Canon à ions tollan

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Canon à ions tollan
Culture(s)
Tollan
Type
Canon-rail à plasma
Longueur
14,20 mètres
Hauteur
5 mètres
Poids
55 tonnes
Cadence de tir
12 coups par minute
Portée maximale
73 000 km
Angle d'attaque
-15 à 110 degrés
Vitesse de la décharge
352 000 km/h (ou 97 km/s)

Présentation

Les canons à ions sont de puissantes armes défensives conçues par les Tollans, un peuple d'humains technologiquement avancé de la Voie lactée, dans le but de protéger leur monde contre les menaces venues de l'espace, et notamment contre les vaisseaux-mères goa'ulds.

Cependant, ce système de défense planétaire devint totalement inefficace lorsque le seigneur Anubis parvint à équiper ses vaisseaux Ha'taks de nouveaux boucliers capables de résister aux décharges des canons ioniques tollans, rendant la planète Tollana totalement sans défense.

Fonctionnement

D'une longueur de 14,20 mètres pour une hauteur d'environ 5 mètres, ces armes de défense planétaire très puissantes conçues par les Tollans permettent à ce peuple technologiquement avancé de protéger leur monde contre toute menace aérienne, ou spatiale. Ainsi, ces canons-rail à plasma d'une précision mortelle sont capables de détruire en un seul tir un planeur de la mort, et même un vaisseau-mère de classe Ha'tak situé en orbite d'une planète.

Organisés en réseau pour assurer une couverture suffisante sur toute la surface de la planète, les canons à ions sont des armes entièrement automatisées, qui ne demandent généralement aucune intervention manuelle. Chacune de ces armes est connectée à une unité centrale de traitement, probablement située au sein de la capitale tollan. Ainsi, lorsqu'une menace est détectée, l'unité détermine le schéma et la fréquence nécessaires des tirs pour chaque installation.

Néanmoins, les canons à ions peuvent être utilisés manuellement, les ingénieurs tollans ayant muni ces armes de son propre système de visée. Un panneau de commande situé au pied de ces canons permet d'activer l'arme qui localise et détruit automatiquement la cible. Néanmoins, chacun de ces canons sont protégés par une série de codes numériques de sécurité, permettant de restreindre leur utilisation à d'éventuels intrus.

Alimentées par le réseau d'énergie de Tollana, ces armes faites d'un alliage tollan impénétrable émettent des flux de particules fortement ionisés depuis leur emplacement situé à la surface de la planète avec une cadence de tir d'environ 12 coups par minute. Bien que ces décharges en elles-mêmes ne sont pas particulièrement puissantes, leur potentiel explosif est équivalent à celui d'une bombe de l'Air Force de 907 kg.

En effet, l'efficacité de ces décharges de particules chargées est liée à leur capacité de traverser les boucliers énergétiques et de surcharger les systèmes d'alimentation de la cible. Ainsi, une seule décharge suffit généralement à surcharger le noyau d'alimentation d'un vaisseau et à provoquer une implosion massive. Les canons à ions sont capables d'atteindre des cibles à une portée maximale de 73 000 km, et avec un angle d'attaque de -15 à 110 degrés.

Lorsque l'un des canons à ions reçoit l'ordre de s'activer et de tirer, une grande quantité de mercure sort des réservoirs souterrains situés sous l'arme, et est catalysé par des arcs électroniques statiques. Ce processus permet de heurter un à trois électrons de chaque atome de mercure, le chargeant positivement. Ces ions de mercure sont ensuite envoyés dans cinq condensateurs à ions secondaires qui libèrent leurs ions sur le rail de tir principal.

Ainsi, au moment où le rail de tir s'étend, la polarité du mercure passe du négatif au positif, et la décharge ionisée massive est alors envoyée directement vers la cible à une vitesse de plus de 97 km/s, soit environ 352 000 km/h. Chaque condensateur est conçu pour délivrer une charge moléculaire et magnétique spéciale, qui permet à la décharge ionique de traverser la plupart des boucliers d'énergie.

D'un poids total de 55 tonnes, ces armes devinrent toutefois complètement inefficaces contre les nouveaux boucliers développés par le seigneur goa'uld Anubis peu de temps avant sa réintégration parmi les Grands maîtres. Celui-ci utilisa probablement des informations issues de la connaissance des Anciens pour immuniser ses vaisseaux contre les décharges des canons ioniques tollans, rendant la planète Tollana sans défense.

À noter qu'une planète comme la Terre nécessite un total de 38 canons à ions afin d'obtenir une couverture totale contre les attaques venues de l'espace.

Histoire

En 2000, lorsque le seigneur goa'uld Klorel fut poursuivi par deux vaisseaux-mères goa'ulds de classe Ha'tak appartenant à Heru'ur, celui-ci attira les deux appareils en orbite de Tollana à bord d'un planeur de la mort dans l'espoir que ces derniers soient détruits par les Tollans. Ainsi, au moment où les vaisseaux-mères arrivèrent en orbite de la planète, les Tollans prévinrent les Goa'ulds de s'éloigner de leur monde sous peine d'être détruits. Toutefois, n'ayant aucune réponse de leur part, le système de défense planétaire automatique des Tollans s'activa, et neuf canons à ions répartis à la surface de leur monde pulvérisèrent les deux vaisseaux-mères goa'ulds.

Quelque temps plus tard, au cours du tribunat visant à départager la survie de Skaara ou Klorel, le major Carter et Teal'c suivirent les Jaffas au service de Zipacna à travers la cité tollan et découvrirent que ces derniers s'intéressaient fortement aux canons à ions tollans en les scannant à l'aide d'un appareil goa'uld. Ainsi, lors d'une suspension d'audience, les membres de SG-1 prévinrent les Tollans des intentions des Goa'ulds en prétendant que le seigneur Zipacna utilisait ce tribunat pour gagner du temps pendant que ses Jaffas marquaient les canons à ions comme cible. Néanmoins, n'ayant aucune preuve, le Haut chancelier Travell décida de ne pas tenir compte de l'avertissement des Terriens.

Néanmoins, peu de temps avant la reprise du tribunat, Teal'c se rendit dans les quartiers personnels de Lya et convainquit cette dernière de dissimuler l'un des canons à ions tollan pour éviter qu'il ne soit détruit par les Goa'ulds. Ainsi, lorsque Klorel fut condamné à être extrait de son hôte à l'issue du tribunat, le seigneur Zipacna ordonna à son vaisseau-mère de passer à l'attaque, et ce dernier cibla l'ensemble des canons à ions tollans depuis l'espace. C'est alors qu'une frappe orbitale détruisit le système de défense planétaire tollan et qu'un escadron de planeurs de la mort se dirigea vers la surface de la planète et bombarda la cité des Tollans depuis les airs.

Quelques minutes plus tard, les membres de l'équipe SG-1 retrouvèrent Teal'c et Lya dans la cité, et cette dernière les téléporta près du dernier canon à ions encore intact qu'elle avait préalablement dissimulé à l'extérieur de la ville. Néanmoins, bien que deux planeurs de la mort se dirigèrent vers leur position, l'arme ne réagit pas à la présence des chasseurs ennemis et demeura vulnérable aux attaques aériennes. Teal'c manipula alors les commandes du canon, qui finit par s'activer, et celui-ci détruisit les deux planeurs, puis le vaisseau-mère ennemi situé en orbite. Néanmoins, en dépit du sauvetage de leur planète par SG-1, Travell refusa de partager les plans des canons à ions avec les Terriens.

Quelques semaines plus tard, les membres de l'équipe SG-1 voyagèrent à nouveau sur Tollana dans le but de négocier un traité d'échange technologique et tenter d'obtenir un canon à ions tollan dans le but de défendre la Terre contre les Goa'ulds. Toutefois, le chancelier Travell maintint la décision prise par la Curie tollan et refusa catégoriquement cet échange. Bien que le docteur Jackson, puis le colonel O'Neill tentèrent d'argumenter à tour de rôle, le chancelier resta sur ses positions, provoquant ainsi la colère de l'officier militaire qui mit brutalement fin aux négociations. Le colonel O'Neill décida lors de dérober un désactivateur d'armes en guise de compensation avant de rentrer sur Terre.

Plus tard, en 2001, un vaisseau-mère goa'uld contrôlé par le seigneur goa'uld Tanith, aux ordres d'Anubis, entra en orbite de Tollana et subit de plein fouet les tirs de défense des canons à ions tollans. Toutefois, étant équipé de boucliers plus sophistiqués que les autres vaisseaux-mères goa'ulds, celui-ci ne subit aucun dégât, provoquant la stupeur des membres de la Curie tollan, qui justifièrent cette attaque comme un test imprévu des canons à ions. Cependant, peu de temps après cette manœuvre de la part des Goa'ulds, Tanith menaça les membres de la Curie de détruire Tollana si les habitants de ce monde ne lui fournissaient pas des armes technologiquement très avancées.

Deux mois plus tard, peu de temps après la disparition d'Omoc, le chancelier Travell révéla au colonel O'Neill et son équipe que la Curie tollan était revenue sur sa décision d'un éventuel traité de partage technologique entre la Terre et Tollana, et proposa d'échanger un canon à ions contre une quantité non précisée de trinium. Bien que cette décision provoqua la stupéfaction de Narim, le major Carter fut capable de déterminer que 38 canons à ions étaient nécessaires pour protéger efficacement la Terre contre les vaisseaux-mères goa'ulds. Le général Hammond autorisa alors le colonel O'Neill à poursuivre les négociations avec les Tollans malgré les réticences de Narim.

Quelque temps plus tard, lors d'un nouveau voyage sur Tollana, le colonel O'Neill et le docteur Jackson précisèrent au chancelier Travell que la Terre avait besoin d'un minimum de 38 canons à ions pour défendre intégralement la planète. Celle-ci accepta la requête des Terriens et décida d'en faire part lors de la prochaine session de la Curie tollan. Néanmoins, alors que Carter et Teal'c découvrirent qu'un test imprévu des canons à ions avait provoqué une protestation officielle de la part d'Omoc deux mois auparavant, le chancelier Travell accepta la requête du colonel O'Neill et du docteur Jackson, et précisa que les canons seraient livrés à la Terre au fur et à mesure des cargaisons de trinium.

Néanmoins, lorsque Narim, le major Carter et le docteur Jackson infiltrèrent le bureau du chancelier Travell, ceux-ci réalisèrent que les canons à ions étaient devenus inefficaces contre les nouveaux boucliers des vaisseaux-mères goa'ulds. Après avoir découvert que la Curie tollan avait passé un marché avec Tanith, le colonel O'Neill et Teal'c convainquirent Narim de détruire les armes hors phase avant qu'elles ne soient livrées aux Goa'ulds. Celui-ci prit alors le contrôle d'un canon à ions et détruisit le bâtiment abritant les nouvelles armes tollans. Cette action de Narim provoqua alors l'attaque du vaisseau-mère de Tanith qui détruisit la capitale tollan, ainsi que ses systèmes de défense.

Épisodes reliés
Encyclopédie
Cultures
Personnages
Planètes