Altaïr (P3X-989)

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Altaïr (P3X-989)
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Inhabitable (en surface)
Atmosphère
Respirable
Nature du terrain
Complexe souterrain
Culture(s)
Altaïrans

Présentation

Altaïr, désigné également sous le nom de code P3X-989 ou PX3-989, est une planète de la Voie lactée abritant autrefois une civilisation d'êtres humains technologiquement avancée, dont une partie de la population survécut suite à la destruction de la biosphère de ce monde au sein d'un immense complexe souterrain sous forme de doubles synthétiques.

Équipé d'une porte des étoiles, ce monde exploré au cours de l'année 1998 par les membres de l'équipe SG-1 est aujourd'hui habité par un unique individu, également artificiel, appelé Harlan. La surface de la planète Altaïr est balayée par de dangereuses radiations et de violentes pluies acides, rendant les conditions de vie inhospitalières pour les humains.

La porte des étoiles locale est située au sein de l'immense complexe souterrain construit il y a plus de 11 000 ans par Hubald. Enfouie à une grande profondeur sous la surface, cette base semblable à une usine désaffectée terrienne avec des citernes et des conduits métalliques est alimentée par la chaleur du noyau planétaire capable de fournir assez d'énergie pour alimenter les androïdes.

Cependant, malgré les efforts d'Harlan pour maintenir l'intégrité des installations souterraines, le complexe d'Altaïr subit de nombreux dysfonctionnements et pannes mécaniques qui nécessite un entretien constant. De ce fait, Harlan profita du séjour des membres de SG-1 sur Altaïr pour créer des doubles robotiques à leur image dans l'espoir que ces derniers l'aiderait à restaurer la station.

Principaux lieux

Complexe de la porte des étoiles

Situé à une grande profondeur sous la surface de la planète, cet immense complexe souterrain fut construit il y a de plus de 11 000 ans par les habitants d'Altaïr, et notamment Hubald, le créateur d'un projet qui permit à un millier d'individus de survivre en tant que doubles robotiques de leurs propres corps organiques.

Répartie sur plusieurs niveaux, eux-mêmes subdivisés en divers secteurs, cette base semble très étendue et est alimentée par une source d'énergie principale d'origine géothermique. Ce système d'alimentation produit toutefois de grande quantité de chaleur qui doit être évacuée à l'aide d'un système de ventilation perfectionné relié avec la surface d'Altaïr.

Cependant, les vents violents déposent une pluie acide et irradiée dans le système de ventilation qui rouille les valves de sortie. De plus, la nature désuète des installations et l'insuffisance de la maintenance provoque l'arrêt de nombreuses procédures automatiques qui doivent être assurées manuellement sous peine de détruire le complexe.

Néanmoins, l'état général du complexe souterrain est surveillé par un ordinateur central qui peut alerter vocalement les occupants de la moindre panne et dysfonctionnement des installations en indiquant sommairement la nature et le lieu de l'avarie. Une série de détecteurs lui permet d'acquérir des données essentielles telles que la pression interne des tuyaux et des pronostics basiques sur la résistance des différents composants du complexe.

Situé au niveau 3 de la base souterraine, l'un des éléments les plus importants de la base souterraine est le dispositif qui permet de synthétiser les doubles robotiques et d'effectuer les transferts de conscience. Il comprend un scanner, une unité de production de corps synthétique et une cellule de rétention pour les corps organiques. Cet appareil peut ainsi recréer à volonté des copies robotiques tant que les originaux se trouvent encore dans l'enceinte du complexe.

À noter que les corps synthétiques sont alimentés en permanence en énergie à partir de la principale source d'alimentation du complexe à l'aide d'un dispositif en forme de sphère installé dans la salle de la porte des étoiles. Ainsi, sans cette source d'énergie continue, les androïdes ne peuvent être autonomes que durant quelques heures sous peine de se désactiver et de mourir.

Histoire

Il y a plusieurs milliers d'années, P3X-989, baptisée Altaïr, abritait une civilisation technologiquement très avancée composée d'êtres humains qui se développa à la surface de cette planète de la Voie lactée. Toutefois, pour des raisons inconnues, la biosphère d'Altaïr devint inadaptée à la survie humaine et ce peuple fut alors menacé d'extinction. Ainsi, un scientifique du nom de Hubald mit au point un projet permettant à un millier d'êtres humains de pouvoir continuer à vivre malgré l'extinction de leur monde sous la forme de clones robotiques à l'intérieur d'une base souterraine.

Toutefois, au cours de ce projet, de nombreuses personnes dont Secara, Barerth et Tira furent perdus à cause de divers problèmes avec le processus de transfert. Hubald, le créateur de la technologie de duplication synthétique, succomba très rapidement 99 207 000 heures, soit 11 325 ans, avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1 sur Altaïr apportant avec lui de nombreuses connaissances. Néanmoins, beaucoup d'autres survécurent grâce à leurs corps artificiels et continuèrent à vivre au sein du complexe souterrain pendant de nombreuses années.

Cependant, au fil des siècles, certains membres de ce projet choisirent de partir par la porte des étoiles en apportant avec eux de petites sources d'énergie portables, sans jamais revenir sur Altaïr, tandis que d'autres décidèrent de mettre fin à leurs jours en marchant au-delà de la portée de la source d'énergie à la surface irradiée de la planète. Quelque temps plus tard, suite à la mort de Wallace lors d'un accident au sein d'une section endommagée de la station, Harlan fut le dernier survivant sur la planète Altaïr et continua, tant bien que mal, à entretenir seul les infrastructures du complexe souterrain.

Plusieurs centaines, voire milliers d'années plus tard, au cours de l'année 1998, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission de reconnaissance à la surface de P3X-989 et débarquèrent sur ce monde par la porte des étoiles. Le colonel O'Neill et son équipe furent alors surpris de découvrir une base souterraine technologiquement très avancée, mais dont les infrastructures semblaient être relativement désuètes. Néanmoins, alors que les membres de l'équipe découvrirent une sorte de poste de contrôle, ces derniers entendirent un étrange bruit au sein de la base et furent alors neutralisés par Harlan avant d'avoir pu retourner à la porte des étoiles.

Peu de temps après, après avoir conduit les membres de l'équipe SG-1 dans une salle de repos, Harlan créa leurs doubles robotiques dans l'espoir que ces derniers accepteraient de l'aider à entretenir le complexe d'Altaïr et ainsi survivre au sein des installations souterraines de ce monde. Toutefois, lorsque ces derniers firent la rencontre d'Harlan, ceux-ci n'eurent aucune connaissance de leur véritable nature et ne réalisèrent pas qu'ils n'étaient pas les véritables membres de l'équipe SG-1. Après s'être entretenu brièvement avec Harlan, le double du colonel O'Neill prit alors la décision de retourner sur Terre et traversa la porte des étoiles en compagnie des autres doubles de SG-1 malgré les protestations de l'unique survivant d'Altaïr.

Cependant, lors de leur retour sur Terre, les doubles de l'équipe SG-1 découvrirent avec stupéfaction qu'ils étaient devenus des êtres artificiels et furent ainsi retenus prisonniers au sein du SGC. Néanmoins, au moment où le général Hammond suggéra au double du colonel O'Neill d'envoyer l'équipe SG-5 sur P3X-989, celui-ci, ainsi que les autres membres de son équipe, commencèrent à être à court d'énergie. Pensant que leurs consciences avaient été transférées dans de nouveaux corps artificiels, le double d'O'Neill demanda la permission au général d'être renvoyé au plus vite sur Altaïr afin d'en apprendre plus sur la situation. Ainsi, le personnel composa les coordonnées de ce monde et les doubles de SG-1 traversèrent par la porte des étoiles.

Une fois de retour sur P3X-989, les doubles robotiques de SG-1 retrouvèrent leur énergie grâce à la source d'alimentation du complexe souterrain et furent de nouveau accueillis par Harlan qui leur révéla qu'il avait transféré leurs consciences dans des corps synthétiques. Alors que le colonel O'Neill décida de s'entretenir seul avec Harlan sur le moyen de retrouver son vrai corps, le double de Teal'c s'isola du capitaine Carter et du docteur Jackson avant de subir un grave dysfonctionnement de ses systèmes dû à l'esprit de la larve goa'uld qui prit peu à peu le dessus sur sa conscience.

Cependant, quelques minutes plus tard, une fuite importante au niveau du thermo-condensateur survint, déclenchant une alarme dans la station souterraine. Harlan demanda alors l'aide des doubles du colonel O'Neill, du capitaine Carter et du docteur Jackson pour l'aider à faire baisser la pression en ouvrant les prises d'air manuellement et à remettre la ventilation en état de marche. Toutefois, au moment où le double d'O'Neill essaya d'ouvrir la dernière vanne, il fut attaqué par le double de Teal'c submergé par l'esprit de la larve goa'uld. Bien que le colonel parvint malgré lui à libérer une pression suffisante dans la station, Harlan vint à son secours en désintégrant le double de Teal'c.

Bien que stupéfait par la disparition de Teal'c, les trois autres membres de l'équipe SG-1 suivirent Harlan jusqu'à un laboratoire dans lequel celui-ci fabriqua un nouveau corps synthétique pour leur ami jaffa. Alors que les doubles de SG-1 demandèrent des explications au survivant altaïran, ceux-ci finirent par découvrir qu'ils n'étaient pas les véritables membres de l'équipe terrienne, mais qu'ils étaient des copies synthétiques, rendant impossible leur retour sur Terre. Les membres de l'équipe SG-1 firent alors la connaissance de leurs doubles robotiques qui promirent d'enterrer la porte des étoiles d'Altaïr après le retour sur Terre par la porte des étoiles.

Cependant, quelque temps après le départ des membres de l'équipe SG-1, le double du capitaine Carter parvint à créer une batterie portative dans le but de permettre à ses coéquipiers de partir en mission d'exploration sur d'autres mondes de la Voie lactée. Ainsi, plusieurs années plus tard, au cours de l'année 2001, les doubles altaïrans de SG-1 quittèrent la surface d'Altaïr pour effectuer une mission d'exploration sur P2X-729. Néanmoins, inquiet du non-retour des doubles altaïrans, Harlan se rendit sur Terre pour avertir les véritables membres de l'équipe SG-1 de la disparition de leurs doubles robotiques.

Suite à la destruction des doubles altaïrans de SG-1, on ignore complètement ce qu'il est advenu de la planète Altaïr et de ses installations.

Épisodes reliés