Asgard

Le contenu de cette fiche est canon.
Asgard
Mythologie
Nordique
Nom
Asgard

Présentation

Asgard, dont le nom signifie « enceinte ou demeure des Ases », est la résidence des dieux située au centre du monde dans la mythologie nordique. Placée au sommet de l'Yggdrasil, cette citadelle est réputée pour être inviolable et est protégée par une muraille infranchissable, bâtie par un géant bâtisseur.

Dirigé par Odin, le roi des dieux, celui-ci fit construire ses quartiers au centre de la cité, nommé l'Idavoll (« plaine renaissante ») et désigna douze autres Ases pour régner avec lui au sein de plusieurs temples, ou halles. On dit que la Halle d'Odin est si haute qu'aucun humain ne peut en voir la toiture, cette dernière étant elle-même couverte de boucliers d'or.

Parmi les autres grands lieux de la cité et sans doute le plus important, il y a le Valhalla, où se trouve Hlidskialf le trône d'Odin, situé au sein d'une tour de guet permettant à ce dernier de voir l'ensemble des autres mondes. C'est dans ce lieu mythique que résident les Einherjar, les guerriers élus par les Valkyries pour combattre lors du Ragnarök aux côtés d'Odin.

Un pont arc-en-ciel nommé Bifrost (chemin coloré ou trompeur), et gardé par le dieu Heimdall permet de relier le monde d'Asgard à la terre des hommes (Midgard), mais il sera détruit lors du Crépuscule des Dieux par Surt et les fils de Muspellheim.

A noter qu'une rivière impétueuse et qui ne gèle jamais appelée Ifing, sépare la terre des Géants (Jotunheim) de l'Asgard et empêche toute relation entre les deux mondes.

Les différents temples d'Asgard

D'après la mythologie nordique, douze temples furent construits sur la plaine pour les douze Ases majeurs, qui pourraient correspondre également aux douze signes du zodiaque, Thrudheim étant le zénith. En effet, les Scandinaves divisaient leur année en douze mois placés chacun sous le patronage d'un dieu.

Voici la liste des douze splendides halles, chacune appartenant à une divinité nordique majeure :

  • Ýdalir, situé dans la vallée des ifs, est le palais du dieu ase Ull. Le fait que le bois d'if ait été employé dans le Nord pour faire des arcs a conduit à percevoir Ull comme un dieu archer.
  • Álfheim, ou le « monde des Elfes » est la demeure de Freyr. Elle lui a été donnée par les dieux en cadeau lorsque, enfant, il perdit sa première dent. Néanmoins, la Gylfaginning fait en revanche de Álfheim une demeure se trouvant dans les cieux et abritant les Elfes lumineux.
  • Valaskjálf (« tour des tués », ou encore « Tour de Váli ») appartient à Odin, c'est une tour recouverte d'un toit d'argent massif. Il s'y trouve un trône, Hlidskjálf (« tour au-dessus d'une porte »), et quand le père des dieux y est assis, il peut voir tous les mondes. Toutefois, Hlidskjálf sert également à désigner la tour elle-même, elle surmonterait alors l'une des entrées du Valhall auquel peut être assimilé le Valaskjalf.
  • Sökkvabekkr (« vaisseau qui sombre », ou encore « banc du destructeur ») est la vaste résidence de Sága. Son nom peut aussi désigner poétiquement la lune, par référence à l'enlèvement de Bil et Hjúki. Elle se dresse parmi le flot des vagues froides, Odin et Sága s'y rendent chaque jour pour y boire joyeusement dans des coupes d'or.
  • Gladsheim (Glaðsheimr : « monde éclatant ») est le premier temple qui fut construit sur Idavoll. « C'est le bâtiment le mieux construit qui soit sur terre et aussi le plus grand, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, tout y est comme de l'or pur ». S'y trouvent les sièges des douze Ases, en plus du trône d'Odin.
  • Thrymheim (« séjour du bruit », ou « séjour de la force ») est une halle située dans les montagnes, Skadi y vit, comme son père Thiazi avant elle. Son emplacement est difficile à déterminer, dans la mesure où il est dit, lors de l'enlèvement d'Idunn par le géant Thiazi, que Loki avait attiré la déesse hors d'Asgard. Pris de peur, il finit même par promettre de retourner la chercher aux Jötunheimar.
  • Breiðablik (« large éclat ») est la résidence de Balder, et « il n'en existe pas de plus belle qu'elle ». Elle se trouve dans un endroit où « il ne peut y avoir rien d'impur ».
  • Himinbjorg (« montagnes du ciel »), est situé à l'extrémité du ciel, près de Bifröst, et de là, Heimdall peut siéger, afin de garder le pont contre les géants des montagnes. Il est ajouté que « là, dans l'amène demeure, le veilleur des dieux boit joyeusement le bon hydromel ».
  • Fólkvangr (« plaine des troupes ») est la demeure de Freyja, mais elle possède aussi une autre halle appelée Sessrumnir.
  • Glitnir (« le brillant »), « dont les murs, les piliers et les colonnes sont d'or rouge, mais dont le toit est d'argent », est la halle de Forseti. Mais c'est également le tribunal des dieux et des hommes, et il apaise toujours les querelles.
  • Noátún (« enclos aux bateaux ») est l'endroit où vit Njörd, près de la mer. Lui et sa femme eurent une dispute afin de savoir où ils vivraient, à la montagne ou près des flots, ils décidèrent finalement de vivre séparément.
  • Landvidi (« vaste domaine ») est la terre de Vidar, couverte d'arbres et d'herbes hautes.

Histoire

Peu de temps après la création de Midgard et des premiers êtres humains, les fils de Borr, Odin, Vili et Vé, construisirent Asgard dans la plaine d'Ivadoll. Odin désigna alors douze autres dieux Ases pour régner avec lui et ces derniers érigèrent douze temples, ou halles, installèrent des forges, frappèrent le minerai et fabriquèrent des outils. Ce monde dedié aux dieux fut alors reliée à la terre des Hommes par un pont arc-en-ciel appelé le Bifrost et gardé par le dieu Heimdall.

Néanmoins, suite à la fondation d'Asgard et la construction du Valhalla, les dieux reçurent la visite d'un homme qui leur proposa de construire une muraille infranchissable qui les mettrait à l'abri de toutes les invasions et de la destruction voulue par les géants des montagnes en trois saisons. En échange de ce service, l'étranger demanda à épouser la déesse Freya, ainsi qu'à obtenir le soleil et la lune. Après quelques débats, les dieux lui donnèrent leur accord s'il s'exécutait en un hiver seulement et sans l'aide de personne. Le bâtisseur n'eut qu'une requête : il demanda l'autorisation d'utiliser son cheval Svaldifari, et cela lui fut accordé, grâce à l'influence de Loki.

Néanmoins, à la grande surprise des dieux, l'étalon Svaldifari effectuait un travail colossal, et transportait d'énormes rochers durant la nuit. Avec l'aide de son cheval, le bâtisseur avançait très rapidement, si bien que trois jours avant la date imposée, il ne lui restait plus qu'à construire la porte principale. Les dieux, mécontents, conclurent que Loki était la cause de sa réussite et l'obligèrent à trouver un moyen de l'arrêter. Ils promirent à Loki les plus horribles tourments s'il ne parvenait pas à trouver un moyen d'empêcher le bâtisseur de terminer son ouvrage dans les temps et ainsi d'emporter le paiement, et s'apprêtaient à le châtier lorsque le dieu de la malice, effrayé, leur promit de trouver un stratagème.

Cette nuit-là, alors que le bâtisseur partait chercher les dernières pierres avec son étalon Svaldifari, il rencontra au détour d'un bois une jument en rut. Cette dernière hennit en direction de Svaldifari et celui-ci, « réalisant quel genre de cheval il était », devint frénétique, se mit à hennir, déchira ses harnais et se dirigea vers la jument. Celle-ci courut dans tout le bois, Svaldifari derrière elle, le bâtisseur tentant de les rattraper. Les deux chevaux coururent ainsi toute la nuit et les travaux de construction ne purent avancer d'un pouce pendant les trois nuits qui restaient, ce qui mit le bâtisseur dans une colère gigantesque.

C'est alors que les Ases se rendirent compte à cet instant que le maître bâtisseur était en réalité un géant des montagnes et firent fi de leurs serments antérieurs. Ils appelèrent Thor qui se débarrassa du géant rapidement en l'assommant avec son marteau Mjöllnir, l'expédiant juste au-dessus du monde de la mort.

Plus tard, au moment du le Crépuscule des Dieux, ou Ragnarok, Asgard sera attaqué l'armée des géants des glaces venant de Jotunheim conduit par le dieu Loki, et ses trois enfants : Fenrir, Jormungand, et la déesse Hel. Ces derniers seront rejoints par l'armée des morts de Niflheim et les géants de feu menés par Surt et les fils de Muspellheim afin de lancer l'assaut sur la citadelle d'Asgard. Après avoir été averti par Heimdall, les dieux ases et les Einherjar se lancèrent alors dans un ultime combat perdu d'avance et s'engage sur le pont Bifrost, le pont reliant Asgard à la terre, qui sera détruit par Surt et les fils de Muspellheim.

Il est dit qu'après le Ragnarök, les Ases retourneront à Idavoll, là où autrefois s'élevait Asgard : « C'est là aussi que viendront les fils de Thor, Modi et Magni, lesquels seront en possession de Mjöllnir. C'est là encore que se rendront Baldr et Hodr, en provenance de Hel. Tous ensemble, ils prendront place et converseront : ils évoqueront leurs antiques secrets et s'entretiendront de tous les événements qui autrefois se déroulèrent, du serpent de Midgard et du loup Fenrir. Ils trouveront dans l'herbe les tablettes d'or qui avaient appartenu aux Ases. »

Épisodes reliés
Encyclopédie
Cultures