Chevalier noir

Le contenu de cette fiche est canon.
Chevalier noir
Mythologie
Légendes arthuriennes

Présentation

Le chevalier noir est un personnage récurrent et secondaire des légendes Arthuriennes, notamment mentionné dans le poème La Reine des fées d'Edmund Spenser.

Bien qu'il existe plusieurs chevaliers noirs dans les légendes arthuriennes, celui-ci est généralement identifié en tant que gardien d'un lieu particulier, tels qu'un pont ou une fontaine.

A noter que le chevalier noir est une figure héroïque issue de la littérature médiévale anglo-saxonne qui est à l'origine d'un soldat, ou chevalier qui n'a pas prêté allégeance, ou bien d'un seigneur en campagne qui souhaite garder l'anonymat.

Histoire

Figure mystérieuse et incontournable des légendes arthuriennes, le chevalier noir apparaît à travers de nombreux textes et possède ainsi une histoire, et une origine différente selon les versions, et les auteurs.

Néanmoins, le plus célèbre d'entre eux est mentionné dans Sir Perceval de Galles, écrit au début du XIVème siècle. Ce chevalier attacha jalousement sa femme à un arbre après avoir entendu qu'elle avait échangé une bague avec Perceval. Ce dernier parvint à vaincre le chevalier noir et lui expliqua qu'il s'agissait d'un simple échange innocent.

Dans une autre légende, le chevalier noir est le gardien de la fontaine de Barenton. Cette fontaine, dont le socle est une grosse émeraude, est également le lieu de résidence de la fée Laudire qui peut être interrogée pour connaître le futur. Yvain tua le chevalier noir et devint ainsi le nouveau gardien de la fontaine et l'époux de Laudire.

Un chevalier noir surnaturel est invoqué par le seigneur Calogrenant ( Cynon ap Clydno dans la mythologie galloise ) dans l'histoire de Yvain, le chevalier du Lion. Bien que le chevalier noir battit Calogrenant, celui-ci fut tué plus tard par Yvain ( Owain de Urien ) lorsqu'il tenta d'achever la quête menée par son frère d'arme.

Plus tard, dans la romance Tom a'Lincoln de Richard Johnson, le chevalier noir est identifié en tant que fils illégitime de Tom a'Lincoln, lui-même enfant bâtard du roi Arthur, et Anglitora. Il tua sa mère après avoir entendu le fantôme de son père qu'elle l'avait assassiné, puis rejoint son demi-frère, le chevalier des Fées, avec qui il partagera ses aventures après leur rencontre.

Dans une énième légende, le chevalier noir est le gardien d'un pont en pierre enjambant une rivière et tuait tous ceux qui tentaient de le traverser. Réputé invincible et inébranlable grâce à ses hauts faits d'armes, le roi Arthur décida de se déplacer en personne pour l'affronter et tester ses qualités de combattant.

Néanmoins, après un combat épique au cours duquel les deux chevaliers se battirent en faisant étalage de leur puissance guerrière, Arthur parvint à tuer le chevalier noir, éliminant par la même occasion la menace et libéra ainsi l'accès au pont.

Épisodes reliés