Implant sous-cutané tollan

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Implant sous-cutané tollan
Culture(s)
Tollan
Type
Médical

Présentation

Cet implant médical sous-cutané conçu par les Tollans permet de surveiller constamment l'état de santé d'une personne et de contenir l'ensemble de son dossier médical personnel.

Fonctionnement

Conçu par les Tollans, cet implant sous-cutané placé au niveau du poignet permet de surveiller constamment l'état de santé d'un individu, et contient également l'ensemble de son dossier médical personnel. De plus, chaque tollan possède également un appareil capable de scanner son implant et de connaître à tout moment ses constantes vitales.

Ainsi, en cas d'urgence médicale, cet implant envoie automatiquement un signal à un relais central qui alerte immédiatement les services d'urgence le plus proche. Ce système infaillible, d'après Narim, possède un temps de réponse qui ne dépasse pas les cinq minutes entre l'envoi du signal et l'arrivée des officiers de santé tollans.

Cependant, bien qu'il s'agisse d'une grave violation de la loi tollan, cet implant peut également être utilisé pour suivre la position d'une personne. Néanmoins, il est toutefois possible de retirer soi-même cette puce qui continue alors à émettre malgré son extraction.

Histoire

En 2001, suite à la disparition d'Omoc, Narim soupçonna l'existence d'une conspiration au sein de la Curie tollan et avertit les membres de l'équipe SG-1 que la Terre était menacée par un grave danger. Ainsi, lors d'un nouveau voyage sur Tollana, Narim apprit à l'équipe terrienne que chaque tollan portait sur lui un implant médical sous-cutané.

Après avoir fait une démonstration en scannant son propre implant à l'aide d'un appareil, il leur fit part de ses inquiétudes en prétendant qu'Omoc n'avait pas succombé d'une crise cardiaque, mais fut probablement assassiné en raison de ses opinions politiques au sein de la Curie tollan.

En effet, d'après Narim, le soir de la mort d'Omoc, les officiers de santé arrivèrent sur les lieux de l'urgence médicale après plus de 10 minutes, tandis qu'avec ce système infaillible, le délai moyen ne dépasse pas les cinq minutes. De plus, ayant hérité des biens personnels du défunt, Narim réalisa que, outre le stress apparent de son ami, celui-ci était en parfaite santé au moment de son décès.

Plus tard, lorsque Narim parvint à distraire les gardes et à s'enfuir grâce à son disperseur moléculaire, le chancelier Travell ordonna à un officier de sécurité de le localiser grâce à son implant médical. Bien que le garde lui rétorqua qu'il s'agissait d'une grave violation de la loi tollan, Travell insista afin que ses ordres soient exécutés au plus vite.

Cependant, entre-temps, Narim retira lui-même son implant et le donna au colonel O'Neill et Teal'c, lui permettant de se déplacer librement à travers la cité tollan. Ainsi, les gardes tollans parvinrent à capturer les deux membres de SG-1 dans l'usine d'armement et réalisèrent qu'ils portaient avec eux l'implant médical de Narim.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Cultures
Personnages
Planètes