P3R-118

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
P3R-118
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Climat
Polaire
Nature du terrain
Urbanisé, glaciers
Culture(s)
Habitants de P3R-118

Présentation

P3R-118 est une planète de la Voie Lactée subissant une période d'ère glaciale semblable à celle survenue sur Terre il y a plus de 100 000 ans. Exploré en l'an 2000 par les membres de l'équipe SG-1, ce monde est habité par un peuple technologiquement avancé vivant sous un immense dôme pour se protéger des conditions climatiques extrêmes.

Néanmoins, seule une élite de la population est autorisée à vivre sous le dôme tandis que des travailleurs, dont la mémoire fut altérée grâce un procédé appelé « Gel de mémoire », sont forcés de produire de l'énergie pour la cité. Une grande centrale électrique est installée dans le sous-sol de la cité et abrite des centaines de travailleurs qui ignorent la réalité du monde extérieur et donc l'existence de la ville située en surface.

Ce monde glacé et balayé par des tempêtes de neige possède une Porte des Étoiles à sa surface. Bien que l'on ignore sa localisation précise, on peut supposer que celle-ci se trouve à l'intérieur du dôme, au cœur de la cité. De hautes montagnes enneigées, ainsi qu'un glacier, semblent être situées à proximité de cette dernière à l'extérieur du dôme.

Principaux lieux

Centrale électrique souterraine

Bâtie dans le sous-sol de la cité technologiquement avancée du dôme, cette centrale électrique est composée d'un réseau de galeries sombres et vétustes réparties sur plusieurs niveaux dans lesquelles plusieurs dizaines voire centaines de personnes sont forcées de travailler pour alimenter la ville en énergie.

Ces travailleurs, dépossédés de leur identité par le Gel de mémoire, n'ont aucune conscience de l'existence de la cité moderne située à la surface. Ils sont convaincus qu'il n'y a que de la neige et de la glace au dessus d'eux et que leur seul moyen de survie est de maintenir une constante productivité en énergie.

La centrale est commandée par une femme nommée Brenna, qui est la seule personne à connaître la véritable nature de l'endroit et la réalité du monde extérieur. Néanmoins, grâce à l'équipe SG-1, les travailleurs de cette centrale souterraine furent libérés de ce mensonge et transférés sur une planète au climat tropical.

Cité

C'est dans cette ville technologiquement très avancée que vit l'élite des habitants de P3R-118. Cette ville est composée de gigantesques gratte-ciels et de bâtiments à l'architecture moderne, le tout protégé par un gigantesque dôme. Celui-ci recouvre intégralement la cité et protège les habitants de P3R-118 contre les tempêtes de neige et les températures négatives extrêmes. On ignore si la cité explorée par SG-1 est la seule ou s'il existe plusieurs autres villes de ce type à la surface de la planète.

Histoire

P3R-118 est une planète de la Voie Lactée abritant un peuple technologiquement avancé vivant sous un gigantesque dôme pour se protéger d'une ère glaciaire. Découverte par le personnel du SGC au cours de l'an 2000, les membres de l'équipe SG-1 furent envoyés sur cette planète glacée pour établir des relations diplomatiques avec ses habitants et négocier un échange commercial. Les habitants de P3R-118 possédaient en effet une grande avance technologique en matière de chimie et de métallurgie et se montrèrent très intéressés par la technologie de la Porte des Étoiles. Les membres de SG-1 rencontrèrent l'administrateur Calter, un homme politique peu scrupuleux, qui les invita à explorer l'immense cité sous le dôme.

Cependant, lorsque les membres de SG-1 visitèrent la cité de P3R-118, le Major Carter repéra un conduit de ventilation menant à une base souterraine. A l'intérieur de celle-ci, ils furent surpris de découvrir que des personnes étaient forcées de travailler dans ces souterrains afin de faire fonctionner des machines alimentant la cité en énergie. O'Neill désapprouva ouvertement la façon dont étaient traités les travailleurs auprès de l'administrateur Calder, menaçant de rompre tout lien diplomatique avec les habitants de ce monde et d'annuler les échanges commerciaux avec la Terre.

Vexé que les Terriens aient portés un jugement sur le fonctionnement de leur société, Calder captura alors les membres de SG-1 et leur fit subir un lavage de cerveau. Il implanta en eux une nouvelle personnalité afin de les forcer à travailler dans la centrale électrique souterraine.

S'inquiétant du non-retour de l'équipe SG-1 à la base, le Général Hammond contacta l'administrateur qui prétendit que le Major Carter avait souhaité explorer un glacier à l'extérieur de la cité, et ceci malgré les conditions météo extrêmes. Refusant d'abandonner ses hommes, Hammond envoya l'équipe du Major Griff à la recherche de SG-1. Malgré des recherches périlleuses à l'extérieur du dôme, le Major Griff et ses hommes ne découvrirent aucune trace des membres de SG-1. Néanmoins, le Major n'hésita pas à mettre en doute la parole de l'administrateur Calder sur la disparition de l'équipe terrienne, pensant qu'ils ne seraient jamais sortis en dehors du dôme avec ces conditions extrêmes.

Pendant ce temps, les membres de l'équipe SG-1 furent contraints de travailler dans la centrale électrique parmi les autres travailleurs, ignorant les véritables identités et l'existence du monde extérieur. Jack prit le nom de Jona, Carter, celui de Therra, Daniel se nomma Carlin et enfin Teal'c fut renommé Tor. Néanmoins, ce dernier parvint à résister au gel de mémoire grâce à son symbiote et sema le doute dans l'esprit de Daniel, en disant qu'ils étaient amis et qu'ils faisaient partie de SG-1. Daniel commença alors à s'interroger sur la façon dont ils furent conduits dans cet endroit.

Au fil des jours, le Colonel O'Neill, le Major Carter et le docteur Jackson commencèrent à retrouver peu à peu des souvenirs de leur vie passée et se réunirent en secret la nuit tombée pour échanger leurs visions au sujet du programme Porte des Etoiles. Ainsi, au cours d'une nuit, Jack réussit à se rappeler d'une conversation qu'il avait eue avec l'administrateur Calder au sujet de la base souterraine et des travailleurs avant d'être capturer.

Prenant conscience de la malhonnêteté de l'administrateur Calder, Brenna, la responsable de la centrale électrique, convoqua les membres de l'équipe SG-1 dans son bureau et finit par leur révéler leur véritable identité. Après une brève intervention de Calder et ses hommes, les membres de SG-1 décidèrent à leur tour de révéler la vérité aux travailleurs de la base souterraine en détruisant une fenêtre pour prouver la réalité du monde extérieur et les mensonges proférés par Calder. Comprenant qu'ils ne seraient jamais acceptés dans la cité parmi les autres habitants de P3R-118, SG-1 transféra les travailleurs sur une planète aux conditions de vie plus accueillantes.

Suite à cette mésaventure, on peut supposer que le personnel du SGC rompit toutes relations diplomatiques avec les habitants de P3R-118.

Épisodes reliés
Stargate SG-1