Découvrez Stargate Infinity

Découvrez Stargate Infinity
Par Rédaction de Stargate-Fusion
Le mercredi 22 juillet 2009 à 21:00
Dossier Stargate
Partagez cet article
Sommaire

2 - Les points communs avec SG-1

En s'inspirant très largement de la série Stargate SG-1, Stargate Infinity reprend certains éléments et codes qui ont fait le succès de son aînée, mais malheureusement pas d'ananas en vue.

Tout d'abord nous suivons les aventures d'une équipe. Certes ici ils sont 6 alors que dans Stargate SG-1 ils sont 4, mais on retrouve des éléments communs :

  • Un militaire expérimenté (Gus Bonner / Jack O'Neill)
  • Un scientifique chevronné (Ec'co / Samantha Carter)
  • Un personnage plein d'humour (RJ Harrison / Jack O'Neill)
  • Un passionné d'histoire (Gus Bonner / Daniel Jackson)
  • Des extraterrestres membres de l'équipe (Ec'co et Draga / Teal'c, Jonas et plus tard Vala)

On peut aussi constater que tous les membres de cette équipe, à l'exception de Gus Bonner, n'ont pas de réelles expériences des voyages interplanétaires. Ils sortent tous plus ou moins de l'Académie et ont pour seule expérience des entrainements menés sur des planètes inhabitées et contrôlées par le SGC. Il en était de même lors des débuts de Stargate SG-1, où seuls les vétérans de la mission d'Abydos avaient une première expérience de ce type de missions.

Autre point commun : l'unicité de la langue. Comme dans Stargate SG-1, toutes les civilisations rencontrées dans Stargate Infinity parlent couramment la langue de l'équipe (anglais ou français, au choix). Ici cela reste quand même moins gênant que dans Stargate Sg-1, et on peut très bien comprendre que la langue se soit répandue dans toute la galaxie en une trentaine d'années.

On retrouve aussi des similitudes dans les technologies utilisées, qu'elles soient identiques ou non :

  • La Porte des Etoiles et le DHD (malgré quelques libertés sur lesquelles nous reviendrons plus tard)
  • La présence de vaisseaux (chasseurs et croiseurs Tlak'kahns)
  • La lance Jaffa
  • Les armes neutralisantes (piège Tlak'kahn / grenade de choc Goa'uld)
  • Le GDO
  • Etc...

On notera aussi le côté manichéen, surtout présent dans les premières saisons de Stargate SG-1, est très marqué dans Stargate Infinity. La série oppose les gentils (les membres du SGC, et plus particulièrement l'équipe de Bonner) aux méchants vilains pas très beaux (les Tlak'kahns).

Enfin, on peut remarquer une certaine conformité entre les deux séries au niveau de la construction d'une saison. Des épisodes développant chacun leur propre trame scénaristique, avec une intrigue se déroulant sur l'ensemble de la saison (prouver l'innocence de Gus Bonner dans Stargate Infinity / lutter contre les Goa'ulds dans Stargate SG-1).

À lire aussi
Interview avec Atlante Props
Interview avec Atlante Props
19/05/2021 à 18:14

Nous avons rencontré Julien Guyard, alias Atlante Props, propmaker français spécialisé dans la franchise Stargate.

Interview
Catégories