Cartago (P3X-1279)

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Cartago (P3X-1279)
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Nature du terrain
Collines, forêts
Culture(s)
Byrsa

Présentation

Cartago, désigné également sous le nom de code P3X-1279, est une planète de la Voie lactée possédant une porte des étoiles.

Exploré au cours de l'année 1998 par les membres de l'équipe SG-1, ce monde aux conditions de vie favorables abrite le peuple des Byrsa, une population humaine possédant des origines gréco-romaines et vivant sous la domination des Goa'ulds.

La porte des étoiles locale est située au sein d 'une vallée verdoyante et entouré de hautes collines densément boisée à proximité immédiate d'un petit village, composé de bâtiments en pierre et d'un marché. Néanmoins, la présence de nappes de brume, de boue et d'herbe rase en abondance dénote un climat relativement pluvieux et humide.

A noter que le peuple de Cartago nomme la porte des étoiles comme étant le « Circ Kakona » (du latin signifiant cercle et du grec signifiant malheur) en raison des fréquents raids menés par les Goa'ulds afin de sélectionner des hôtes.

Principaux lieux

Village

Dirigé par un conseil des anciens composé de trois membres, ce village à l'architecture gréco-romaine abrite le peuple des Byrsa, une population humaine victime de la tyrannie des Goa'ulds. Il est constitué d'un grand bâtiment à deux étages, complété par une annexe, ainsi que de multiples étalages en bois rudimentaires.

Situé à proximité immédiate de la porte des étoiles, le bâtiment principal de ce village abrite une grande salle dédiée aux audiences et au Cor-ai, un cérémonial de justice semblable à un procès sur Terre. De grandes tribunes agrémentées de sièges pour les spectateurs sont disposées de part et d'autre de la salle tandis que l'accusé se place au centre de la pièce.

Au cours d'un Cor-ai, l'accusateur tient le rôle du juge et estime le dédommagement qui doit lui être fait, et administre lui-même la sentence à l'accusé. La peine de mort est exécuté de façon rituelle avec l'arme de l'accusé après une sorte de préparation sacramentaire à base de peintures.

Ainsi, une cellule est située en sous-sol près de la salle d'audience dans laquelle le prisonnier est enfermé dans une cage métallique en attente de son jugement. Une personne du village est alors désigné d'office pour être sa « voix » et ainsi recueillir sa confession à la manière d'un avocat lors d'un procès sur Terre.

A noter que les habitants de Cartago s'abritent la nuit tombée à l'intérieur de grottes et de tunnels, qui servent également de cachettes à la moindre activation de la porte des étoiles pour échapper aux Goa'ulds. Néanmoins, les Byrsa n'abandonnent jamais personne derrière eux, et ce quitte à tous se faire capturer.

Histoire

Plusieurs dizaines d'années avant la création du programme porte des étoiles, le seigneur Apophis, accompagné de son prima, Teal'c, et de sa garde personnelle débarquèrent à la surface de Cartago dans le but de sélectionner de nouveaux hôtes. Après avoir rassemblé plusieurs villageois dans la grande salle du Cor-ai, Apophis ordonna à Teal'c de tuer l'un d'entre eux pour forcer les autres habitants à lui obéir. Conscient que les Byrsa se réfugiaient dans des cachettes souterraines, Teal'c tua un homme infirme avec sa lance goa'uld sous le regard de son fils, Hanno. Apophis finit par choisir sept femmes parmi les habitants puis repartit avec sa garde par la porte des étoiles.

Plusieurs années plus tard, au cours de l'année 1998, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission de reconnaissance sur Cartago et débarquèrent sur ce monde par la porte des étoiles. Alors que Teal'c reconnut ce monde comme étant régulièrement visité par les Goa'ulds dans leur recherche d'hôtes pour leurs implantations, le colonel O'Neill et son équipe furent alors surpris de découvrir un village récemment déserté par ses habitants.

Toutefois, au moment où ils arrivèrent au sein d'une grande salle semblable à un tribunal, plusieurs habitants encerclèrent les membres de l'équipe terrienne et les menacèrent à l'aide d'arbalètes primitives. C'est alors que Hanno identifia Teal'c comme étant le meurtrier de son père et réclama l'organisation d'un Cor-ai, un cérémonial de justice équivalent à un procès sur Terre, pour juger et condamner à mort le Jaffa. Ainsi, bien que les anciens du village sommèrent les trois autres membres de SG-1 de rentrer sur Terre, Teal'c fut emprisonné dans une cellule malgré les protestations du colonel O'Neill.

Le lendemain matin, Teal'c fut conduit dans la salle du Cor-ai, accompagné des autres membres de l'équipe SG-1, sous le regard des habitants de Cartago qui assistèrent au procès. Cependant, bien que le colonel O'Neill et le docteur Jackson tentèrent de défendre Teal'c, celui-ci avoua ouvertement être responsable de la mort du père d'Hanno il y a plusieurs années à la surprise de ses coéquipiers. Néanmoins, le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Jackson prirent la parole à tour de tour dans le but de démontrer le changement de Teal'c depuis que celui-ci avait trahi son ancien dieu, Apophis, et rejoint le personnel du SGC dans la lutte contre les Goa'ulds.

Quelque temps plus tard, alors que le docteur Jackson continua de défendre Teal'c lors du Cor-ai, le colonel O'Neill et le capitaine Carter revinrent sur Terre pour demander l'envoi d'une équipe militaire supplémentaire pour libérer leur ami jaffa par la force. Cependant, le général Hammond refusa catégoriquement d'autoriser une mission de sauvetage, mais laissa les deux membres de SG-1 retourner sur Cartago. Néanmoins, entre-temps, un groupe de gardes serpents menés par Shak'l débarqua sur ce monde et sema la terreur parmi les habitants.

Ainsi, quelques instants, plus tard, le colonel O'Neill et le capitaine Carter revinrent sur Cartago par la porte des étoiles et constatèrent très rapidement la présence des gardes d'Apophis au sein du village. Alors que l'officier militaire aida Hanno à éliminer plusieurs gardes serpents, Shak'l remarqua la présence de Teal'c et se réjouit d'avance de devenir le premier Prima d'Apophis. Toutefois, Teal'c le tua à l'aide d'un poignard en plein cœur avant d'être à son tour blessé à la jambe d'un tir de lance goa'uld en sauvant la vie de plusieurs villageois.

Après avoir neutralisé l'ensemble des gardes serpents d'Apophis, Teal'c se résigna à subir son exécution, mais Hanno changea d'avis et décida de l'épargner après avoir réaliser que ce dernier avait bel et bien changé depuis la mort de son père. Les membres de l'équipe SG-1 rentrèrent alors sur Terre par la porte des étoiles après avoir promis aux habitants de les aider à se défendre contre les Goa'ulds.

Épisodes reliés
Stargate SG-1