Plante de PJ2-445

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Plante de PJ2-445
Galaxie d'origine
Voie lactée
Planète d'origine
Type
Plante

Présentation

Ces étranges organismes végétaux de couleur blanc furent découverts par les membres de l'équipe SG-1 au cours de l'année 1999 à la surface de la planète PJ2-445.

Ces plantes dispersées à travers les plaines rocailleuses de ce monde émettent des ultrasons spécifiques inaudibles pour les êtres humains, mais nécessaires à la survie d'une race d'extraterrestres humanoïdes très primitifs et pacifiques.

Biologie

Répartis à la surface de la planète PJ2-445, ces organismes végétaux de couleur blanc parsèment les plaines rocailleuses de ce monde et sont capables de grandir à environ 1,80 mètres au-dessus du sol avant de se rétracter très rapidement dès qu'un individu s'en approche. Une fois déployées, elles sont surmontées de fleurs de couleur rose et semblent être interconnectées par un réseau très évolué de racines souterraines.

Toutefois, ces plantes possédant une sève de couleur verte fluo émettent des ultrasons spécifiques inaudibles pour les êtres humains, mais nécessaires à la survie des habitants de PJ2-445 en stimulant un organe inconnu semblable à un cœur situé en bas de leur abdomen. Les êtres humanoïdes répondent à leur tour à ces organismes végétaux par des chants qui stimulent leur croissance et leur développement.

Cependant, lorsque l'un des organismes végétaux fut endommagé par le crash d'une sonde UAV, les ultrasons émissent par les plantes furent modifiées et cessent d'assurer la survie des humanoïdes de ce monde, qui s'évanouirent l'un après les autres. Cette modification sonores provoqua également chez les humains de violents maux de tête, des nausées, une désorientation, ainsi qu'une forte irritabilité.

Ainsi, bien que ces ultrasons furent temporairement altérées sur PJ2-445, les membres de SG-1 parvinrent à rétablir l'équilibre sonore de la planète à l'aide de puissants émetteurs de fréquences équipés de panneaux solaires.

Histoire

En 1999, suite à l'exploration de la planète PJ2-445 par les membres de SG-1, le personnel du SGC envoya une sonde UAV à la surface de ce monde dans le but de réaliser une étude plus approfondie des alentours de la porte des étoiles. Néanmoins, après quelques minutes de vol, le signal de l'UAV devint de plus en plus faible et la sonde commença à perdre de l'altitude avant de s'écraser sur un organisme végétal de couleur blanc. Alors que la sonde endommagea alors la plante extraterrestre, celle-ci fut alors récupérée par une forme de vie humanoïde d'apparence docile et curieux.

Quelque temps plus tard, les membres de l'équipe SG-1 traversèrent la porte des étoiles et se dirigèrent le site du crash de l'UAV situé à plus de 16 kilomètres de la porte des étoiles locale. Arrivé près de l'organisme végétal, le capitaine Carter préleva alors des échantillons de la plante abîmée par la sonde terrienne dans le but de déterminer si celle-ci pouvait entrer dans la production médicale sur Terre. Pendant ce temps, le docteur Jackson filma des bourgeons de cet organisme situés à même le sol et supposa qu'il s'agissait de plante n'étant pas encore arrivé à maturité.

Plus tard, peu de temps la rencontre avec les habitants de PJ2-445, ces derniers commencèrent à tomber malade les uns après les autres sous le regard impuissant des membres de l'équipe SG-1 qui s'interrogèrent sur leur responsabilité dans l'origine de ce fléau. Alors que le docteur Fraiser et le capitaine Carter rentrèrent sur Terre avec l'un des aliens, le colonel O'Neill, le docteur Jackson et Teal'c demeurèrent sur PJ2-445 afin d'enquêter sur la propagation de leur maladie parmi les villageois de ce monde.

Plus tard, lorsque le colonel O'Neill et Teal'c inspectèrent les autres villages environnants et constatèrent la propagation de la maladie, le docteur Jackson fut alors témoin de la croissance exceptionnelle d'une de ces plantes qui se rétracta rapidement dès qu'il s'approcha de cette dernière. Toutefois, au moment où ce dernier et le colonel O'Neill souffrirent de violents maux de tête provoquant chez eux une grande sensation d'énervement, le docteur Jackson plaça une caméra de surveillance devant l'un des bourgeons de cette plante et demanda à Teal'c de surveiller sa croissance.

Ainsi, plusieurs heures plus tard, Teal'c fut à son tour témoin de la croissance rapide de plusieurs organismes végétales au sein du village qui se rétractèrent dès qu'il s'en approcha. Celui-ci décida alors de creuser légèrement le sol et découvrirent que ces plantes étaient reliées entre elles par un réseau de racines. Néanmoins, au moment où il toucha une substance de couleur verte contenue au sein de ces dernières, celui-ci fut pris de violents maux de tête et finit par perdre connaissance.

Cependant, entre-temps, les membres de l'équipe, ainsi que le docteur Fraiser parvinrent à découvrir que des sons inaudibles à l'oreille particulièrement désagréables, mais présent sur des enregistrements vidéo de PJ2-445, affectaient leurs comportements en provoquant chez eux des maux de tête et une forte irritabilité. C'est alors que Teal'c revint sur Terre par la porte des étoiles pour les avertir de sa découverte au sujet des organismes végétaux présents à la surface de la planète en prétendant avoir été attaqué par l'une d'entre elle lorsqu'il découvrit l'existence de leurs racines.

Ainsi, suite à ces révélations, les membres de l'équipe terrienne parvinrent à la conclusion que les plantes de PJ2-445 produisaient des ultrasons spécifiques nécessaires à la survie des habitants de ce monde et que le crash de l'UAV sur l'une d'entre eux avait modifié ces derniers, provoquant la mystérieuse épidémie parmi les formes de vie humanoïdes. Ils réalisèrent qu'ils étaient accidentellement responsables de la modification de l'équilibre sonore de la planète et que l'organe découvert dans le corps des aliens de PJ2'445 était sensible aux ultrasons.

Quelque temps plus tard, après avoir soigné l'alien de PJ2-445 au SGC, les membres de l'équipe SG-1 retournèrent sur cette planète de la Voie lactée et installèrent des émetteurs de fréquences équipés de panneaux solaires près du village des extraterrestres. Ainsi, peu de temps après leur départ, les villageois furent guéris et les plantes repoussèrent les unes après les autres en formant des fleurs de couleur rose. Une fois l'équilibre sonore de la planète rétabli, les membres de SG-1 décidèrent alors de rentrer sur Terre et quittèrent sans doute définitivement la surface de PJ2-445.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Planètes