Orion

Orion
Mythologie
Grecque
Nom
Orion
Fonction
Chasseur géant transformé en constellation

Présentation

Orion est, dans la mythologie grecque, un chasseur géant originaire de Béotie, réputé pour être le plus bel homme vivant doué d'une force prodigieuse.

Néanmoins, la légende raconte qu'après sa mort, il fut tranformé en un amas d'étoile par Artémis, donnant son nom à la célébre constellation d'Orion.

Histoire

Bien que certaines légendes prétendent qu'Orion serait le fils de Poséidon et Euryale, l'une d'entre elles rapportées par Ovide et Servius racontent qu'Orion serait le fils d'un paysan âgé de Béotie nommé Hyriée qui reçut la visite de trois dieux, Zeus, Poséidon, Hermès. Il tua un bœuf pour honorer ses invités et en remerciement, les dieux lui proposèrent une récompense pour son hospitalité. Hyriée choisit la possibilité d'engendrer sans avoir à passer par une femme. Les trois visiteurs mirent alors leur urine dans la peau du bœuf sacrifié, et lui conseillèrent ainsi d'enterrer cette peau dans la terre. Ainsi, naquit Orion neuf mois plus tard, dont le nom était en rapport avec l'urine céleste.

Les différents amours d'Orion

Au cours de sa vie, Orion eut de nombreuses maîtresses plus ou moins consentantes selon les auteurs antiques, et les versions de sa légende. Le chasseur géant épousa tout d'abord une femme dénommée Sidé ( « grenade ») qui était très belle, mais également très fière. Elle donna à Orion deux filles, Ménippé et Métioché, appelées aussi les Coronides, qui grandirent en Aonie (Béotie), au pied du Mont Hélicon. Néanmoins, Sidé fut précipitée dans le Tartare par la déesse Héra à qui elle avait voulu se comparer.

Après la disparition de sa première femme, Orion se rendit sur l'île de Chios, où il tomba amoureux de Mérope, fille du roi Oenopion et lui-même fils de Dionysos. Toutefois, Oenopion souhaita se débarrasser de ce prétendant encombrant et décida donc de promettre la main de sa fille à Orion, à condition que celui-ci débarrasse Chios de toutes les dangereuses bêtes fauves qui s'attaquaient aux hommes et aux troupeaux. Le roi était persuadé qu'il n'y parviendrait pas, mais Orion, excellent chasseur, n'eut aucun mal à remplir la tâche qu'on lui avait assignée.

Cependant, lorsque Orion revint pour demander Mérope en mariage, Oenopion fit courir le bruit qu'il y avait encore des lions, des ours et des loups dissimulés dans les montagnes et refusa de tenir sa promesse. Après s'être rendu à Délos en compagnie d'Eos, Orion revint à Chios pour se venger d'Oenopion, qui s'était caché dans une chambre souterraine que lui avait construite Héphaïstos. Alors qu'Orion embarqua pour la Crète, pensant qu'Oenopion s'était mis sous la protection de Minos, celui-ci rencontra Artémis qui le persuada d'oublier sa vengeance et de venir plutôt chasser en sa compagnie.

De retour à Chios, Orion, découragé, but toute une gourde du vin d'Oenopion qui l'échauffa à tel point qu'il fit irruption la nuit dans la chambre à coucher de Mérope et voulut lui faire violence. Lorsque vint l'aube, Oenopion appela son père qui lui envoya des satyres pour faire boire à Orion encore plus de vin, et celui-ci s'endormit profondément. Oenopion en profita pour lui crever les deux yeux et le jeta sur le sable au bord de la mer. Un oracle annonça que l'aveugle retrouverait la vue s'il se rendait à l'est et tournait ses yeux en direction d'Hélios à l'endroit où il se lève de l'Océan.

Paysage avec Orion aveugle cherchant le soleil de Nicolas Poussin (1658)

Ainsi, Orion prit une petite barque, se mit à ramer et, se guidant au son du marteau d'un cyclope et finit par atteindre Lemnos. Là, il pénétra dans la forge d'Héphaïstos, saisit un jeune apprenti du nom de Cédalion et le mit sur ses épaules afin qu'il le dirige. Cédalion guida Orion sur mer et sur terre jusqu'à ce qu'il fût parvenu enfin à l'Océan lointain. Eos s'éprit alors du chasseur géant et son frère Hélios lui rendit la vue.

Dans une autre version, lorsque Orion revint demander la main de Mérope, Œnopion renia sa promesse, l'amoureux se fâcha et saccagea le palais. Il fut ligoté tant bien que mal par l'armée lancée par le roi. Pour le punir, Œnopion l'aveugla et l'abandonna sur le rivage. Orion marcha alors droit devant lui à travers la mer jusqu'à l'île de Lemnos et fut attiré par les forges d'Héphaïstos, qui accepta de lui prêter Cédalion. Le géant rentra dans la mer et marcha vers l'est face au soleil, et recouvra miraculeusement la vue pendant sa marche.

La mort d'Orion et son élévation au ciel

Bien qu'il existe également plusieurs versions concernant la mort d'Orion, la plus connue est celle dans laquelle le chasseur revint à l'île de Chios pour se venger d'Œnopion, mais Artémis lui demanda d'oublier sa vengeance et lui proposa de chasser avec elle. Toutefois, le frère d'Artémis, Apollon, qui savait qu'Orion n'avait pas refusé l'invitation d'Eos à partager sa couche dans l'île sacrée de Délos, craignit donc que sa sœur ne se montre aussi sensible à son charme. Il se rendit donc auprès de Gaia et, fit en sorte qu'Orion soit poursuivi par un monstrueux scorpion.

Alors que le chasseur géant attaqua le scorpion d'abord avec des flèches, puis avec son épée, celui-ci ne parvint pas à le vaincre et décida de s'enfoncer dans la mer, qui formait une barricade naturelle. Il marcha ensuite sur le fond de la mer en direction de Délos où il espérait qu'Eos le protégerait. Apollon  désigna le géant et dit à Artémis : « Tu vois, là-bas très loin, cette chose noire qui émerge de la mer, près d'Ortygie? C'est la tête d'un méchant appelé Candaon qui vient de séduire Opis, une de tes prêtresses. » 

Bien que Candaon était le surnom d'Orion en Béotie, ce dont Artémis ignorait, celle-ci, ne reconnaissant pas le chasseur à cause de la distance, visa attentivement et décocha une flèche avant de se lancer à la nage pour retrouver sa victime. Lorsque Artémis vit que c'était Orion, elle implora alors Asclépios de le ressusciter, mais bien que celui-ci consentit à sa requête, la foudre de Zeus anéantit Orion avant qu'il puisse intervenir. Artémis plaça alors l'image d'Orion et de ses chiens, Sirius et Procyon parmi les étoiles où il est, pour la nuit des temps, poursuivi par le scorpion.

Dans une autre version également célèbre, et contée par Horace, prétend qu'Orion et Artémis avaient l'habitude de chasser ensemble. Mais un jour, le chasseur, qui était amoureux de la déesse, essaya de l'embrasser et aurait voulu lui faire violence. Artémis, indignée, fit sortir de la terre un scorpion et lui ordonna de piquer le géant. Cependant, en le voyant mourir, Artémis, émue, transforma Orion en constellation qui porte son nom, et réserva le même sort au scorpion qui l'avait fidèlement servie.

Épisodes reliés
Stargate Atlantis
Encyclopédie