Anhur

Le contenu de cette fiche est canon.
Anhur
Mythologie
Égyptienne
Nom
Anhur
Autres noms
Anhour, Onuris, Onouris, An-Her, Anhuret, Han-Her, Inhert
Fonctions principales
Dieu étranger de la guerre
Fonctions secondaires
Patron des chasseurs et protecteur des soldats
Région de culte
Égypte antique
Lieu principal de célébration
Abydos, This, Sebennytos

Présentation

Anhur, désigné également sous les noms de Onouris, ou An-Her, est un dieu étranger de la guerre dans la mythologie égyptienne. Patron des chasseurs, et protecteur des soldats, il fut particulièrement vénéré durant la XIème dynastie dans la ville de This, en compagnie de la déesse Tefnout, la déesse lointaine.

Identifié à Shou, Anhur est le plus souvent représenté comme un guerrier barbu coiffé d'une perruque, portant un long pagne, un uraeus sur le front et quatre hautes plumes sur la tête. Néanmoins, certains récits le décrivent également avec une tête de lion, symbole de la force et du pouvoir.

Histoire

Dieu guerrier de la Haute Egypte, Anhur, dont le nom signifie "celui qui a ramené la lointaine", est associé à la légende complexe de la déesse lointaine. En effet, d'après certaines légendes dans lequel il est identifié à Shou, il aurait ramené de Nubie la déesse lointaine, Hathor-Tefnout, fille de Ra que celui-ci avait envoyé dans ce pays pour y tuer tous les hommes avant de se raviser. Ainsi, Anhur est souvent représenté tenant une lance en main, ou une cordelette avec laquelle il ramena sa soeur Tefnout en sa patrie.

Symbole de la force cosmique du feu céleste, Anhur était le dieu guerrier qui anéantit les ennemis du soleil, chasseur divin et dieu du ciel. Néanmoins, dès l'époque Thinite, il fut également identifié comme le dieu funéraire d'Abydos et la divinité locale la plus importante ; il avait le titre de Khentamentiou, "celui qui préside aux occidentaux", et fut par la suite remplacé par Osiris. Il était particulièrement adoré à This qui était un centre militaire important où se trouvait une grande garnison avec des armes et des chars capable d'intervenir en cas d'opérations militaires.

En effet, Anhur était le guerrier modèle des soldats du Pharaon et il passait pour un « sauveur ». Les soldats portaient ainsi sur eux une petite statue de cette divinité en guise d'amulette pour leur porter chance. Les soldats participaient à des fêtes et à des célébrations et faisaient des offrandes à son temple, qui acquit une richesse considérable. En plus des fêtes habituelles en l'honneur de la divinité, d'autres spectacles en l'honneur d'Anhur à comprenaient des batailles simulées qui servaient à démontrer la puissance de l'armée et la prouesse de ses guerriers.

Un deuxième centre de culte dédié à Anhur était situé à Sebennytos, à l'est de la ville de Sais, dans le nord du delta du Nil, en Basse-Égypte. Plus tard, les Grecs à l'époque Ptolémaïque associèrent le dieu Anhur à Ares. Lors de la conquête de l'Egypte par les romains, Auguste se fit représenté sur les murs du temple de Kalabsha en Nubie avec la coiffe d'Anhur montrant ainsi la suprématie de Rome.

Épisodes reliés
Encyclopédie
Planètes