Sonde de reconnaissance goa'uld

Catégories :
Le contenu de cette fiche est canon.
Sonde de reconnaissance goa'uld
Culture(s)
Goa'uld
Type
Sonde d'exploration
Longueur
1,20 m
Largeur
60 cm
Poids
500 kg

Présentation

Cette sonde de reconnaissance goa'uld automatisée fut utilisée par le Grand maître Anubis lors de sa recherche de la cité perdue des Anciens au cours de l'année 2004.

Elle fut rencontrée par les membres de l'équipe SG-13 à la surface de la planète P3X-666 avant d'être détruite, puis étudiée au SGC par le major Carter et le docteur Jackson.

Fonctionnement

D'une hauteur d'environ 1,20 mètres pour 60 centimètres de large, cette sonde de reconnaissance automatisée goa'uld est composée d'une unité centrale de couleur gris-marron aux formes arrondies et munie de quatre bras articulés. Elle fut utilisée par le Grand maître Anubis dans le but d'explorer certaines planètes de la Voie lactée autrefois colonisées par les Anciens dans l'espoir de retrouver la cité perdue avant le personnel du SGC.

D'un poids total d'environ 500 kilos, ce véhicule d'exploration similaire à une sonde MALP terrienne est capable de léviter au-dessus du sol au moyen d'un dispositif anti-gravitationnel et peut se déplacer dans les airs à une vitesse maximale de 20 km/h. Toutefois, son allure est généralement limitée à une vitesse de 5 ou 10 km/h afin de pouvoir enregistrer et transmettre des images claires aux Goa'ulds à l'aide d'une caméra sophistiquée pivotante.

Ainsi, la sonde étant incapable d'atteindre une vitesse élevée, celle-ci peut constituer une cible facile pour l'ennemi et fut donc équipée d'un bouclier énergétique capable de résister aux tirs d'armes à feu terriennes, ou encore aux décharges à plasma des lances goa'ulds. De plus, ce dispositif d'exploration possède deux petits canons à énergie situés en son centre pouvant tirer des rafales de tirs de plasma pour se défendre contre d'éventuels assaillants.

Le drone de reconnaissance goa'uld est équipé de minuscules détecteurs spectrométriques susceptibles de mesurer la température et la concentration en ozone. Une série d'instruments technologiquement avancés permettent au dispositif de déterminer la nature des gaz de l'atmosphère des planètes visitées afin de s'assurer que ces dernières possèdent des conditions de vie habitables avant l'envoi de troupes sur le terrain.

En tant que sonde de reconnaissance automatisée, celle-ci est équipée d'un communicateur à longue portée capable d'envoyer des transmission subspatiales sur de très grandes distances à travers l'espace. Ainsi, elle peut ainsi transmettre des signaux audio et vidéo à un vaisseau-mère goa'uld en orbite autour de la planète sur laquelle l'unité opère, ou alors recevoir des instructions à distance envoyées depuis la passerelle du navire.

Néanmoins, les informations qui ne sont pas directement envoyées à un vaisseau-mère sont stockées dans l'unité de mémoire de la sonde. En effet, le dispositif de reconnaissance goa'uld est muni d'une série de cristaux possédant une capacité de mémoire exceptionnelle qui enregistrent les données sous forme de journal de bord de l'ensemble de ces actions. Ainsi, ces données sont stockées dans un cristal susceptible d'être interfacées avec un ordinateur terrien puis transférées par lien subspatial au vaisseaux goa'uld en orbite de la planète.

A noter que le drone de reconnaissance goa'uld est alimenté par une batterie au naquadah pour le vol, la transmission des signaux, les boucliers et l'armement, et qui produit suffisamment d'énergie pour alimenter ses systèmes sur une durée de plus de cent ans. Cette batterie se trouve au centre de la sonde, protégée par un boîtier en trinium qui résiste même si les boucliers sont défaillants ou en cas d'atterrissage forcé lors de son déploiement depuis l'orbite d'une planète.

Histoire

En 2004, peu de temps après la découverte d'une antique cité des Anciens à la surface de la planète P3X-666, les membres de l'équipe SG-13, commandés par le colonel Dixon, furent attaqués par une sonde de reconnaissance goa'uld au sein d'anciennes ruines éparpillées dans une clairière. Alors que la sonde tira des décharges de plasma sur l'équipe terrienne, cette dernière riposta à l'aide de leurs armes à feu, mais les balles furent arrêtées par un champ de force protégeant le dispositif. C'est alors que le docteur Balinsky donna l'idée au colonel Dixon de détruire un pan de mur en ruines à l'aide de son lance-roquettes, détruisant complètement le robot.

Quelques minutes plus tard, le colonel Dixon et le docteur Balinsky contactèrent le général Hammond grâce une sonde MALP pour le prévenir de leur agression par le robot goa'uld, ainsi que de la découverte des ruines des Anciens. Ils demandèrent alors la permission à ce dernier de poursuivre la mission d'exploration pour étudier les ruines des Anciens. Néanmoins, à la fin de la transmission, le major Carter demanda au colonel Dixon d'envoyer le drone de reconnaissance goa'uld sur Terre par la porte des étoiles afin de l'étudier et d'en apprendre plus sur sa présence sur P3X-666.

Quelque temps plus tard, les morceaux de la sonde goa'uld furent transportés dans un laboratoire du SGC et étudiés par le major Carter. Cette dernière parvint à déterminer qu'il s'agissait d'une sonde automatique munie de cristaux possédant une grande capacité de mémoire et réussit à extraire des images vidéo des ruines stockées dans l'appareil. Après avoir obtenu une connexion suffisamment stable avec la mémoire interne de l'appareil, le major Carter et le docteur Jackson accédèrent au journal de bord de la sonde et découvrirent que cette dernière avait envoyé une transmission longue distance peu de temps avant sa destruction.

Quelques semaines plus tard, peu de temps après la découverte d'une nouvelle bibliothèque des Anciens sur P3X-439, les membres de l'équipe SG-2 repèrent une sonde de reconnaissance goa'uld aux alentours de la porte des étoiles, révélant que le Grand maître Anubis avait également apprit l'existence de ce monde, et que celui-ci allait bientôt envoyer des troupes pour en prendre possession.

Source : Fascicules Stargate la collection DVD Numéro 49

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Personnages
Planètes