Hydrure de Palladium

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Hydrure de Palladium
Principaux utilisateurs
Anciens
Principale(s) utilisation(s)
Création de chambre de stase

Présentation

L'hydrure de palladium est un composé chimique formé par une matrice de palladium métallique qui contient une quantité substantielle d'hydrogène au sein de son réseau cristallin. Ainsi, ce matériau permet de stocker des quantités importantes d'hydrogène en toute sécurité, et réaliser des réactions chimiques inhabituelles, voire même méconnues.

A température ambiante et soumis à une pression atmosphérique normale, l'hydrure de palladium peut absorber jusqu'à 900 fois son propre volume d'hydrogène. Cette absorption de l'hydrogène par le palladium fut découverte pour la première fois par T. Graham en 1866.

A ce titre, l'hydrure de palladium peut être utilisé pour le stockage de l'hydrogène en vue de son utilisation dans les piles à hydrogène, mais il est également un matériau supraconducteur et permet notamment de transporter de l'électricité sans perte d'énergie en dessous d'une certaine température critique (environ -264,15°C).

Histoire

En 2010, lorsque les membres de l'équipage du Destinée envisagèrent d'effectuer un voyage ininterrompu de trois ans en vitesse supraluminique, Adam Brody et le docteur Volker constatèrent que les huit dernières capsules de stase situées dans l'une des sections du vaisseau ancien furent gravement endommagées, probablement au fil des millénaires, et étaient par conséquent inutilisables dans leur état actuel.

Ainsi, les deux scientifiques informèrent alors le colonel Young qu'ils avaient besoin d'hydrure de palladium, un composant des supra conducteurs à haute température essentiel au fonctionnement des capsules de stase. Ils ajoutèrent ce minerai était présent dans les alliages avec d'autres métaux et notamment sur des planètes connaissant une forte activité météoritique importante.

Toutefois, bien que Brody et Volker précisèrent qu'ils avaient trouvé une planète correspondant à ce critère de sélection, les coordonnées de ces dernières étaient verrouillées par le Destinée à cause de la menace représentée par les pluies de météorites, ainsi que par la toxicité de l'atmosphère. De plus, un vaisseau de commandement de drones se trouvait toujours en orbite de la planète pour surveiller une éventuelle activation de la porte des étoiles située à la surface.

Néanmoins, après avoir mis au point un plan visant à éloigner le vaisseau de commandement de l'orbite de la planète, le lieutenant Scott, le sergent Greer et Morrison voyagèrent sur ce monde par la porte des étoiles dans le but de rapporter le plus possible d'hydrure de palludium à bord du Destinée. Ainsi, peu de temps après leur arrivée, ils découvrirent un cratère d'impact et chargèrent un traîneau de ce minerai.

Alors que le docteur Rush et Eli détruisirent un vaisseau de contrôle des drones, la petite équipe revint à bord du Destinée avec un chargement de roches contenant le minerai nécessaire à la réparation des capsules de stase. Suite au succès de cette mission, le Destinée repassa en vitesse supraluminique et Adam Brody fut capable de réparer sept des huit capsules endommagées permettant aux membres de l'équipage, hormis Eli, de se placer en état d'hibernation.

Épisodes reliés
Stargate Universe