Taranis

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Taranis
Galaxie
Pégase
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Inhabitable
Atmosphère
Respirable (Gaz toxique et poussières volcaniques)
Climat
Tempéré
Nature du terrain
Super volcan, collines, forêts
Distance avec Lantia
41 000 années-lumière
Culture(s)
Ancien (Passé) / Taranien (jusqu'en 2006) / Inhabitée (depuis 2006)

Présentation

Taranis est une planète aux conditions de vie habitables de la galaxie de Pégase située à environ 41 000 années-lumière de Lantia, soit six heures de vol à bord du Dédale. Exploré en 2006 par le lieutenant-colonel Sheppard et son équipe, ce monde équipé d'une porte des étoiles terrestre fut autrefois colonisé par les Lantiens qui construisirent un avant-poste militaire muni d'un immense hangar à vaisseaux spatiaux.

Abandonné depuis plus de 10 000 ans, ce complexe militaire fut bâti durant la guerre contre les Wraiths en plein milieu de la caldeira d'un super volcan en sommeil de 65 km de diamètre du même type que celui de Yellowstone. Ce lieu fut choisi par les Lantiens afin d'alimenter un bouclier énergétique très puissant grâce à l'énergie géothermique et la chaleur dégagée par la chambre magmatique située sous la base.

La porte des étoiles locale est installée à l'extérieur du complexe principal lantien au milieu d'une place pavée tandis que son DHD, semblable à celui d'Atlantis, est directement relié au système de commande de la salle de contrôle de l'avant-poste. Néanmoins, au cours de l'éruption, la porte des étoiles tomba dans une crevasse et fut instantanément détruite par la lave en fusion.

Taranis comporte au moins deux continents, ainsi qu'un large fleuve plutôt calme situé à deux jours de marche, ou de navigation, d'un grand océan. Les habitants de ce monde, principalement composés d'agriculteurs, vivent au sein de plusieurs villages répartis aux alentours de l'avant-poste militaire lantien au pied de hautes collines verdoyantes, et non loin de grandes plaines fertiles et dégagées.

Cependant, suite à l'éruption du super-volcan survenue en 2006, qui fut 10 000 fois plus puissante que celle du Mont Saint-Helens, le continent principal de Taranis fut ravagé et l'atmosphère de la planète fut totalement saturée de poussières volcaniques, bloquant en grande partie les rayons du soleil à la surface de ce monde. Ce cataclysme planétaire rendit par conséquent Taranis inhabitable pendant de nombreuses années.

Principaux lieux

Avant-poste ancien

Construit en plein milieu de la caldeira d'un super volcan en sommeil, cet avant-poste militaire fut bâti il y a plus de 10 000 ans par les Lantiens durant la guerre contre les Wraiths dans le but d'être utilisé comme point de ravitaillement et de réparation pour les croiseurs de classe Aurore. Il fut néanmoins abandonné suite à l'évacuation finale de la cité d'Atlantis avant d'être redécouvert des milliers d'années plus tard par les Taraniens.

Ce immense complexe s'étendant sur plusieurs kilomètres à travers divers niveaux est composé d'une salle de contrôle, de quartiers d'habitation ainsi que d'un vaste réseau de couloirs et de tunnels. Il est protégé par un puissant bouclier alimenté par l'énergie géothermique de la planète. Ainsi, c'est pour cette raison que l'avant-poste se situe au dessus de la chambre magmatique d'un super-volcan, les Lantiens utilisant cette source d'énergie expérimentale comme une alternative à l'utilisation des E2PZ.

Située à la surface de la planète, la salle de contrôle offre une vue panoramique sur la porte des étoiles et l'intérieur de la caldeira du super volcan. Elle permet notamment de contrôler le bouclier de l'avant-poste, mais aussi les détecteurs intersidéraux, un système de communication à courte portée ainsi que la centrale géothermique. De plus, elle possède également un DHD du même modèle que celui d'Atlantis et un accès au bureau du chancelier Lycus, chef des Taraniens.

Bien qu'étant une base en grande partie souterraine, seule la salle de contrôle et une partie des installations se situent à la surface. Ainsi, tout comme Atlantis, cette base possède des téléporteurs mais ne sont pas présents dans toute l'installation et semblent juste destinés à monter ou descendre dans les étages. Il semble d'ailleurs que le hangar à croiseur de classe Aurore soit situé au niveau le plus bas de cette installation militaire.

A noter que l'avant-poste lantien est relié aux villages des Taraniens construit à plusieurs kilomètres dans les montagnes par un vaste réseau de galeries souterraines.

Hangar

L'une des grande différence avec l'ensemble des avant-postes lantiens découverts par l'expédition Atlantis réside dans le hangar de Taranis capable d'abriter un vaisseau de guerre de classe Aurore. En effet, lors de l'exploration de ce monde, le lieutenant-colonel Sheppard et son équipe furent stupéfaits de découvrir l'Hippaforalkus, un croiseur lantien endommagé et abandonné depuis des millénaires.

Situé au niveau le plus bas de l'avant-poste militaire, ce hangar est accessible à l'aide de téléporteurs similaires à ceux d'Atlantis et possède de multiples accès dont la majeure partie se fait par le biais d'une passerelle surplombant le vaisseau. Un gigantesque plafond coulissant permet ainsi au vaisseau de décoller ou atterrir sans manœuvrer de façon spécifique.

Bien que les Lantiens décidèrent d'établir une base militaire sur Taranis il y a plus de 10 000 ans pour une raison encore inconnue, il est probable que celle-ci devait servir de cale sèche pour les vaisseaux de guerre endommagés tels que l'Hippaforalkus. En effet, la planète Lantia étant assiégée, les Anciens n'avaient plus aucune infrastructure adéquate à la maintenance des vaisseaux.

Néanmoins, suite à l'explosion du super-volcan au cours de l'année 2006, cet immense hangar, ainsi que l'ensemble de l'avant-poste fut entièrement pulvérisé. Toutefois, le croiseur et l'ensemble des Taraniens purent être sauvés grâce à l'équipe Atlantis, et notamment le docteur McKay, qui répara les boucliers et l'hypernavigation du vaisseau avant l'explosion cataclysmique.

Village des Taraniens

Bien qu'un petit nombre de Taranians aient élu domicile dans l'avant-poste lantien, la majorité de la population de ce monde vit au sein de petits villages situé aux alentours du complexe militaire. Toutefois, l'ensemble de ces villages sont reliés par un réseau de tunnels souterrains qui les relient à la base lantienne.

L'un de ces villages fut construit sur le flanc d'une colline près d'une immense plaine verdoyante et dégagée et était situé au dehors de la zone couverte par le bouclier de l'avant-poste lantien. Il est composé de bâtiments assez rudimentaires constitué de bois et de briques, suggérant un environnement relativement pauvre de la part de ses habitants.

Histoire

Il y a plus de 10 000 ans avant l'arrivée des membres de l'expédition Atlantis dans la galaxie de Pégase, la planète Taranis fut colonisée par les Lantiens. Ces derniers décidèrent d'établir un avant-poste militaire sur ce monde, doté d'un immense hangar capable d'accueillir un croiseur de classe Aurore et équipé d'un nouveau type de bouclier alimenté à l'énergie géothermique d'un super volcan. Toutefois, au cours d'un combat contre les Wraiths, l'Hippaforalkus fut sérieusement endommagé, obligeant l'équipage à se poser à l'intérieur du hangar souterrain de Taranis afin de subir des réparations. Néanmoins, lorsque l'évacuation finale fut déclenchée par le Haut conseil d'Atlantis, la planète Taranis, ainsi que ses infrastructures et le vaisseau présent dans le hangar, furent complètement abandonnés.

Plusieurs milliers d'années plus tard, les habitants de Taranis découvrirent l'avant-poste lantien, son hangar, ainsi que le vaisseau de classe Aurore entreposé à l'intérieur de ce dernier en explorant l'un des tunnels qui passaient sous leur village. Toutefois, n'ayant que très peu de connaissances au sujet de la technologie lantienne, les scientifiques taranians furent incapables de réparer le vaisseau de guerre et ne parvinrent qu'à activer certains systèmes secondaires de l'appareil. Néanmoins, les Taranien furent capables de comprendre l'utilité de l'avant-poste de Anciens, ainsi que le fonctionnement du générateur de bouclier qui protégeait autrefois ce dernier.

Cependant, au moment où les détecteurs longues portées de l'installation détectèrent une forte augmentation de l'activité wraith dans la galaxie de Pégase au cours de l'année 2005, le chancelier Lycus, chef des Taranians, ordonna à Norina, la responsable scientifique du complexe, d'activer le bouclier de protection à puissance maximale dans l'espoir qu'il puisse les protéger d'une éventuelle attaque de la part des Wraiths. Entre-temps, les habitants de Taranis accueillirent de nombreux peuples issus de la galaxie de Pégase qui fuirent leur monde d'origine pour trouver un refuge à l'abri des sélections wraiths.

Néanmoins, quelques mois plus en tard, en l'an 2006, lorsque de nombreuses alarmes s'activèrent au sein de l'avant-poste des Anciens, les Taraniens, et notamment Norina, furent dépassés par les avertissements émis par les systèmes de sécurité lantiens. Bien que Norina tenta de couper l'alarme pour réaliser des réglages en mode manuel, les premières secousses sismiques commencèrent à se faire sentir au sein de l'avant-poste lantien. C'est alors que les Taraniens décidèrent de demander de l'aide en composant plusieurs adresses contenues dans la base de données lantiennes, dont celle d'Atlantis. Après un premier contact infructueux, les membres de l'expédition finirent par répondre lors de la deuxième tentative et prirent alors contact avec le peuple de Taranis.

Quelque temps plus tard, les membres de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard traversèrent la porte des étoiles et firent la rencontre du chancelier Lycus et Norina Pero au sein de l'avant-poste lantien. Alors que le docteur McKay décida d'aider Norina à réparer le générateur de bouclier, le chancelier Lycus fit visiter les installations au lieutenant-colonel Sheppard et à son équipe et les conduisit alors jusqu'au hangar de l'Hippaforalkus en espérant que les Terriens pourraient également les aider à le rendre de nouveau opérationnel. Ainsi, le colonel Sheppard revint brièvement sur Atlantis pour avertir le docteur Weir de cette découverte et celle-ci décida de se rendre en personne sur Taranis dans le but de rencontrer le chancelier Lycus

Alors que le docteur Weir tenta de négocier l'utilisation du vaisseau de guerre lantien avec le chef des Taraniens, le docteur McKay découvrit avec stupéfaction que l'activation en continu du bouclier énergétique lantien avait réveillé la chambre magmatique du super-volcan au sein duquel l'avant-poste militaire lantien avait été construit il y a 10 000 ans. Le volcan étant devenu très actif, McKay prévint alors le chancelier que l'explosion de celui-ci allait probablement détruire la moitié du continent taranien et souligna l'importance d'évacuer l'ensemble de son peuple sur un autre monde de la galaxie de Pégase le plus vite possible. Bien que le chancelier fut sceptique à l'idée d'évacuer son peuple, une nouvelle secousse sismique ouvrit plusieurs crevasses et une cheminée hydro-thermique près la base lantienne.

Quelques minutes plus tard, le chancelier Lycus prit alors la décision d'évacuer l'ensemble de son peuple pendant que le docteur Beckett voyagea à son tour sur Taranis pour soigner les villageois blessés lors du dernier séisme. Cependant, alors que le docteur Weir et le chancelier Lycus accompagnèrent le premier groupe de réfugiés sur Atlantis, une secousse ouvrit une crevasse sous la porte des étoiles qui finit tomber dans la lave en fusion sous le regard impuissant des membres de l'expédition terrienne. Devant l'urgence de la situation, le lieutenant-colonel Sheppard suggéra au docteur McKay de réparer les moteurs du croiseur de classe Aurore lantien dans le but d'évacuer les derniers habitants de ce monde avant l'éruption cataclysmique en attendant l'arrivée du Dédale.

Quelque temps tard, au moment où le docteur McKay parvint à rétablir l'alimentation générale du croiseur de classe Aurore, le Dédale sortit de l'hyperespace en orbite de Taranis, et le colonel Caldwell contacta le colonel Sheppard par radio. Ce dernier prévint alors le commandant du Dédale qu'il comptait embarquer le peuple des Taranians à bord du vaisseau lantien, rebaptisé « Orion », le temps que le vaisseau terrien effectue un premier aller-retour d'une douzaine heures entre Taranis et Lantia. Pendant ce temps, le docteur Beckett, Teyla et Ronon aidèrent plusieurs centaines de villageois à se regrouper afin d'être téléporter à bord du Dédale. Une fois le premier groupe de Taraniens embarqué à bord du vaisseau terrien, celui-ci mit alors le cap vers Atlantis en hyperespace.

Plus tard, alors des secousses sismiques ouvrirent de nouvelles cheminées, des cendres volcaniques commencèrent à tomber au-dessus du village des Taraniens. Le colonel Sheppard ordonna alors au docteur Beckett, Teyla et Ronon de rapatrier les derniers habitants au sein de l'avant-poste militaire grâce aux tunnels souterrains afin de les embarquer à bord du croiseur de classe Aurore. Toutefois, un groupe de Taraniens conduit par Vonos choisit de se diriger vers un fleuve à pied dans l'espoir de rejoindre l'océan et ceux malgré les conditions extrêmes et la toxicité de l'atmosphère à la surface de la planète.

Plusieurs heures plus tard, alors que les Taraniens embarquèrent à bord de l'Orion, le docteur McKay constata avec stupeur qu'une coulée de lave avait recouvert les portes du hangar dans lequel le vaisseau lantien se trouvait et que, par conséquent, celui-ci ne pouvait plus sortir de l'avant-poste. C'est alors que le scientifique eut l'idée de dériver l'énergie auxiliaire vers le système d'hypernavigation pour ouvrir une fenêtre d'hyperespace pendant une fraction de seconde au moment de l'éruption cataclysmique du super-volcan. Il régla alors les boucliers et les amortisseurs inertiels du vaisseau lantien au maximum et calcula que ces derniers seraient capables de résister pendant 4,1 secondes lors de l'explosion du super-volcan.

Entre-temps, l'équipage du Dédale revint en orbite de la planète Taranis et l'équipage téléporta Teyla, Ronon et une famille de Taraniens à bord du Dédale, mais fut incapable de connaître la situation du colonel Sheppard et de son équipe. Cependant, lorsque le volcan entra en éruption, le hangar lantien à la surface de Taranis fut désintégré et l'Orion fut projeté à plusieurs centaines de mètres dans les airs en même temps que le magma et la vapeur. Le docteur McKay activa alors le système d'hypernavigation avant que les boucliers ne cèdent, envoyant instantanément le vaisseau de guerre lantien en orbite de la planète.

Suite à cette explosion cataclysmique, le nuage de cendres enveloppa l'ensemble de la surface de la planète, rendant celle-ci inhabitable pour de nombreuses années. Néanmoins, les membres de l'expédition Atlantis aidèrent le chancelier Lycus et son peuple à s'installer sur un autre monde de la galaxie de Pégase grâce à la porte des étoiles.

Épisodes reliés
Stargate Atlantis