Stargate Atlantis : la fin d'un héros

Stargate Atlantis : la fin d'un héros
Par Flo
Le mardi 13 février 2007 à 00:30
Cette actu contient des spoilers
Dans le dernier numéro du magazine Starburst (numéro 347), Paul McGillion qui incarne le Dr Beckett dans Stargate Atlantis, revient sur la mort de son personnage dans la saison 3.

Paul venait de terminer l'épisode « Phantoms », quand il appris la nouvelle. « Nous avons tourné beaucoup de scènes de cet épisode en extérieur, et une fois de retour aux studios pour le dernier jour de tournage, on m'a prévenu que les producteurs voulaient me parler. Je n'ai rien vu venir (ndlr : et les fans non plus). Honnêtement, je pensais qu'ils allaient me dire que j'avais fait un bon boulot sur « Phantoms ». Cependant, quand je suis arrivé à l'étage et qu'ils ont fermé la porte, j'ai su que c'était sérieux » se rappelle-t-il. « Ils m'ont dit que Sg-1 ne serait pas renouvelée, et qu'ils n'étaient pas encore sûr du sort d'Atlantis. Ils voulaient donc secouer un peu l'univers, et cela passait par la mort de Beckett. »

Une facilité appréciée par les producteurs puisque Beckett est le deuxième personnage à subir ce sort (cf. le Dr Fraiser dans la saison 7 de Stargate Sg-1). À croire qu'ils ne cherchent pas longtemps pour trouver une idée créative visant à secouer un peu la franchise?

« Je suis choqué par cette décision. Je ne l'avais pas vu venir. Personnellement je pensais faire un très bon travail sur la série (ndlr : personnellement je trouvais aussi) et que les producteurs le pensait aussi. J'étais assis là à écouter les différentes raisons de ce choix, et ce qu'ils projetaient de faire. J'étais réellement déçu et désappointé par leur décision, mais c'est aussi les risques du métier. Je les comprends et je remercie énormément ces personnes de m'avoir donné la chance de jouer un personnage comme Beckett. Je ne suis pas démagogue. Je suis honnête. Beaucoup d'acteurs n'ont jamais ce genre de rôles pendant leurs carrières, et moi je l'ai eu pendant trois ans. »

Puis l'acteur continue : « Je leur ai fait par de mes sentiments par rapport à cette annonce, mais ce sont des personnes malines. Ils sont là depuis le début de la franchise et savent ce qu'ils font. Nous avons donc réfléchis à comment amener la chose. Nous avons tourné la fin de l'épisode « Sunday » hors du programme de tournage, puis les producteurs m'ont demandé si je voulais partir. Je leur ai répondu que je voulais terminer mon contrat dans la continuité de mon travail, avec intégrité. Je voulais honorer le personnage, mais aussi le casting et l'ensemble de l'équipe. »

Mais la fin du tournage de « Sunday » n'était pas la fin de l'aventure SGA pour l'acteur (du moins pour la saison 3). « Mon dernier épisode était « The Ark ». Peu de personnes savaient que c'était mon dernier jour, sauf Martin Wood. Il a fait un discours en face de tout le monde, mais j'ai dit Alex Pappas que je ne pouvais pas y participer car j'allais fondre en larmes. Je leur ai juste dit que je les verrais à la fête de fin de tournage et que je les saluerais individuellement. »

Enfin, Paul revient sur l'épisode « Sunday » : « C'était très difficile pour moi de jouer dans cet épisode, et j'imagine comme ce fut difficile pour Martin Gero de l'écrire vu qu'il était un grand fan de mon personnage. [?] Cette semaine, les gens avaient cet air étrange dans le regard. Au bout d'un certain moment j'ai commencé à en rire et à me surnommer « l'homme mort qui marche ». Je voulais que tout le monde comprenne qu'il ne s'agit que d'une série télévisée. Nos chemins se recroiseront, et j'ai vécu une incroyable aventure pendant trois ans. [?] Nous avons fait un très bon travail sur ce personnage, à tel point qu'il devient un personnage régulier, et j'en suis très fier. »

Sur ce point il n'a pas tort. Beckett était devenu un personnage à part entière de la série, extrêmement apprécié des fans. Hélas il n'a pas eu la mort qu'il méritait, la séquence étant cachée par des effets spéciaux d'une qualité médiocre.

Espérons que sa « remplaçante » arrivera à s'imposer comme McGillion a su imposer son personnage, et à combler le vide qu'il laisse.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Catégorie : Générale