Les désignés

(3,19 / 5) 149 notesNoter
Cet épisode est canon.
Les désignés (Saison 1 de Stargate SG-1)
Titre original :
Brief Candle
Épisode :
#108
Date de diffusion :
19 septembre 1997
Audiences FR :
4,60 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Mario Azzopardi
Scénariste :
Katharyn Powers
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Bobbie Phillips (Kynthia), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), Harrison Coe (Alekos), Gabrielle Miller (Thetys), Gary Jones (Sergent Walter Harriman)
Synopsis
SG-1 découvre une race possédant un cycle de vie extrêmement court. La situation devient critique lorsque O'Neill commence à souffrir de ce vieillissement accéléré.

Moments clés

- Rencontre avec le peuple d'Argos
- Découverte de la nanotechnologie

Références culturelles

MacBeth - Titre de l'épisode (Brief Candle)
Wyatt Earp - « The cure could be as simple as just getting the hell out of Dodge » [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

[00 :36] - Malgré la première exploration de la planète, on ne voit aucune sonde MALP près de la porte des étoiles dans le temple.

Notes sur l'épisode

- Cet épisode se déroule sur une semaine et demie environ : Dan-el est né le premier jour de la mission et semble avoir onze ou douze ans lorsque les Argosiens détruisent la statue de Pélops la veille de la fin de la mission.
- Le colonel Jack O'Neill donne son âge à quarante ans dans cet épisode. Dans l'épisode "L'apprenti sorcier", l'année de sa naissance, telle qu'indiquée sur une carte d'identité, est 1952, ce qui lui donnerait quarante-cinq ans en 1997. Bien sûr, il se peut qu'il n'ait pas donné ici son âge exact.
- Le titre de l'épisode fait référence à la vie brève et éphémère des Argosiens avant que le SG-1 ne les libère des travaux de Pélops. C'est aussi une citation de la pièce Macbeth de William Shakespeare : "Dehors, dehors, brève chandelle ! La vie n'est qu'une ombre qui marche, un pauvre joueur qui se pavane et s'agite pendant une heure sur la scène, puis on ne l'entend plus. C'est un conte raconté par un idiot, plein de bruit et de fureur, qui ne signifie rien." (Macbeth : Acte V, Scène V)
- Il s'agit de l'un des trois épisodes de la franchise Stargate dont le titre fait référence à Shakespeare, les autres étant les épisodes de la saison 4 de Stargate Atlantis "This Mortal Coil" et "Be All My Sins Remember'd", dont le titre est tiré du célèbre soliloque de Hamlet, Acte III, Scène I.
- L'émetteur de fréquences que Pelops a laissé dans le socle de la statue le représentant est réutilisé dans l'épisode "Exode" sur la console d'armement que Teal'c utilise à bord du Ha'tak de Cronus.
- Il s'agit du seul épisode de Stargate SG-1 écrit par Steven Barnes.