Vo'cume

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Vo'cume
Culture(s)
Goa'uld
Type
Communication
Diamètre
12 cm
Poids
1,15 kg

Présentation

Le Vo'cume est un projecteur holographique utilisé par les Goa'ulds capable de diffuser des images tridimensionnelles de plusieurs mètres de haut dans le but de rassembler les troupes d'entraînement en vue d'une inspection.

D'un diamètre d'environ 12 centimètres pour un poids de 1,15 kilos, cet appareil fut rencontré par les membres de l'équipe SG-1 dans un campement militaire américain recréé par Apophis sur une planète extraterrestre.

Fonctionnement

Conçu par les Goa'ulds, le Vo'cume est un projecteur holographique se présentant sous la forme d'une petite sphère lisse de couleur bleu argenté et décoré d'une série de motifs dorés. Petit et facile à transporter, cet appareil composé d'un matériau inconnu comporte un creux pour l'interface du micro-affichage et est muni de quatre pieds. Un petit cadran situé sur la partie inférieure du dispositif permet de mettre le projecteur en marche et de régler la dimension de l'image.

Une fois activé, le Vo'cume envoie un faisceau lumineux jaune orangé à une hauteur d'environ neuf mètres et peut déployer des images jusqu'à sept mètres de large. Un hologramme géant apparaît alors au-dessus de l'appareil et semble s'adresser aux hommes rassemblés devant celui-ci via un message préalablement enregistré dans l'appareil. Ainsi, lorsque l'enregistrement est terminé, l'hologramme disparaît et laisse la parole au maître jaffa chargé de l'inspection.

Cependant, contrairement aux projecteurs vidéo classique utilisant un micro-affichage et une lentille grossissante, l'image projetée par le Vo'cume est formée uniquement par la diffraction de la lumière afin de créer un hologramme. Ce dernier est alors généré par un rayon laser qui passe à travers le micro-affichage qui disperse la lumière au-dessus de l'appareil suivant un schéma prédéterminé.

De plus, deux haut-parleurs, de la taille de la moitié d'une carte de crédit, sont intégrés dans la structure du projecteur. Invisibles de l'extérieur, ces derniers possèdent une qualité sonore d'un haut-parleur amplifié traditionnel de 310 watts combiné avec un subwoofer de 500 watts. Le signal sonore du projecteur est donc incroyablement puissant, et peut être entendu à de grandes distances. Il ajoute également des basses et un timbre impressionnant à la voix du Grand maître, inspirant à ses sujets un effroi mêlé d'admiration.

En effet, le Vo'cume est utilisé par les Grands maîtres dans le but de de contrôler les esclaves humains et les guerriers Jaffas en diffusant des messages enregistrés prévus pour inspirer la crainte. Ce dispositif permet aux Goa'ulds de manipuler psychologiquement les hommes sous leur ordre en leur faisant croire que leur dieu est en permanence avec eux, les observant, même de loin. De plus, le Vo'cume confère un pouvoir important à son utilisateur qui agit, non pour lui-même, mais au nom de la divinité.

Il est intéressant de constater que le Vo'cume peut également être interfacé avec un ordinateur terrien, et est alors capable de diffuser des enregistrements audio et vidéo réalisés par des caméras analogiques ou numériques. Néanmoins, avant d'enregistrer ou de diffuser une image, il faut tout d'abord aligner les fréquences de transmission de l'ordinateur et du Vo'cume et ainsi procéder au transfert des données vers l'appareil goa'uld.

A noter que l'usage du Vo'cume est, d'après les règles de combat dicté par Apophis, strictement interdit durant les affrontements, et notamment lors du défi ultime.

Histoire

En 1999, suite à la découverte d'un camp d'entraînement militaire américain créé par Apophis sur une planète extraterrestre, les membres de l'équipe SG-1décidèrent de récupérer leurs armes terriennes avant qu'elles soient utilisées sur le terrain par ses hommes du capitaine Rogers au cours des entraînements. Néanmoins, devant l'absence de certaines de leurs armes à l'armurerie, Teal'c ordonna au jeune militaire d'apporter un Vo'cume, un appareil de projection holographique goa'uld, dans le but de rassembler ses hommes en vue d'une inspection.

Ainsi, le capitaine Rogers se rendit à l'intérieur d'une tente puis déposa le dispositif goa'uld au milieu du campement. C'est alors que l'appareil s'activa et projeta un immense hologramme du seigneur goa'uld Apophis haut d'une dizaine de mètres. Ce dernier ordonna alors à tous les soldats de se rassembler devant lui et d'écouter le guerrier ayant activé le Vo'cume. L'ensemble des militaires sous les ordres du capitaine Rogers se rassemblèrent au milieu du campement, permettant à Teal'c et au colonel O'Neill de procéder à l'inspection de leurs armes.

Quelque temps plus tard, après avoir révélé la vérité sur la mort du seigneur Apophis au capitaine Rogers, les membres de l'équipe SG-1 décidèrent au retourner sur la planète du camp d'entraînement pour empêcher les jeunes recrues de s'entre-tuer lors du défi ultime. Néanmoins, malgré les réticences du général Hammond, le major Carter suggéra d'utiliser le Vo'cume dans le but de montrer la vidéo de la mort d'Apophis à tous les hommes du capitaine Rogers et ainsi mettre fin aux affrontements.

Quelques minutes plus tard, les membres de l'équipe SG-1 parvinrent à prendre possession du campement et le capitaine Rogers apporta le Vo'cume auprès du capitaine Carter et Teal'c. Ces derniers réussirent alors à combiner la technologie terrienne et goa'uld afin d'enregistrer la vidéo de l'agonie d'Apophis sur l'appareil de projection holographique. Carter plaça ensuite l'appareil goa'uld au centre du camp, créant ainsi un hologramme représentant Apophis. À la vue de leur seigneur, les recrues cessèrent immédiatement le combat et se rassemblèrent au pied du Goa'uld.

Ainsi, lorsque le Vo'cume diffusa la vidéo de la mort d'Apophis, les jeunes militaires, dont le capitaine Nelson, comprirent que les membres de SG-1 disaient la vérité et que leur dieu était véritablement mort.

Source : Fascicules Stargate la collection DVD Numéro 17

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie