Le supplice de Tantale

(3,65 / 5) 145 notesNoter
Cet épisode est canon.
Le supplice de Tantale (Saison 1 de Stargate SG-1)
Titre original :
The Torment of Tantalus
Épisode :
#110
Date de diffusion :
03 octobre 1997
Audiences US :
4,80 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Jonathan Glassner
Scénariste :
Robert C. Cooper
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Elizabeth Hoffman (Catherine Langford), Keene Curtis (Dr. Ernest Littlefield), Gary Jones (MSgt. Walter Harriman), Duncan Fraser (Professeur Langford), Nancy McClure (Jeune Catherine), Paul McGillion (Jeune Ernest), Sheelah Megill (Martha)
Synopsis
En visionnant les archives de l'US Air Force, Daniel découvre qu'une personne aurait franchi la porte des étoiles en 1945 et serait toujours coincée sur une planète extraterrestre.

Moments clés

- Déclassification des premières recherches réalisées sur la porte des étoiles en 1945
- Apparition de Catherine Langford
- Sauvetage de Ernest Littlefield
- Découverte de la console holographique d'Héliopolis
- Découverte de l'Alliance des Quatre races : Anciens, Nox, Furlings et Asgards
- Première activation manuelle de la porte des étoiles

Références culturelles

Benjamin Franklin - « I'm obviously no scientist, but uh, couldn't we use that Ben Franklin thing ? » [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

Vers 14:10 - 14:30 - Lors de l'activation de la porte des étoiles, il y a un faux raccord sur la position des bras de Catherine Langford. Sur certains plans ses bras sont accrochés à ceux de Daniel et O'Neill, tandis que sur d'autres elles les a le long du corps.
Vers 30:45 - Alors que O'Neill et Carter échappent de peu à l'effondrement d'une partie du château d'Héliopolis, on peut apercevoir deux techniciens, dont un en short, assis en arrière plan de la scène.
Vers 39:35 - Lorsque O'Neill traverse la porte des étoiles, celui-ci marche sur un rocher qui rebondit de façon étrange, signe qu'il s'agit d'un faux rocher.