Alekos

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Alekos
Joué par
Harrison Coe
Planète d'origine
Argos (P3X-8596)
Culture(s)
Argosien
Statut
Vivant

Présentation

Alekos est un habitant d'Argos. C'est un homme âgé physiquement de quelques semaines mais ayant l'apparence d'un adulte d'une trentaine d'années aux cheveux courts et portant une couronne de lauriers sur la tête. Il est également vêtu d'une toge de couleur violette. Tout comme le reste de son peuple, il ne sait ni lire ni écrire.

Alekos est le mari de Thetys et le papa du petit Daniel que le docteur Jackson a mis au monde.

Actions notables

En l'an 1997, Alekos et sa femme étaient à proximité de la Porte des étoiles lorsque SG-1 débarqua sur Argos. Alors qu'elle était sur le point d'accoucher, Daniel aida Thetys à mettre au monde son fils. Alekos décida ensuite de nommer son fils en l'honneur de Daniel. De retour au village, il présenta son bébé au reste des habitants et apprit à SG-1 que leur Créateur leur avait offert une vie de cent jours et qu'ils célébraient chacun d'entre eux.

Le lendemain, Alekos accompagna Daniel et Teal'c jusqu'au temple où se trouvait la Porte des étoiles et les informa que la statue située devant la Porte était celle de leur Créateur, Pelops, et que ce temple était sa demeure. Alekos leur raconta ensuite l'histoire de son peuple, les Désignés.

Quelques jours plus tard, il rendit visite au colonel O'Neill qui était infecté par les nano-robots d'Argos et attendait le retour de son équipe au temple, dans la salle de la Porte. Alekos fut stupéfié d'apprendre qu'O'Neill avait vécu des milliers de jours. Il avoua ensuite que s'il pouvait vivre autant de temps, il explorerait son monde bien au-delà de la frontière que leur avait imposée Pelops. Il reviendrait ensuite transmettre ce qu'il avait appris à ses enfants qui eux-mêmes transmettraient leurs connaissances à leur descendance.

Alors qu'Alekos et plusieurs de ses compagnons faisaient des offrandes au temple devant la statue de Pelops, O'Neill révéla la vérité sur la nature des intentions du faux-dieu. Alekos et sa femme furent abasourdis par les révélations du colonel mais finirent par être convaincus. Ils décidèrent alors d'abattre la statue. Une fois cette dernière à terre, Alekos fut soulagé de voir que Pelops n'avait pas terrassé son peuple pour cet affront.

On peut supposer que maintenant que le système de vieillissement accéléré est désactivé, Alekos coule des jours heureux en compagnie de sa femme Thetys et son fils Daniel.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Cultures
Planètes
Technologies