4x12 - Perdus dans l'Espace

MacGenius
Avatar de l’utilisateur
Sergent-chef
Sergent-chef
Messages : 169
Inscrit : 24 févr. 2011, 22:23
Pays : Suisse
Lieu : Genève

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par MacGenius »

Dernier message de la page précédente :

L'épisode est très bien en lieu mêmes

mais dans l'épisode quand le SGC communique avec JACK et Teal'c,
ils disent leurs truks puis l'heur et zoulou
que veut dire zoulu??

SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par SG4 »

4x12 Perdus dans l'espace
Ma note : 15/20

Image Image Image

Cet épisode est fantastique. La série évolue pas à pas et emprunte de nouvelles orientations scénaristiques, toujours bien pensées. Avec "Perdus dans l'espace", la Terre fait ses premiers pas dans l'ère du programme spatial. Pour voir cet épisode, il faut avoir vu "La morsure du serpent" et "La clef de voûte", épisodes de la saison 2 dans lesquels deux chasseurs hybrides étaient ramenés en zone 51 pour être disséqués. Cet épisode bénéficie d'un fort suspense, de superbes péripéties, de beaucoup d'humour, d'émotions et d'un montage extra. Les effets spéciaux sont également superbes pour 2000.

Cet épisode fait intervenir plusieurs guests bienvenus. Il marque la première apparition de Steven Williams (Mr X, l'informateur de Mulder dans les "X-Files"), même si le rôle de Vidrine est toujours limité. L'épisode souligne aussi d'avantage l'estime et le respect du Major Davis pour O'Neill et son équipe. Aussi, même s'il ne fait que prêter sa voix, Peter Williams fait son grand retour - par la petite porte - depuis "Les flammes de l'Enfer". Carmen Argenziano, lui aussi, n'était pas réapparu depuis "Les flammes de l'enfer". Pour mon plus grand plaisir, le rôle de Jacob est d'avantage exploité à partir d'ici. Il est également fait mention des Tollans, ce qui permet de ne pas les oublier, et de la Tok'ra Anyse, à qui il faut attribuer la clef de la réussite du sauvetage de nos héros.

La remarque de Jacob à propos du comportement infantile des Terriens à vouloir dominer des technologies qui les dépassent de loin, est très pertinente, et renvoie au discours de Catherine Langford dans "Le supplice de Tentale", à propos de la volonté de l'Homme à vouloir posséder ce qu'il n'a pas, et appréhender l'écrasante complexité de l'univers. Car même si nos démarches sont pleines de déboires et de dommages collatéraux, nous ne pouvons pas nier que l'évolution technologique de l'Homme est toujours plus prodigieuse, grâce à sa détermination. Cette remarque est valable pour cet épisode de Stargate, comme pour notre civilisation actuelle. Le robot Philae n'en est-il pas la preuve ? Je pense qu'il faut savoir prendre des risques pour évoluer.

Un classique de la saison 4, à voir absolument !
GwegyMcfly
Avatar de l’utilisateur
Première Classe
Première Classe
Messages : 39
Inscrit : 23 nov. 2014, 18:12
Pays : France
Lieu : Jura

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par GwegyMcfly »

Saison 4 épisode 12
Perdu dans l’Espace.


Voilà un épisode ou après 3 saison de lutte terrien/Goa’uld déséquilibré les Tories commence enfin à développer des vaisseaux et armes pour le combat orbital/spatial. Grâce au X-301 vite supplanté par le X-302.

Mais la richesse de l’épisode est tout autre selon moi. En effet, les scénaristes ont pris en compte la « faiblesse » technologique humaine et je trouve cela plus authentique. Je m’explique : en à peine 3 ans d’exploration les équipes SG découvrent la richesse (très diverse) de notre galaxie. Mais comme le dise les Nox on est encore « jeune » :D Il est selon moi plus que normal qu’on se casse les dents sur la technologie et qu’on n’assimile pas tout du premier coup !

Par ailleurs, ce point de vue est très bien interprété par Jacob Carter/Selmak. Même si la scène où il engueule Sam et Daniel à bord de l’alkesh comme deux ados bourrés à 2 heures du mat’ est un peu exagéré. Mais bon ! Ce personnage dual joue parfaitement le rôle paternaliste (père de Sam et ancien du peuple Tok ’ra) qu’on lui a attribué. Évidemment, pour ne pas le rendre totalement détestable aux yeux du public on lui fait faire des blagues sur Star-trek ^_^

Autre point positif, le fait que les scénaristes se soit tout de même attaché à une certaine forme de vérité scientifique comme le décalage dans les communications ou le fait que le X-301 va dériver dans l’espace durant des centaines d’années avant d’atteindre la planète Go’Auld par exemple. Par la suite ce petit problème est totalement balayé par les moyens de communication subspatiaux…

Après, la scène ou Jack et Teal’c sont éjectés dans l’espace reste presque possible. Vu que d’après le Guide du voyageur galactique on peut rester en apnée 30 seconde (15 plus probablement) dans l’espace. Par contre c’est leur chance d’être secouru qui était plus mince soit 2 puissance 2 079 460 347 contre un mais je m’égard :lol:

Dans l’ensemble ce qui rend l’épisode cool, c’est l’attachement au limite physique connu de notre univers et de nos moyens. Et ainsi, de ne pas tomber dans un dénouement tiré par les cheveux qui se multiplieront par la suite au fil des saisons.
SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par SG4 »

Oui c'est vrai qu'on peut se poser des question sur cette scène dans laquelle ils ouvrent le cockpit pour flotter dans l'espace, quand je vois qu'à bord des avions que j'ai pu prendre, en haute altitude, il était indiqué -600°C à l'extérieur au moins !

Alors je ne suis pas un expert en la matière, mais je ne pense pas qu'on puisse résister plus de deux secondes dans le froid spatial, sans se transformer en statue de glace !
mewlantien
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 291
Inscrit : 10 juil. 2011, 20:32
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par mewlantien »

Edit : bug de mon navigateur, le texte complet est plus bas.
Dernière modification par mewlantien le 25 nov. 2014, 19:55, modifié 1 fois.
SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par SG4 »

:blink: Euuh bon ! Alors j'ai dû confondre (peut-être avec les degrés Fahrenheit :D )

En tout chapeau pour ces détails de physique ! Je suis sur le cul ! :lol:

Dans l'espace, il y a du vide. Et le vide est un très mauvais conducteur thermique (c'est d'ailleurs avec le vide qu'on isole les bouteilles de thermos). Ce n'est pas "l'espace" qui refroidit ce qui s'y trouve mais plutôt ce qui s'y trouve qui perd sa chaleur sous forme de rayonnement alors qu'il ne reçoit aucune chaleur de la part de son environnement. Donc techniquement parlant, quelqu'un exposé au vide spatial ne gèlerait pas instantanément mais refroidirait de plus en plus jusqu'à se vider de son énergie calorifique ce qui prendrait plusieurs jours. Je dis ça hors cas spéciaux genre près d'un soleil, évidemment.


OK je comprend très bien. C'est plus clair ainsi. Je trouve que Carter aurait dû l'expliquer brièvement dans l'épisode.

Etant agitée, la matière s'entre-choque au niveau moléculaire et émet de l'énergie sous forme de rayonnements, de chaleur.


OK, il faut dire que dans certains films (comme Sunshine entre autres), les mecs se transforment en glace en quelques secondes.

Donc au final, selon ta théorie il est plausible de rester quelques secondes dans l'espace sans souffrir du froid ?
mewlantien
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 291
Inscrit : 10 juil. 2011, 20:32
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par mewlantien »

Je ne suis pas un expert en la matière mais :

Une température de -600°C est impossible. La température minimale est -273,15°C. Pour faire simple, la température c'est un état d'agitation de la matière, plus la matière est agitée, plus la température augmente à cause des "chocs" au niveau (sub?)atomique. A -273,15°C (valeur théorique jamais atteinte), la matière est tellement peu agitée qu'elle est simplement immobile. Impossible d'aller plus bas.

Dans l'espace, il y a du vide. Et le vide est un très mauvais conducteur thermique (c'est d'ailleurs avec le vide qu'on isole les bouteilles de thermos). Ce n'est pas "l'espace" qui refroidit ce qui s'y trouve mais plutôt ce qui s'y trouve qui perd sa chaleur sous forme de rayonnement alors qu'il ne reçoit aucune chaleur de la part de son environnement. Donc techniquement parlant, quelqu'un exposé au vide spatial ne gèlerait pas instantanément mais refroidirait de plus en plus jusqu'à se vider de son énergie calorifique ce qui prendrait plusieurs jours. Je dis ça hors cas spéciaux genre près d'un soleil, évidemment.


Ce qui pose le véritable problème pour survivre dans le vide spatial, ni même le manque d'oxygène, c'est simplement l'absence de pression.

Tout d'abord, il faut comprendre qu'il existe une relation entre pression, température, quantité de matière, volume et une constante :
Pression x Volume = Quantité x Température x constance des gaz parfaits
La pression en Pa
le volume en m^3
La température en Kelvins (car 0°K = -273.15°C)
La quantité en moles
La constante des gaz parfaits = 8.314 J/(K moles)

Mais ce n'est pas la seule chose à entrer en jeu pour la survie dans l'espace, il y a aussi le point d’ébullition qui, lui, dépend de la pression et de la température. Par exemple, il faut monter l'eau à 100°C au bord de la mer pour atteindre l'ébullition alors qu'en haute montagne, 80°C suffisent.

En d'autres termes, plus la pression est faible, plus la température à atteindre pour passer d'un état peu agité (solide) à un état plus agité (liquide/gazeux) sera également faible.

Ainsi, pour reprendre le cas de la survie dans l'espace, voici ce qui se passerait :
-avant même de s'exposer au vide spatial, il faut vider entièrement ses poumons, faute de quoi ces derniers seraient déchirés par la différence de pression, les 6L d'air auraient l'effet d'une bombe dans la cage thoracique
-penser à s'y exposer à l'ombre, car si le vide est un excellent isolant, il est également très bon pour ce qui est de l'art de ne rien freiner, tels que les rayons solaires. A titre d'exemple, la température appliquée à un cosmonaute en orbite autour de la Terre est dans les 120°C. Se prendre du 120°C instant' dans les dents, sans parler des divers rayonnements, c'est pas très bénéfique pour le corps humain.
-en admettant donc ces détails, privé d'oxygène, le cerveau entrera en phase de sommeil en environ 15s puis de coma
-la pression maintenant, en l'absence de pression extérieure, c'est le phénomène inverse qui se produit au niveau des poumons : l'oxygène dans le sang quitte ce dernier pour rejoindre l'air résiduel des poumons, pas franchement agréable ni bénéfique pour le corps
-enfin le plus rigolo, pas de pression extérieure et le corps humain possédant une certaine pression interne, c'est une violente décompression qui va avoir lieu, les liquides composant le corps humain entrent en état de sublimation (rappelez vous l'exemple de la haute montagne) : tous les liquides corporels vont cuire de l'intérieur, se transformer en gaz. Et n'oublions pas que le corps humain est composé à 70% d'eau. Une cocotte-minute humaine quoi.
-90s dans cet état et tout espoir de survie est définitivement nul.


Edit : A cause du bug navigateur et de ta réponse,

OK, il faut dire que dans certains films (comme Sunshine entre autres), les mecs se transforment en glace en quelques secondes. --> incohérence scientifique, en pratique il faut plusieurs jours à un corps à 37°C pour passer ne serais-ce qu'à -100°C par perte thermique.
Dernière modification par mewlantien le 25 nov. 2014, 20:11, modifié 1 fois.
Rufus Shinra
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2885
Inscrit : 20 févr. 2006, 07:24
Pays : Equestria
Lieu : Voir ci-dessous

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par Rufus Shinra »

Alors, corrections ici et là :

- les 6L d'air ne feront exploser personne, mais il y aura des dégâts conséquents au niveau des tissus. De toute façon, expiration ou non, les capillaires des poumons vont s'en prendre sévère une fois exposés au vide.

- les 120°C ne vont pas faire griller qui que ce soit, du moins pas en moins de temps qu'il n'en faut pour mourir asphyxié. Comme pour le grand froid du vide, ce qui compte, ça sera la chaleur transmise, et pas la température. Quant à la différence atmosphère-vide...

Image

On passe du rouge au jaune. Pas très critique, comme augmentation, hein.

- pour la durée nécessaire à l'inconscience, ça va fortement dépendre des individus. Une apnée de 15 secondes va rarement te foutre dans les pommes...

- la différence de pression n'implique pas particulièrement une cocotte-minute : il y aura de l'ébullition (pas de la sublimation, qui est le passage du solide au gazeux sans passer par le liquide, ce qui n'arrivera pas ici) qui va endommager les tissus, mais sans faire cuire qui que ce soit, hein.



Mais, ouaip, la congélation instantanée, c'est de la grosse blague du même niveau de débilité que "les 10% du cerveau humain".
Effet Papillon :
Un avenir possible, moins sûr et plus complexe pour des galaxies porteuses d'un mélange explosif : vide de pouvoir, héritages vivants et ambitions multiples.
Tomes I et II terminés, Tome III en cours

scifi-fanseries.forumpro.fr
Membre du Club des Anciens et maître Ad Hoc de la mythologie stargatienne.
Spécialiste incontesté du déploiement inapproprié de poneys pastel.

Rangil : Les lois de la logique sont les fesses de tout le monde, Rufus.

Ne cliquez pas sur mon nom !
mewlantien
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 291
Inscrit : 10 juil. 2011, 20:32
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par mewlantien »

Merci pour les infos.

Effectivement les 6L d'air ne vont faire exploser personne, c'était une image. En tout cas ça doit faire bobo.

Pour les 120°C je ne voulais pas dire que la personne va griller, juste avec les rayonnements UV et tout et tout c'est clairement pas bon pour le corps.

En revanche pour les 15s, je pense que c'est très différent de faire une apnée avec de l'air dans les poumons (essayez, 30-40s facile à tenir) que de faire une apnée sans "réserve" d'air dans les poumons (essayez, vous verrez la différence).

Enfin pour la sublimation je sais pas trop, probablement pas instantanément et le terme cuire n'était pas approprié, j'aurai du dire "bouillir". Pour la cocotte-minute c'était l'image de la surpression.

Désolé pour les imprécisions.
Dernière modification par mewlantien le 25 nov. 2014, 20:49, modifié 1 fois.
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1126
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par arim »

Faudrait accrocher quelques porcs vivants à l'extérieur de l'ISS :blink: et les récupérer après un certain temps pour étudier la résistance de l'homme (grassouillet) au rude environnement spatial !

_______________________________________________________________________
Pour être un peu sérieux :
Les plus :
+ idées intéressantes : coincés à la "Appolo 13" + décalage des communications radios
+ bonne réflexion de Jacob/Selmak sur la maturité technologique des terriens


Les moins :
- pas vraiment de suspens car on se doute bien que LA star et un perso important (et en pleine ascension) ne vont pas quitter la série. Malgré tous, une petite inquiétude quand même.
- long entre l'échec de la tentative de demi-tour autour de Jupiter et le sauvetage. d'ailleurs le coup de la panne pile poil à coté de Hataks montre bien (à mon avis) que les scénaristes ne savaient pas trop que faire pour meubler !

La note : 13/20. C'est propre, mais loin d'être formidable ou un classique.
Dernière modification par arim le 25 nov. 2014, 23:33, modifié 1 fois.
SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par SG4 »

CITATION (arim,Mardi 25 Novembre 2014 21h13)
- pas vraiment de suspens car on se doute bien que LA star et un perso important (et en pleine ascension) ne vont pas quitter la série. Malgré tous, une petite inquiétude quand même.
Disons que le suspense tiens plus dans la façon dont ils vont trouver la solution pour se sortir de là, que dans l'issue elle-même, où on se doute bien que nos héros vont s'en sortir. c'est vrai que la première fois, on se dit "mais comment ils vont faire". Et à chaque manœuvres pour les sortir de là, on se demande si ça va fonctionner. Pour moi, il y a du bon suspense ici.
jozog47
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 275
Inscrit : 28 oct. 2005, 10:08
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par jozog47 »

Un bel épisode marquant le début de la flotte terrienne.
Le suspense est bien géré et les scènes dans l'espace font flipper, on se demande bien comment nos pauvres Jack et Teal'c vont pouvoir s'en sortir.
Le coup de la panne à côté du hatak est effectivement un peu trop gros... mais la scène qui en découle avec la conversion en goa'uld de Daniel était marrante. :)
14/20
Dernière modification par jozog47 le 27 nov. 2014, 18:52, modifié 1 fois.
Everett
Avatar de l'utilisateur
Champion des pronostics Euro 2016
Messages : 2551
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par Everett »

4#12 : Perdus dans l'espace

Un épisode central, marquant une nouvelle évolution de la franchise. SG-1 et la Terre inaugurent les premiers résultats du programme SG avec l'apparition d'un chasseur hybride tout temps, le X-301.

Hélas, l'Homme peut se révéler impatient, naïf et imprudent. Une sécurité Goa'uld intégrée dans les systèmes de l'appareil était à prévoir.

En tout cas, pour un budget modeste, Perdus dans l'espace est un beau spectacle visuel pour l'époque.

Il y a eu juste cette sortie de Teal'c et O'Neill dans l'espace, le temps de quelques secondes, qui m'a laissé perplexe... Mais bon... :)


Note : 8,75 /10
Dernière modification par Everett le 28 nov. 2014, 09:34, modifié 1 fois.
Kaz
Avatar de l'utilisateur
Major
Major
Messages : 535
Inscrit : 24 juil. 2014, 12:29
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par Kaz »

Un très bon épisode que je trouve parfaitement maîtrisé. Je suis d'accord avec SG4 sur l'épisode en lui même et malgré mes efforts j'ai eu du mal à comprendre toutes les explications de Rufus et Mewlantien mais merci à eux de nous avoir appris autant de choses sur les effets que subissent le corps dans l'espace ^_^ (toujours sympa d'apprendre des nouvelles choses)

Beaucoup de choses m'ont plu dans cet épisode. La terre progresse enfin dans son programme spatial en mettant au point son premier vaisseau spatial. C'est sympa de voir ce que sont devenus les deux planeurs de la mort aperçus dans l'épisode La clef de voûte, dans la zone 51.

C'est un plaisir aussi de revoir Jacob, qui fait une remarque intéressante sur les terriens. En effet malgré les connaissances de Carter, et les airs de super héros de SG1 de manière plus générale, ils ne sont pas encore capable de maîtriser les technologies extraterrestre. Ils font des erreurs et ça rend nos héros un peu plus humains, et ça c'est bien :D

Je trouve que le suspense de cet épisode est bien géré. Comme le dit SG4, même si on sait que Jack et Teal'c vont s'en sortir, on se demande bien comment. Puis il y a plusieurs rebondissement qui relance toujours le suspense comme le vaisseau de Jacob qui tombe en panne face à deux ha'taks. Ce qui me permet de dire qu'il y a aussi de l'humour avec la conversation de Daniel qui se fait passer pour le magicien d'oz :lol:

Malgré tout l'épisode contient quelques longueurs, dans le X-301 à la fin ou au SGC. Puis je n'ai pas compris l'intérêt de faire partir le Général de l'air force au milieu de l'épisode, à croire que l'acteur était trop cher mais devait quand même faire une apparition.

Pour conclure un bon épisode malgré ses longueurs avec du suspens, de l'humour et des nouveautés 15/20
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par Sturm762 »

Etant parmi les derniers à ne pas avoir commenter cet épisode, il est grand temps de m'y coller et de rattraper mon retard. ^_^

Perdus dans l'espace est pour moi un épisode typique de cette saison 4, c'est à dire en un mot fantastique ! Comme j'ai déjà pu le lire, les effets spéciaux était déjà exceptionnels pour l'an 2000, notamment le passage près de la planète Jupiter.

Cependant, le reproche que je peux faire à cet épisode c'est qu'il démarre presque en fanfare avec la présentation du X-301 et nous tient en haleine avec la dérive du chasseur dans l'espace. Toutefois, je trouve que justement l'épisode se laisse dériver et finit presque platement avec la récupération d'O'Neill et Teal'c, j'aurais un retour sur Terre de ces derniers, une sorte d'épilogue. L'épisode se termine trop brutalement, ils sont à bord du vaisseau cargo et voilà terminé !

Le retour de Jacob est un plus pour l'épisode, même si il s'illustrera deux épisodes plus loin.

Ma note est de 14/20.
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 4x12 - Perdus dans l'Espace

Message non lu par SG4 »

CITATION (Sturm762,Lundi 01 Décembre 2014 16h54) L'épisode se termine trop brutalement, ils sont à bord du vaisseau cargo et voilà terminé !
Oui effectivement. C'est pas le seul épisode qui se termine brutalement, et j'aime assez quand on a le droit à une scène de situation finale.
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit