Oeil de Tiamat

Catégories :
Le contenu de cette fiche est canon.
Oeil de Tiamat
Culture(s)
Goa'uld
Type
Arme / Source d'énergie
Diamètre
18 cm

Présentation

L'Oeil de Tiamat est l'un des six joyaux légendaires appartenant à une antique arme goa'uld, composée entre autres de l'Oeil de Râ, Apophis, Ba'al et Osiris.

Ce bijou circulaire, tirant son nom du serpent ailé du mythe de la création babylonienne, fut autrefois utilisé par le seigneur goa'uld Marduk dans le but d'acquérir des dons de magie très développés.

Fonctionnement

D'un diamètre d'environ 18 centimètres, l'Oeil de Tiamat apparaît sous la forme d'un cristal circulaire de couleur orange entouré d'un disque doré, le tout relié à une chaîne. Il appartient à une antique arme redoutable rassemblant six joyaux légendaires dotés d'immenses pouvoirs, chacun d'entre eux détenant des capacités qui lui sont propres.

Bien que les concepteurs de ces cristaux demeurent inconnus, les légendes goa'ulds affirment que les yeux ont été créés pour former une arme très puissante uniquement lorsque les six bijoux sont réunis. Ainsi, bien que extrêmement redoutable pris individuellement, la puissance des cristaux peut être multipliée par dix une fois rassemblés.

Placés côte à côte dans un réceptacle spécial, les six yeux réagissent les uns avec les autres et peuvent produisent un puissant rayon d'énergie, conférant à son utilisateur une force destructrice considérable capable de détruire une flotte de vaisseaux-mères goa'ulds, ou de balayer la surface d'une planète toute entière.

Toutefois, l'Oeil de Tiamat peut également être utilisé individuellement en association avec une arme de poing goa'uld portée à la main gauche de l'utilisateur. Néanmoins, il est nécessaire de posséder des traces de naquadah dans le sang du porteur et ne peut donc être utilisé que par un Goa'uld, un Tok'ra, ou une personne ayant été l'hôte d'un symbiote.

Ainsi, au lieu de tuer lentement ou de torturer le sujet, le rayon d'énergie a une puissance telle qu'il désintègre instantanément sa cible. Les traces de naquadah présentes dans le sang de l'hôte sont détectées par le cristal, provoquant une réaction qui active la source d'énergie de l'Oeil et libère sa puissance.

A noter que l'Oeil de Tiamat, tout comme les autres joyaux, peut également être utilisé comme source d'énergie et alimenté un générateur équipant un vaisseau-mère goa'uld.

Histoire

Il y a plus de 4000 ans avant la formation du programme porte des étoiles, l'Oeil de Tiamat fut utilisé par le seigneur goa'uld Marduk dans le but d'acquérir des dons de magie très développés et ainsi impressionner ses fidèles en se faisant passer pour une fausse divinité. Néanmoins, lorsque les prêtres de Marduk se révoltèrent contre leur seigneur, le joyau fut placé au sein du sarcophage du Goa'uld, en même temps qu'une créature carnivore extraterrestre qui le dévora vivant.

Plusieurs siècles plus tard, au cours de l'an 2000, lorsque les Russes mirent au point leur propre programme porte des étoiles, le major Valentine Kirensky reçurent l'ordre des services de renseignements russes de se rendre sur P2X-338 ayant pour mission d'acquérir des technologies extraterrestres, de la même manière que le NID, et plus particulièrement le légendaire Œil de Tiamat, mentionné comme étant un bijou de grande taille dans les textes babyloniens.

Ainsi, le major Kirensky et son équipe traversèrent sans autorisation officielle la porte des étoiles six jours avant l'arrêt du programme afin de se rendre sur la planète P2X-338 en compagnie du docteur Britski. Toutefois, après avoir libérer accidentellement la créature, ainsi que le symbiote de sa prison millénaire, l'équipe russe trouva l'Oeil de Tiamat à l'intérieur du sarcophage et le docteur Britski réalisa un croquis très détaillé de l'objet avant de se donner volontairement la mort.

Une dizaine de mois plus tard, au cours de l'année 2001, lorsque les membres de l'équipe SG-1 découvrirent qu'une équipe terrienne s'était rendue sur P2X-338, le gouvernement russe révéla la disparition du major Kirensky et ses hommes peu de temps avant l'arrêt de leur programme d'exploration, en même temps que le docteur Britski. L'ensemble des travaux du célèbre expert de la Mésopotamie furent alors envoyés au docteur Jackson qui découvrit à son tour l'existence de l'Oeil de Tiamat.

Quelque temps plus tard, suite à l'effondrement d'une partie de la ziggourat de Marduk sur P2X-338, les membres de SG-1 et les militaires russes décidèrent d'explorer la structure par équipe de deux dans le but de rechercher une sortie de secours, ainsi que les hommes de Kirensky. Néanmoins, au cours de l'exploration, le colonel Zukhov retrouva l'Oeil de Tiamat dans les affaires personnelles du docteur Britski et décida de le dissimuler aux yeux des autres membres de l'équipe.

Cependant, au moment où le major Vallarin s'avéra être devenu l'hôte du Goa'uld Marduk, celui-ci neutralisa le colonel O'Neill avec son arme de poing puis ordonna à Zukhov de lui donner l'Oeil de Tiamat, dont il avait reçu l'ordre secret, de la part de son gouvernement, de le rapporter sur Terre au cours de cette mission. Néanmoins, Zukhov utilisa une grenade pour se débarrasser du Goa'uld, provoquant du même coup l'effondrement de l'une partie de la ziggourat et ensevelissant le précieux joyau.

Un an plus tard, le Grand maître goa'uld Anubis se rendit sur P2X-338 afin de récupérer l'Oeil de Tiamat lorsque ce dernier recherchait à rassembler les six joyaux légendaires afin d'alimenter la super arme de son nouveau vaisseau-mère en énergie. Ainsi, l'Oeil de Tiamat permit à Anubis d'achever son vaisseau-mère et d'asseoir sa domination sur les autres Grands maîtres Goa'ulds.

Néanmoins, deux mois plus tard, les membres de l'équipe SG-1, aidés par des agents de la Tok'ra, parvinrent à attirer le vaisseau-mère d'Anubis en orbite de Vis Uban et à neutraliser le circuit de refroidissement de cet appareil. Le générateur d'énergie de la super-arme finit alors par surchauffer et exploser, détruisant du même coup l'ensemble des six joyaux, dont l'Oeil de Tiamat.

Source : Fascicules Stargate la collection DVD Numéro 33

Épisodes reliés
Encyclopédie
Cultures
Personnages
Planètes
Coulisses
Références mythologiques