Latona (P2A-018)

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Latona (P2A-018)
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Climat
Tempéré
Nature du terrain
Collines, forêts
Culture(s)
Latonien

Présentation

Latona, désignée également sous le nom de code P2A-018, est une planète de la Voie lactée possédant une porte des étoiles. Exploré en 2000 par les agents rebelles du NID au cours de leur programme d'exploration interplanétaire, ce monde fut de nouveau visité deux ans plus tard par les membres des équipes SG-1 et SG-9 dans le but de réparer la Sentinelle.

En effet, la planète Latona est protégée depuis plus de 300 ans par un système de défense planétaire très sophistiqué appelée la Sentinelle et capable de repousser efficacement toute tentative d'invasion de la part des Goa'ulds. Cette arme activée par un gardien peut alors faire disparaître les troupes ennemies, ou les vaisseaux-mères en orbite, dans un flash lumineux.

Ce monde, ainsi protégé contre toute invasion ennemie, abrite un peuple technologiquement avancé et pacifique dirigé par un chef appelé Marul. Les Latoniens développèrent au fil des générations une société égalitaire dépourvue de système monétaire, et accordent peu, voire aucune, importance aux biens matériels afin de se concentrer sur une recherche purement spirituelle.

La porte des étoiles locale est installée dans une clairière rocailleuse entourée par de hautes collines densément boisées. Néanmoins, lors de l'invasion goa'uld, les Jaffas au service de Svarog installèrent deux canons à énergie situés à vingt mètres de chaque côté de la porte des étoiles pour défendre cette dernière contre une éventuelle attaque ennemie.

Située à quelques kilomètres de la porte des étoiles, la cité latonienne, composée de bâtiments et de tours d'architecture moderne, fut bâtie au sein d'une vallée verdoyante au bord d'une étendue d'eau. Une route principale part de cette cité et mène jusqu'à la porte des étoiles. Cependant, la ville latonienne subit d'importants dégâts lors des bombardements orbitaux orchestrés par le seigneur Svarog.

Lieux Principaux

Cité latonienne

Située à quelques kilomètres de la porte des étoiles, cette immense cité technologiquement avancée fut bâtie au bord d'une étendue d'eau au sein d'une vallée verdoyante et est entourée de hautes collines densément boisées. Elle est composée de tours à l'architecture élaborée et abrite une population de milliers de Latoniens.

Néanmoins, lors de l'invasion de Latona par le Grand maître Svarog, cette cité fut bombardée depuis l'orbite par un vaisseau-mère de classe Ha'tak, provoquant d'importants dégâts matériels. Cette attaque fut toutefois repoussée grâce à l'activation de la Sentinelle par le colonel Grieves.

Cachette de la Sentinelle

Située à quelques kilomètres de la cité latonienne au sein d'une caverne relativement sombre, la Sentinelle est une arme de défense planétaire technologiquement très avancée construite il y a plus de 300 ans dans le but de repousser efficacement toute tentative d'invasion de la planète, notamment de la part des Goa'ulds en les faisant disparaître dans un flash de lumière aveuglant.

Néanmoins, au fil des siècles, les Latoniens perdirent la compréhension du fonctionnement de ce dispositif au cours d'une régression technologique, hormis son gardien, la seule personne autorisée à voir la Sentinelle. En effet, les lois latoniennes interdisent quiconque, et notamment les visiteurs d'un autre monde, de s'approcher de la Sentinelle, et même de connaître son emplacement précis.

Ainsi, seul son gardien est autorisé à approcher l'arme de défense planétaire, celui-ci étant le seul à être capable de l'activer en cas de besoin. Néanmoins, en cas de disparition de ce dernier, une bougie de rituel sacrée située dans le bureau de Marul permet d'alerter le peuple latonien de la mort du gardien dans le but que celui-ci soit remplacé et continue à protéger la planète contre les envahisseurs.

De plus, l'accès à la Sentinelle est protégé par un champ de force magnétique impénétrable qu'il est possible de désactiver en saisissant une séquence précise sur des cristaux colorés en fonction des harmoniques émises par le dispositif. Néanmoins, ce code change périodiquement à travers une centaine de sons référents en relation avec l'équivalent lumineux.

Bien qu'étant une arme d'une puissance redoutable, la Sentinelle nécessite toutefois une composante humaine pour son fonctionnement, un élément apporté par son gardien. En effet, celui-ci se sacrifie alors pour fusionner avec les cristaux afin de réactiver l'arme qui émet une vague d'énergie capable de faire disparaître les troupes ennemies et les vaisseaux-mère en orbite.

Histoire

Il y a plus de 300 ans avant la formation du programme porte des étoiles, les habitants de la planète Latona (P2A-018) construisirent une arme de défense planétaire technologiquement très avancée dans le but de défendre leur monde contre les Goa'ulds. Ainsi, protégés contre toute invasion ennemie, les Latoniens furent capables de se concentrer sur la recherche spirituelle de leur peuple sans craindre d'éventuelles attaques venues de l'espace, ou par la porte des étoiles. Cependant, au fil des générations, bien que les Latoniens créèrent une société égalitaire dépourvue de monnaie, leur technologie déclina progressivement jusqu'à perdre totalement la compréhension et le fonctionnement de la Sentinelle.

Néanmoins, seul un gardien fut autorisé à approcher l'arme de défense planétaire et fut chargé de l'activer en cas de besoin. De plus, une bougie située dans un bureau de la cité latonienne informa le peuple de ce monde de la mort de ce gardien dans le but que celui-ci soit remplacé et continue à protéger la planète contre les envahisseurs. Ainsi, plusieurs dizaines d'années avant l'arrivée des Terriens sur Latona, lorsque Marul, le futur dirigeant de ce monde était encore enfant, un ennemi du peuple de Latona, probablement les Goa'ulds, tenta de se poser sur ce monde à bord d'un immense vaisseau, mais celui-ci disparut dans une grande lumière blanche grâce à la Sentinelle. Depuis cette dernière attaque, les Latoniens continuèrent de vivre en paix à l'abri de toute invasion de la part des Goa'ulds.

Plusieurs années plus tard, en 2000, le colonel Sean Grieves et son équipe du NID, composée notamment du lieutenant Kershaw, débarquèrent sur Latona par la porte des étoiles et apprirent l'existence de la Sentinelle. Ils demandèrent alors à Marul l'autorisation d'étudier le fonctionnement de cette arme très sophistiquée susceptible de défendre la Terre contre les Goa'ulds mais ce dernier refusa catégoriquement, les lois latoniennes interdisant quiconque de voir l'arme de défense. Cependant, Grieves et Kershaw parvinrent à découvrir l'emplacement de la Sentinelle après deux semaines de recherche et réussirent à désactiver le champ de force protégeant l'arme au bout de deux jours. Néanmoins, alors qu'ils démontèrent et remontèrent la Sentinelle, le colonel Grieves tua le gardien par légitime défense et décida de ne pas informer Marul de sa disparition.

Deux ans après l'arrestation des membres de la base rebelle du NID par le colonel O'Neill, le major Benton et ses hommes voyagèrent à leur tour sur la planète Latona en 2002 par la porte des étoiles et tentèrent de négocier en vain l'accès à la Sentinelle auprès du peuple de ce monde. Alors que l'équipe terrienne fut chargée de poursuivre les négociations par le général Hammond, le seigneur goa'uld Svarog découvrit que Latona n'était plus protégée par son arme défensive et envoya des troupes en éclaireur sur ce monde. Néanmoins, bien que les membres de SG-9 essayèrent de rejoindre la porte des étoiles, le major Benton fut touché, et probablement tué, tandis que Tarman et Winters parvinrent temporairement à s'enfuir avant d'être tués à leur tour, laissant le lieutenant Grogan comme unique survivant.

Trois jours plus tard, n'ayant aucune nouvelle de la part des membres de l'équipe SG-9, le général Hammond tenta de contacter le major Benton par radio afin de lui demander les raisons de son retard en compagnie du colonel O'Neill. C'est alors que le lieutenant Grogan l'informa que les Goa'ulds avaient envahi la planète Latona et que deux positions ennemies étaient situées de chaque côté de la porte des étoiles locale, empêchant ainsi son retour sur Terre. Alors que Grogan tomba à nouveau sous le feu de plusieurs guerriers jaffas ennemis, le général Hammond ordonna au sergent Harriman de désactiver la porte des étoiles et réunit les membres de l'équipe SG-1 au cours d'un briefing dans le but de secourir la planète Latona et si possible repousser l'invasion goa'uld.

Quelque temps plus tard, après avoir négocié l'aide du colonel Grieves et du lieutenant Kershaw dans le but de réparer la Sentinelle, le personnel du SGC composa les coordonnées de la planète Latona et envoya une sonde UAV à travers le vortex. Dès son arrivée sur ce monde, cette dernière repéra deux positions ennemies situées à vingt mètres de chaque côté de la porte d'arrivée et le général Hammond ordonna alors le déploiement de deux missiles sol-sol à travers l'horizon des événements afin d'éliminer les Jaffas ennemis. Une fois les positions neutralisées, les membres de l'équipe SG-3, commandés par le major Lawrence et accompagnés par Teal'c, traversèrent la porte des étoiles, suivis de près par les autres membres de SG-1, et les deux anciens agents du NID.

Peu de temps après leur arrivée sur Latona, Teal'c revint près de la porte des étoiles locale et prévint le colonel O'Neill que les membres de SG-3 étaient partis à la poursuite de trois survivants jaffas à travers la forêt. Alors que le colonel Grieves conduisit les membres de SG-1 vers l'endroit où se trouvait la Sentinelle, ces derniers finirent par retrouver le lieutenant Grogan seul dans la forêt. Le colonel O'Neill demanda alors à Grogan de le conduire jusqu'à la ville des Latoniens afin de prendre contact avec la population locale, et notamment Marul, le chef des habitants de ce monde, tandis que le major Carter, Teal'c et le docteur Jackson furent chargés de poursuivre la mission avec les deux anciens membres du NID.

Quelques minutes plus tard, lorsque le colonel O'Neill et le lieutenant Grogan arrivèrent aux abords de la cité latonienne, le colonel Grieves et le lieutenant Kershaw conduisirent SG-1 jusqu'à l'entrée de la cachette de la Sentinelle et tentèrent de désactiver le champ de force protégeant l'arme de défense planétaire contre les intrus avec l'aide du docteur Jackson. Pendant ce temps, un commandant jaffa prévint Marul que le seigneur Svarog exigeait l'annexion de la planète Latona à son royaume et la soumission totale de ses habitants. Une fois le Jaffa parti, le colonel O'Neill et le lieutenant Grogan vinrent à la rencontre du vieil homme pour l'avertir du soutien apporté par les Terriens pour défendre ce monde contre les Goa'ulds.

Entre-temps, le colonel Grieves et le lieutenant Kershaw tentèrent de désactiver le champ de force magnétique protégeant la Sentinelle en déterminant le code d'ouverture à travers des centaines de sons référents. Cependant, une patrouille composée d'une dizaine de Jaffas suivit les traces des membres de l'équipe SG-1 jusqu'à la cachette de la Sentinelle, mais fut temporairement repoussée par le major Carter, Teal'c et le colonel Grieves. Néanmoins, au même moment, alors que le colonel O'Neill proposa à Marul d'évacuer son peuple par la porte des étoiles, le Grand maître Svarog bombarda la cité latonienne depuis l'orbite à bord de son vaisseau-mère goa'uld, provoquant des centaines de morts.

Toutefois, bien que plusieurs dizaines de Jaffas se rassemblèrent près de la cachette de la Sentinelle, le docteur Jackson et le lieutenant Kershaw parvinrent à désactiver le champ de force magnétique protégeant l'arme de défense extraterrestre. Pendant ce temps, les membres de SG-3 prévinrent le général Hammond qu'un vaisseau-mère goa'uld s'était positionné au-dessus de la cité latonienne, et que plusieurs dizaines de planeurs de la mort survolaient la planète, la porte des étoiles ne pouvant plus être sécurisée sans renfort. L'officier terrien demanda alors à l'équipe terrienne de tenir la position aussi longtemps que possible et de se replier sur Terre en cas d'urgence.

Entre-temps, au moment où le colonel Grieves commença à inspecter l'état de la Sentinelle, Teal'c fut contraint d'abandonner sa position face à un bataillon de Jaffas au service de Svarog et de se replier à l'intérieur de la caverne abritant l'arme latonienne. Toutefois, les Jaffas finirent par infiltrer la cachette, mais Kershaw fut néanmoins capable de réactiver le champ de force avant d'être touchée par un tir d'arme à énergie et grièvement blessée. Bien que cette dernière fut convaincue que la Sentinelle n'avait pas été endommagée après leur première visite sur Latona, le docteur Jackson reconnut une série de symboles similaires à une autre culture originaire de P2A-463 sur l'arme extraterrestre et déchiffra une phrase signifiant « Force de vie, énergie vitale, les deux forces se mêlent et n'en forment plus qu'une ».

Dans un ultime effort, le lieutenant Kershaw évoqua alors leur rencontre avec le gardien de la Sentinelle lors de leur première visite sur Latona et supposa que ce dernier devait jouer un rôle essentiel dans le fonctionnement de l'arme. Cependant, entre-temps, le colonel O'Neill et le lieutenant Grogan furent neutralisés par le commandant jaffa de Svarog à l'aide d'un tir de Zat, puis furent conduits devant le champ de force protégeant la Sentinelle. Le commandant jaffa menaça alors de les exécuter si les membres de SG-1 ne désactivaient pas le champ de protection. C'est alors que le colonel Grieves décida de se sacrifier en activant la Sentinelle, faisant instantanément disparaître les Jaffas, et probablement le vaisseau-mère de Svarog en orbite de Latona.

Quelques minutes plus tard, les membres de SG-1 rentrèrent sur Terre par la porte des étoiles malgré la disparition de Grieves et la mort de Kershaw. Néanmoins, suite à ces événements, on ignore complètement si le peuple de Latona accepta d'entretenir des relations diplomatiques avec la Terre et le personnel du SGC.

Épisodes reliés
Stargate SG-1