Il était une fois... le Rafale à l'export

Everett
Avatar de l'utilisateur
Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016
Messages : 2554
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Everett »

Enfin, un client qui met en avant les aspects techniques de l'appareil et non les motifs politiques !

Air & cosmos (31/01/12)

Image


L'Inde choisit le Rafale, pour 12 Milliards $

le 31/01/2012 à 13:46 L'offre française est jugée plus compétitve que celle d'Eurofighter.

C'est officiel : New Delhi vient d'annoncer le choix du Rafale face à l'Eurofighter, dans le cadre de la compétition MMRCA qui vise à l'achat de 126 avions de combat au cours de la décennie. Le Rafale a été déclaré "L-1", ou "lowest bidder", c'est-à-dire l'offre la plus compétitive des deux. Les deux offres avaient été officiellement ouvertes le 4 novembre dernier par le ministère de la Défense indien.

New Delhi entre maintenant en négociations exclusives avec le GIE Rafale. Une phase qui pourrait durer de longs mois encore avec qu'un contrat en bonne et due forme soit notifié. Reste en effet à préciser et à chiffrer les conditions du transfert de technologie exigé par l'Inde, dont les industriels veulent jouer un rôle majeur dans la construction de ces avions. Si les 18 premières cellules doivent en effet être livrées depuis la chaîne Dassault de Mérignac, les 118 restants seront assemblées sur place.
AuroraClass
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 249
Inscrit : 07 mars 2011, 12:07
Pays : Lantia
Lieu : Terra-Atlantis

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par AuroraClass »

C'est une bonne nouvelle pour les Français !

Depuis le temps qu'on attendaient que quelqu'un nous achète notre joujoux technologique.
Je crois que le montant sera de 9,1 milliards
" Soit on meurt en héros, soit on vis assez longtemps pour endosser la peau du méchant... "

The Dark Knight : <3

" I seen another world. Sometimes I think, it was just my imagination "

The Thin Red Line
Rufus Shinra
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2885
Inscrit : 20 févr. 2006, 07:24
Pays : Equestria
Lieu : Voir ci-dessous

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Rufus Shinra »

CITATION Si les 18 premières cellules doivent en effet être livrées depuis la chaîne Dassault de Mérignac, les 118 restants seront assemblées sur place.
Choix de mots intéressant, puisqu'il pourrait laisser entendre que les systèmes seraient construits en France et l'assemblage final en Inde... ce qui serait une très bonne chose pour notre industrie (même si je doute que ce soit le cas).

Enfin, quoi qu'il en soit, ça fait déjà 126 exports. Après, on peut considérer que le Brésil devrait être beaucoup plus enclin à passer commande, puisqu'il ne sera plus le premier et potentiellement seul autre client (donc assurance d'avoir du SAV et des prix légèrement réduits par les effets de nombre), l'Inde, toujours, a encore une option pour 80 appareils supplémentaires pour son aviation. Il ne faut pas oublier non plus qu'elle construit des porte-avions, et un avion très fortement compatible en termes d'entrainement et d'entretien avec son nouvel appareil pourrait donc l'intéresser (surtout que les seuls concurrents possibles sont le MiG-29 K et le F/A-18 E/F, qui ne sont pas vraiment du même calibre). Enfin, les forces stratégiques indiennes, toujours, utilisent des vieux Jaguar, et pourraient être intéressées par un Rafale spécifiquement conçu pour les missions de frappes nucléaires dans des environnements hautement défendus (ce qui se traduirait dans leur situation par le Pakistan et la Chine).

En gros, si ce contrat est une très bonne chose, il pourrait surtout ouvrir la voie à d'autres et constituer un gros jackpot pour le hi-tech français (je ne parle pas ici de rentrées de devises, car les contreparties à tout achat militaire d'envergure ont tendance à équilibrer ça).
Effet Papillon :
Un avenir possible, moins sûr et plus complexe pour des galaxies porteuses d'un mélange explosif : vide de pouvoir, héritages vivants et ambitions multiples.
Tomes I et II terminés, Tome III en cours

scifi-fanseries.forumpro.fr
Membre du Club des Anciens et maître Ad Hoc de la mythologie stargatienne.
Spécialiste incontesté du déploiement inapproprié de poneys pastel.

Rangil : Les lois de la logique sont les fesses de tout le monde, Rufus.

Ne cliquez pas sur mon nom !
brian norris
Avatar de l’utilisateur
Général et vainqueur des pronos foot 2015
Messages : 2887
Inscrit : 06 avr. 2010, 16:11
Pays : France
Lieu : L.A.

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par brian norris »

Je suis évidemment du même avis qu'Everett et Rufus. Après ils ont l'air privilégier le MiG-29K pour leur aéronavale. Comme les russes d'ailleurs qui remplacent leurs Su-33 par le MiG.

Je suis surtout content pour l'Inde car le Typhoon était vraiment un mauvais choix. Les indiens ont besoin d'avions polyvalent, et conçus comme tel à l’origine. Et non comme le Typhoon qui se "polyvalise" avec le temps mais rien du même niveau que le Rafale.

Au final, je suis de plus en plus impressionné par l'armée de l'air indienne. Si on oublie les MiG-21, les Jaguar (même si ils sont modernisés) et les MiG-27, on a quand même à faire à des Su-30Mki, des Mirage 2000, des MiG-29 et bientôt des Rafales et des T-50 aborigènes (basé sur le T-50 russe de 5 ème génération). Sans oublier qu'ils ont des A-50 de dernière génération en partenariat avec Israël, et des ravitailleurs Il-78.

Bref pour moi une armée de l'air indienne supérieure en qualité à sa voisine chinoise.
"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
Everett
Avatar de l'utilisateur
Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016
Messages : 2554
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Everett »

Sans parler des Tejas en version marine qui viendraient épauler les Mig 29K !! Mais je pense que le Rafale M aura quand même sa chance car l'Inde s'apercevra de l'IMMENSE AVANTAGE économique. Le coût entretien très attractif. On devrait tendre vers - de 8000€ l'heure de vol en 2013.
Le Tejas est petit, pas terrible en version marine pour son rayon d'action ; pareil pour les MiG 29 (connus pour ce vilain défaut, très gourmand niveau carburant). Le Rafale M offre la polyvalence et un rayon d'action de 3300 km avec l'emport de réservoirs externes, pour un prix presque similaire à la version aérienne (donc 125-130M $ actuellement)


A méditer pour nos alliés indiens ! En tout cas, il tienne compte de cette citation : "la patience est une vertu".


Image
Rafale B entre deux Mirage 2000D

Ci-dessous, un article qui présente parfaitement "l'excellence" française ! Je le complète en italique.

Le Rafale, un chasseur ultrapolyvalent


ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP

L’appareil remplace pas moins de sept types de chasseurs (Mirage 2000 : C/D/B/N/2000-5 ; Super-Etendard ; Mirage F1) de par la diversité des missions qu’il est capable d’effectuer.
L’ultrapolyvalence. C’est une des grandes qualités que renvendique l’avion de combat français. Le Rafale remplace pas moins de sept types de chasseurs car il est capable de remplir toutes les missions auparavant réparties sur plusieurs avions défense aérienne, reconnaissance, attaque de précision air-sol et air-mer, missions nucléaires, frappes dans la profondeur…

C’est aussi un appareil omnirôles, susceptible de changer de type de missions au cours d’un même vol, par exemple frappe air-sol et reconnaissance. Enfin, le Rafale est interopérable, c’est-à-dire apte à combattre au sein d’une coalition amie en suivant des procédures communes. Le chasseur français l’a démontré en Afghanistan et lors de l’opération «Harmattan» en Libye.

D’un point de vue industriel, le Rafale a été développé en trois versions à partir d’une même plate-forme et d’un même système d’armes: un monoplace capable de décoller d’un porte-avions (le Rafale M), un monoplace (le Rafale C) et un biplace (le Rafale B) qui opèrent à partir d’une base terrestre. Le trio utilise 80% de composants communs.

10 tonnes à vide

Techniquement, l’appareil se signale par une conception aérodynamique basée sur une aile delta, sa taille moyenne, son agilité et son concentré de technologies dites critiques. L’avion de combat étant le produit industriel le plus complexe à mettre au point, le Rafale a bénéficié de toutes les innovations technologiques récentes. Son cockpit est équipé d’un système de commandes électriques 100 % numérique.

L’avion pèse 10 tonnes à vide et peut emporter dans ses réservoirs internes - principalement dans les ailes - 4,7 tonnes de kérosène F34 au standard Otan. Il compte 14 points d’emports pour des armes et des réservoirs extérieurs d’une capacité additionnelle de 6,8 tonnes de carburant, pour un total de 9,5 tonnes. En résumé, il est capable d’emporter près de 1,5 fois son poids.

Le Rafale a été le premier avion européen doté d’un radar RBE2 à balayage électronique, conçu par Thales. En 2012, il sera à nouveau le premier appareil européen à être équipé d’un radar RBE2 AA (antenne active). Seuls les chasseurs américains bénéficient de ce type de radar ultrasophistiqué. Autre saut technologique, la présence des matériaux légers tels que les composites (30% de la cellule et 70% de la surface extérieure) qui le rendent plus léger et plus discret.

«Super-ordinateur

Autre point fort du Rafale, sa puissance de calcul, 50 fois supérieure à celle du Mirage 2000. Il est doté d’un «super-ordinateur» qui réalise «la fusion des données», c’est-à-dire la synthèse en temps réel des informations recueillies par les capteurs (radar, optronique, systèmes de contre-mesures..) de l’appareil, mais aussi par d’autres sources telles qu’un avion Awacs de surveillance ou un ­drone. Ces alliés extérieurs transmettent au Rafale via un réseau Internet supersécurisé. Ce superordinateur aide le pilote à gérer et hiérarchiser la masse continue d’informations afin de prendre les décisions ad hoc.

En matière de maintenance, le Rafale revendique son côté économique. L’appareil signale lui-même les opérations à effectuer. Pas besoin de grande visite (démontage de l’appareil en cours de vie) ni de maintenance programmée en fonction du nombre d’heures de vol pendant les trente ans ou plus de son service. Et il mobilise 30% d’effectifs de maintenance en moins par rapport au Mirage 2000.

Le groupe Dassault, constructeur du Rafale, est propriétaire du Figaro.


PS : Sans parler qu'il sera équipé du futur missile européen air-air Météor d'une portée de 100km, avant le Typhoon (son équivalent européen)
PS2 : Après des réductions successives, l'Etat français a décidé de commander 180 Rafale dans une première phase. Une deuxième commande de 106 appareils supplémentaires se précisera, à long terme. Il devrait rester en service au moins jusqu'à la décennie 2040-2050 dans notre armée.
Dernière modification par Everett le 31 janv. 2012, 22:45, modifié 1 fois.
CCA
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2244
Inscrit : 28 févr. 2011, 14:23
Pays : France

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par CCA »

Je suis moins enthousiaste que vous, parce que cela reste un engin militaire.
Et un engin militaire utilisable presque uniquement pour faire la guerre en réalité.

D'autre part, l'Inde a une population énorme, et la priorité pour la population est-elle de dépenser beaucoup d'argent pour des avions militaires ??

Vu l'état actuel de ce pays, je ne le pense pas.

Et donc désolé, mais je ne me réjouis pas que l'on vende des armes à des pays étrangers, même s'ils sont à priori pacifique, et que cela fera de l'argent pour des industriels français et un peu d'emploi aussi.

D'autant plus, que le contrat est assorti d'un transfert de technologie, et donc en gros, on va permettre à un pays tiers, de faire son apprentissage de certains aspects de l'avionique d'un avion de chasse. On va faire assembler à des ouvriers indiens, des avions ou des parties d'avion, donc pour l'emploi en France, ce n'est pas aussi miraculeux que cela...

par contre les actionnaires et dirigeants de la société conceptrice, eux vont se faire du pognon... les ouvriers non, et même pas de l'emploi en plus...

Ce transfert de technologie, c'est aussi une perte d'emploi pour notre pays. On leur donne les moyens de venir un jour nous concurrencer pour vendre leurs propres avions. Y a pas que des paysans illétrés ou incultes en Inde. D'ailleurs y a des sociétés qui leur sous-traitent des réalisations de logiciels informatiques... à 300 euros le mois pour un bon ingénieur indien en informatique... on voit bien ce que veulent faire des grandes sociétés françaises. Une banque de premier plan française, sous-traite des réalisations informatiques en Inde :angry:
Rufus Shinra
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2885
Inscrit : 20 févr. 2006, 07:24
Pays : Equestria
Lieu : Voir ci-dessous

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Rufus Shinra »

Vu la situation de l'Inde, encadrée par le Pakistan et la Chine, tous deux avec des revendications territoriales sur elle, il me semble que, au contraire, acheter du militaire ne soit pas si stupide que ça...

Côté transfert de technologie, on n'avait de toute façon pas le choix, c'était dans le contrat depuis le début, et avec l'argent qu'ils vont nous payer pour assembler des pièces achetées en Europe, nous, on va développer les prochaines générations d'avions et donc garder une longueur d'avance. Je ne vois pas trop où est le problème, quand on prend ça en compte, surtout que ça risque de faire un effet domino et de nous permettre de fabriquer et vendre d'autres engins à des pays supplémentaires...
Effet Papillon :
Un avenir possible, moins sûr et plus complexe pour des galaxies porteuses d'un mélange explosif : vide de pouvoir, héritages vivants et ambitions multiples.
Tomes I et II terminés, Tome III en cours

scifi-fanseries.forumpro.fr
Membre du Club des Anciens et maître Ad Hoc de la mythologie stargatienne.
Spécialiste incontesté du déploiement inapproprié de poneys pastel.

Rangil : Les lois de la logique sont les fesses de tout le monde, Rufus.

Ne cliquez pas sur mon nom !
SG-Pingouin
Avatar de l’utilisateur
Première Classe
Première Classe
Messages : 48
Inscrit : 26 oct. 2011, 10:31
Pays : France

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par SG-Pingouin »

Je rejoint Rufus Shinra et je rajouterais que c'est à GIE Rafale de décider soit de se remplir les poches, soit d'investir dans la recherche pour garder un tour d'avance .
De plus (d'après le 13h de France 2) l'armement et la partie "commande" (je n'est pas retenu le terme) serait assuré par la France se qui procurerait du travail pour les usines française pour 5 ans .
A coeur vaillanr, rien d'impossible !
CCA
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2244
Inscrit : 28 févr. 2011, 14:23
Pays : France

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par CCA »

CITATION (Rufus Shinra,Mercredi 01 Février 2012 07h09) Vu la situation de l'Inde, encadrée par le Pakistan et la Chine, tous deux avec des revendications territoriales sur elle, il me semble que, au contraire, acheter du militaire ne soit pas si stupide que ça...

Côté transfert de technologie, on n'avait de toute façon pas le choix, c'était dans le contrat depuis le début, et avec l'argent qu'ils vont nous payer pour assembler des pièces achetées en Europe, nous, on va développer les prochaines générations d'avions et donc garder une longueur d'avance. Je ne vois pas trop où est le problème, quand on prend ça en compte, surtout que ça risque de faire un effet domino et de nous permettre de fabriquer et vendre d'autres engins à des pays supplémentaires...
En aucun cas je ne dis stupide. Je me pose la question, est ce si crucial que cela, pour ce pays qui est en cours developpement de faire une dépense purement militaire ??

Des camions ou des hélicoptéres de transports, peuvent aussi servir au civil, et pas uniquement pour le militaire.


Certes rentrée d'argent, mais désolé pour tout ce qui touche au militaire, je ne trouverais jamais que réussir à vendre des armes à d'autres pays est bénéfique pour notre pays.
Une arme reste une arme... et n'a pas un usage civil.

Donc moi, je déplorerais toujours qu'on vende des armes. C'est une question de morale, quand d'autres ne voient que le gain financier, d'autres préférent avoir une conscience.
brian norris
Avatar de l’utilisateur
Général et vainqueur des pronos foot 2015
Messages : 2887
Inscrit : 06 avr. 2010, 16:11
Pays : France
Lieu : L.A.

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par brian norris »

Ouais mais les indiens ne sont pas dans notre situation ou la paix est ancrée en Europe (quoi que Sarajevo nous a appris qu'il ne faut pas dormir sur nos lauriers, la paix c'est un combat de tous les jours). Ils sont en conflit avec le Pakistan et on un autre voisin sensible, la Chine.

Donc oui il achète des armes et oui moralement c'est jamais bien d'avoir des armes. Mais le bon truc des indiens, c'est qu'il ne me semble pas qu'ils aient déjà eu des politiques agressives si ce n'est envers le Pakistan, un cas bien particulier. Ils n'ont pas une soif expansionnisme comme la Chine par exemple. A partir de là on peut légitimement penser que ces armes servent à leur défense.

Donc ça rattrape quelque peu l’aspect moral Même si la guerre est un concept ancré dans l’histoire de l'homme.
"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
Blackeagle
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3813
Inscrit : 08 mai 2010, 14:17
Pays : Origine

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Blackeagle »

CITATION (brian norris,Mardi 31 Janvier 2012 21h00)
Je suis surtout content pour l'Inde car le Typhoon était vraiment un mauvais choix. Les indiens ont besoin d'avions polyvalent, et conçus comme tel à l’origine. Et non comme le Typhoon qui se "polyvalise" avec le temps mais rien du même niveau que le Rafale.
Bonne nouvelle pour le Rafale, un bel appareil qui verra enfin ses ventes décoller.

En fait pour le typhoon, c'est plus la topographie indienne qui pose problème, pas vraiment adapté et le Rafale a l'avantage de la version marine. Mais le groupe Eurofighter s'en tape un peu, le contrat est presque dans la poche avec les israéliens (ils ont testé l'avion durant une série d'entraînement en Israel et en Italie) et le Brésil a montré un regain d'intérêt mais le Gripen est dans le coin (sans oublier les saoudiens, bulgares et autres qui privilégient le Typhoon). Et le contrat pour le Rafale de Dassault en Inde profitera aussi à EADS, constructeur de l'avion rival, Eurofighter. D'ailleurs, point positif pour les deux, ils savent très bien être intégrés à une escadre conjointe, l'unité européenne dans toute sa splendeur.
Seule chose sûr, les avions européens se vendent bien. :D
CITATION PS : Sans parler qu'il sera équipé du futur missile européen air-air Météor d'une portée de 100km, avant le Typhoon (son équivalent européen)
Source ?
Dernière modification par Blackeagle le 01 févr. 2012, 20:27, modifié 1 fois.
Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Everett
Avatar de l'utilisateur
Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016
Messages : 2554
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Everett »

CITATION (Blackeagle,Mercredi 01 Février 2012 20h15)
Seule chose sûr, les avions européens se vendent bien. :D
CITATION PS : Sans parler qu'il sera équipé du futur missile européen air-air Météor d'une portée de 100km, avant le Typhoon (son équivalent européen)
Source ?
Euh dire que le Typhoon se vend très bien est tout simplement une erreur d'analyse très cher. Seuls les pays du consortium en achète (logique puisqu'ils ont participé au programme, il fallait bien une utilité à tout cet investissement). Mis à part l'Arabie Saoudite qui en a acquis 72, c'est pas un réel succès à l'export pour le moment ;)

Source ? DSI, Air&Cosmos, ca te va ?
Blackeagle
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3813
Inscrit : 08 mai 2010, 14:17
Pays : Origine

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Blackeagle »

Savoir lire est utile : les. De plus, je viens juste de dire que les Israeliens étaient en phase d'acquisition de typhoon en remplacement de leurs avions (100aine de commandes à ma connaissance, vu les commentaires élogieux des pilotes), les brésiliens réétudient également l'offre. Les bulgares sont intéressés mais attendent un peu pour le moment. Les Emirats ont un intérêt et le Maroc étudie également une offre

Bref, dire qu'il ne s'exporte pas est une belle erreur d'analyse. Je dispose de sources (au sein de l'armée italienne et israélienne) bien plus fiables que certains magazines très cher. ;)

De plus je ne posais pas la question de manière péjorative, juste qu'il était prévu une commande en même temps. Je ne suis pas un pro-typhoon. J'ai passé l'age de ces enfantillages.
Dernière modification par Blackeagle le 01 févr. 2012, 20:52, modifié 1 fois.
Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Everett
Avatar de l'utilisateur
Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016
Messages : 2554
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Everett »

CITATION (Blackeagle,Mercredi 01 Février 2012 20h44) Savoir lire est utile : les. De plus, je viens juste de dire que les Israeliens étaient en phase d'acquisition de typhoon en remplacement de leurs avions (100aine de commandes à ma connaissance, vu les commentaires élogieux des pilotes), les brésiliens réétudient également l'offre. Les bulgares sont intéressés mais attendent un peu pour le moment. Les Emirats ont un intérêt et le Maroc étudie également une offre

Bref, dire qu'il ne s'exporte pas est une belle erreur d'analyse. Je dispose de sources (au sein de l'armée italienne et israélienne) bien plus fiables que certains magazines très cher. ;)

De plus je ne posais pas la question de manière péjorative, juste qu'il était prévu une commande en même temps.
Mais dire qu'il est "en phase d'acquisition" ou qu'il "suscite l'intérêt"... ce n'est pas du concret. Quand qu'il n'y a pas clairement un contrat signé suivi d'une production. On ne pourra pas dire que son export est un franc succès.

Il en va de même pour le Rafale, combien de pays ont suscité de l'engouement pour au final, choisir un autre appareil ? Beaucoup, et ça commence depuis 2002 !

Donc au même titre que l'avion français, ne mettons pas la charrue avant les boeufs pour le Typhoon (qui au passage est trop cher pour un avion qui n'est qu'au standard F2 (et qui le restera pour encore quelques années)
Blackeagle
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3813
Inscrit : 08 mai 2010, 14:17
Pays : Origine

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Blackeagle »

En ce qui concerne les israéliens, le choix est fait (ils évaluent l'appareil depuis un sacré bout de temps). Seul le nombre définitif reste à déterminer. Nous le connaitrons bien assez tôt, la signature du contrat est prévue pour fin 2012 -2013 (seconde session d'exercice avec l'armée de l'air italienne) si je ne me trompe pas.

Mon premier choix reste le Gripen.
Dernière modification par Blackeagle le 01 févr. 2012, 21:04, modifié 1 fois.
Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Everett
Avatar de l'utilisateur
Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016
Messages : 2554
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Everett »

CITATION (Blackeagle,Mercredi 01 Février 2012 20h56) En ce qui concerne les israéliens, le choix est fait (ils évaluent l'appareil depuis un sacré bout de temps). Seul le nombre définitif reste à déterminer. Nous le connaitrons bien assez tôt, la signature du contrat est prévue pour fin 2012 -2013 (seconde session d'exercice avec l'armée de l'air italienne) si je ne me trompe pas.

Mon premier choix reste le Gripen.
Je te retourne la question : source ?

Parce qu'il est étonnant de voir les Israeliens se lancer dans un gros contrat avec Eurofighter en sachant qu'à côté, ils ont annoncé clairement leurs intentions d'acquérir des F-35 (annonce qui date depuis plusieurs années).

Sinon oui, ils font pas mal d'exercices conjoints mais de là, à acquérir des Typhoons, alors qu'il y a mieux sur le marché...


PS : Ton premier choix reste le Gripen ? C'est à dire ? Par rapport à quoi ?
Dernière modification par Everett le 01 févr. 2012, 21:16, modifié 1 fois.
Blackeagle
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3813
Inscrit : 08 mai 2010, 14:17
Pays : Origine

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Blackeagle »

Source: pilotes et d'officiers israéliens de la base d'Uvda ainsi que les italiens de la base de Decimomannu. Tu peux normalement trouver quelques infos sur le site de l'armée de l'air israélienne (il y était en tous cas fin décembre) et sur quelques sites spécialisés.

Par quoi veux-tu que je commence ? Le fait que les officiers recommandent également l'achat de M-346 (info facilement trouvable) ? Ou encore, le fait que les Israéliens ont pu tester de leur propre mains le Typhoon ? Ce qui est exceptionnel dans la profession et qui annonce la présence de tests.

Tu sais, bon nombre d'armée de l'air prévoient l'achat de F-35, ça n'empêche pourtant pas l'achat d'autres appareils et note bien que le chiffre donné n'est pas officiel, il est issus d'une discussion analytique. Mais, nous savons qu'actuellement le Typhoon est en déploiement en Israël. Bref, wait and see mais le choix est fait. Je suis personnellement inquiet face à la situation iranienne et c'est peut-être là, la source de leur motivation.

C'est pas réellement le genre d'infos qui circulent sur les forums. ;) Rien que pour trouver des infos ne fut-ce que sur les exercices de "Desert Dusk" sur Internet, c'est pas de la tarte mis à part le blabla officiel : grosso-modo tu liras un résumé très large, quelques photos et c'est tout. Ce n'est pas le genre d'infos que tu trouveras sur Air-defense.net. :rolleyes:
La seule info qui se rapproche le plus des infos que j'ai obtenus, c'est là.

Si tu te bases sur un choix plus politique que "technique", le Gripen est préférable. Regarde les Suisses.
Dernière modification par Blackeagle le 01 févr. 2012, 22:07, modifié 1 fois.
Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Everett
Avatar de l'utilisateur
Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016
Messages : 2554
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Everett »

Sauf qu'Israël est très dépendant des américains ! Il n'y a qu'à jeter un petit coup d'oeil à son bel inventaire ! Pas mal pour une si petite superficie.
S'agissant du F35, ce sera les Américains qui paieront la facture pour eux.
Et pour revenir au Typhoon, perso, il y a mieux comme intercepteur.


PS : Très mauvais exemple pour le Gripen en Suisse ! Ca sent, la corruption à plein nez et le choix purement politique, au détriment du technique.
Même si il s'agit de remplacer des F-5 en sachant qu'ils ont déjà des F18, acheter pour ce prix un vieil appareil qui n'a aucune réelle mise à jour depuis 1997.
Dernière modification par Everett le 01 févr. 2012, 22:13, modifié 1 fois.
Blackeagle
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3813
Inscrit : 08 mai 2010, 14:17
Pays : Origine

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Blackeagle »

N'exagérons pas, le Typhoon dispose de bonnes capacités et non, les USA ne paieront pas la facture des Israéliens surtout avec les divergences apparues depuis le mois d'octobre 2011. De plus, le commandant de la délégation israélienne est plutôt clair :
CITATION [...] De plus, nous avons eu la chance de voler dans des espaces extrêmement vastes, dont la superficie est supérieure à la superficie totale de l’État d’Israël et nous avons suivi des itinéraires de vol très complexes à bord d’avions qui possèdent des capacités exceptionnelles
Le ton est donné. Le typhoon est particulièrement adapté à sa mission. Ceci renforce également la motivation israélienne.

PS :
CITATION PS : Très mauvais exemple pour le Gripen en Suisse ! Ca sent, la corruption à plein nez et le choix purement politique, au détriment du technique.
Même si il s'agit de remplacer des F-5 en sachant qu'ils ont déjà des F18, acheter pour ce prix un vieil appareil qui n'a aucune réelle mise à jour depuis 1997.
Oui, c'est justement là où je veux en venir. Je ne serais plus ironique à l'avenir, promis !
CITATION Si tu te bases sur un choix plus politique que "technique", le Gripen est préférable. Regarde les Suisses.
Dernière modification par Blackeagle le 01 févr. 2012, 22:19, modifié 1 fois.
Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Rufus Shinra
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2885
Inscrit : 20 févr. 2006, 07:24
Pays : Equestria
Lieu : Voir ci-dessous

Re: Il était une fois... le Rafale à l'export

Message non lu par Rufus Shinra »

CITATION Sinon oui, ils font pas mal d'exercices conjoints mais de là, à acquérir des Typhoons, alors qu'il y a mieux sur le marché...
Par pitié, ne me dis pas que tu parles du F-35 quand tu dis "mieux sur le marché", parce que :
1 ) Il a 6 à 10 ans de retard minimum, le F-35 Pigeon (c'est le nom de code que lui donnent les Russes, vu ses performances), initialement prévu pour 2010, actuellement espéré pour 2019 au plus tôt de façon opérationnelle complète.
2 ) Il est sous-armé
3 ) Il est passablement lent
4 ) Il n'a pas la moindre manœuvrabilité
5 ) Il est incapable d'embarquer le AIM-9X en soute interne, ce qui était sa seule chance de légèrement contrebalancer le point 4
6 ) Il est une fois et demi plus cher pour l'instant que les Eurocanards (son coût ne faisant qu'augmenter)
7 ) Il est incapable d'apponter sur un porte-avions (les abrutis de LM ne savent pas concevoir une crosse d'appontage qui fonctionne)
8 ) Il a un rayon d'action minable
9 ) Sa "super-furtivité" est très largement inférieure à celle du F-22 et ne fonctionne correctement qu'en frontal pur, s'effondrant avec des angles relativement faibles
10 ) Incapable de faire de la supercroisière
11 ) Monoréacteur, ce qui, au niveau fiabilité et sûreté pour un chasseur embarqué, est risible
12 ) Toute son avionique (argument de vente majeur de la part de LM) est déjà égalée en Europe/Russie ou sur le point de l'être (radars AESA, systèmes de guerre électronique, optroniques avancées, etc.)
13 ) La cellule est tellement mal conçue que les modèles sortis d'usine commencent déjà à subir de nombreuses fatigues structurelles


En gros, il ne vaut pas grand-chose en attaque au sol, et rien du tout en combat aérien (la blague dans les milieux d'aviation est que son avionique est tellement avancée que le pilote saura la seconde précise à laquelle il se fera tuer). Côté intercepteurs disponibles sur le marché, tu as le Su-35, le Rafale et le Typhoon, qui sont sensiblement équivalents. Le F-22 est superbe, oui, mais une vraie reine des hangars, vu qu'il n'est autorisé à voler qu'une fois sur deux au mieux (c'est bête, un avion qui n'arrive pas à envoyer de l'oxygène à son pilote dans la stratosphère...) et qui n'a même pas de Link 16 ou d'optronique... En combat individuel, il domine, mais dans un engagement réel avec AWACS, SAM et des dizaines d'avions, sa domination sera moins absolue. Mais quoi qu'il en soit, le F-35, l'avion prévu pour démolir l'industrie européenne de l'aéronautique, aura finalement réussi à détruire tout l'avenir de l'aéronavale US...

Désolé pour le HS, mais quand on parle du Pigeon, je me dois de remettre les pendules à l'heure... :-D
Dernière modification par Rufus Shinra le 01 févr. 2012, 22:19, modifié 1 fois.
Effet Papillon :
Un avenir possible, moins sûr et plus complexe pour des galaxies porteuses d'un mélange explosif : vide de pouvoir, héritages vivants et ambitions multiples.
Tomes I et II terminés, Tome III en cours

scifi-fanseries.forumpro.fr
Membre du Club des Anciens et maître Ad Hoc de la mythologie stargatienne.
Spécialiste incontesté du déploiement inapproprié de poneys pastel.

Rangil : Les lois de la logique sont les fesses de tout le monde, Rufus.

Ne cliquez pas sur mon nom !
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités