Tiamat / Omoroca

Le contenu de cette fiche est canon.
Tiamat / Omoroca
Mythologie
Mésopotamienne
Nom
Tiamat
Autres noms
Nammu, Omoroca
Fonctions
Déesse-mère primordiale

Présentation

Tiamat est une divinité primordiale dans la mythologie mésopotamienne et représente la personnification les eaux salées des océans où règne le chaos dans les mythes babyloniens.

Connue également sous le nom d'Omoroca, elle est avant tout la mère de tout ce qui existe, incluant aussi les dieux eux-mêmes. Son époux est Apsou, la personnification des abîmes d'eau douce qui gisent sous la terre.

De leur union, de l'eau salée de la mer et de l'eau douce des abîmes, naissent les deux premiers dieux : Lachmu et Lachamu, parents d'Anshar et de Kishar, grands-parents d'Anu et de Ki.

Toutefois, peu de temps la mort d'Apsou, Tiamat fut tué par Marduk qui acheva la création du monde en utilisant son corps pour créer le ciel et la terre.

Dans le récit épique de la création Enûma Elish, écrit vers la fin du IIe millénaire av. J.-C., Tiamat est décrite comme un serpent de mer, ou un dragon femelle dotée de mâchoires de griffes acérés.

Histoire

Dans la mythologie mésopotamienne, Tiamat, représentée sous les traits d'un dragon femelle, était un violente océan d'eau salé qui existait au commencement des temps. Elle était la mère primordiale universelle responsable de la création de toute chose et incarnait les forces du chaos. Son époux, Apsou, représentait, quant à lui, l'océan primordial d'eau douce, et par conséquent la personnification des fleuves, des rivières et des lacs.

C'est par le mélange des eaux de Tiamat et d'Apsou, que naquirent les premières générations de divinités. Ils engendrèrent tout d'abord Mummu, dieu des vagues et grand vizir d'Apsou, puis le couple primordial, Lachmu et Lachamu. Anshar et Kishar, le second couple divin à émerger des vagues, étaient les principes masculin et féminin qui donnèrent naissance aux grands dieux Anu, Enlil et Ea, ainsi que de nombreuses autres déités peuplant le ciel, la terre et le monde souterrain.

Un jour, Apsou, agacé par les bruits des jeunes générations de dieux au point de l'empêcher de dormir, ou par la puissance qu'ils accumulèrent selon les versions, élabora un complot pour les éliminer en compagnie de son épouse, Tiamat. Toutefois, cette dernière, réticence à s'engager dans une bataille, refusa finalement d'y participer et tenta, au contraire, d'apaiser son époux. Mais lorsque Ea découvrit leur stratagème, celui-ci captura Apsou et son grand vizir, Mummu, et les mit à mort.

Suite à cet assassinat, la déesse Tiamat, habituellement calme, entra dans une rage incontrôlable et se mit alors en guerre contre Ea et les autres dieux pour le venger. Elle donna alors naissance à une armée de onze créatures monstrueuses aux dents acérés et aux crocs impitoyable, composée de serpents, de dragons, de chiens enragés et d'autres bêtes féroces à la puissance digne de dieux. Elle désigna alors le monstre Kingu, son fils et nouvel époux à leur tête et les envoya contre ses autres enfants.

Lutte entre le dieu Marduk, et le démon-dragon, Tiamat.

Pendant un temps, les dieux échouèrent contre leur tentative de soumettre Tiamat jusqu'au moment où ils désignèrent le fils d'Ea, Marduk, le plus puissant et sage des dieux, comme champion pour l'affronter. Le jeune dieu reçut en échange le pouvoir suprême et les quatre vents qui déterminent l'espace et le temps. Marduk terrassa dans un premier temps le monstre Kingu avant de partir défier Tiamat sur son char.

S'en suit alors un terrible combat entre Marduk et Tiamat qui ne détourna pas le regard du jeune dieu. Ainsi, lorsque Tiamat ouvrit sa gueule pour dévorer Marduk, celui-ci dirigea contre elle une tempête qui l'empêcha de refermer ses mâchoires. Il attrapa la déesse mère dans son filet puis décocha une flèche, ou une lance, qui lui ouvrit le ventre et lui déchira les entrailles.

Après avoir exterminé l'armée des monstres de Tiamat, Marduk découpa le corps de la déesse-mère, en deux : de son torse et sa tête il créa les cieux, de ses jambes et membres inférieurs il créa la terre. De Tiamat naquit l'eau venue en nuages et de ses yeux percés, ou de ses larmes, furent crées les source du Tigre et de l'Euphrate. Il plaça sa queue dans le ciel pour former la Voie lactée, achevant par la même occasion la création du monde.

Épisodes reliés
Encyclopédie
Technologies
Personnages