AGM-65 Maverick

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
AGM-65 Maverick
Culture(s)
Terrien
Type
Missile guidé air-sol
Longueur
2,49 m
Portée maximale
20 km
Vitesse maximale
Mach 1

Présentation

D'une longueur de 2,49 mètres, volant à Mach 1 et d'une portée d'une vingtaine de kilomètres, l'AGM-65 Maverick constitue le plus petit missile air-sol de type « fire and forget » (tir et oublie), ce qui signifie que le guidage du missile vers la cible après lancement est complètement autonome.

Développé pour le compte de l'US Air Force (puis adopté par l'US Navy et le Corps des Marines par la suite), l'AGM-65 Maverick a été utilisé par le SGC pour lancer des attaques sur d'autres mondes à travers la porte des étoiles. Les missiles sont utilisés en combinaison avec les drones UAV, ces derniers servant à marquer les cibles.

L'AGM-65 Maverick fut produit en plusieurs versions :

- La version initiale à guidage TV ayant rencontré des problèmes opérationnels. Cette première version était équipée d'une caméra frontale (en noir et blanc) augmentant les contrastes de la zone dans le champ de vision de la caméra (ce que l'on appelle un contrast seeker), l'image de cette caméra étant transmise au contrôleur de tir (le pilote, la station au sol, etc.).
Lors de son lancement, l'électronique du missile cible la zone dans l'image où le contraste change le plus rapidement et tente de garder ce point (qui n'est autre que la cible) au centre de l'image, de le fixer (c'est-à-dire de se diriger vers lui).

Le problème de la première version était que le système nécessitait des conditions de lancement optimales qui, si elles n'étaient pas réunies, faisaient perdre sa cible au missile.

- L'AGM-65B, corrigeant le problème de l'image TV obtenue, cette dernière étant désormais plus nette et bénéficiait d'un grossissement deux fois supérieur à la version initiale.

- L'AGM-65C, destinée au Corps des Marines, était pourvue d'un dispositif de guidage laser, la cible pouvant être désignée par marquage laser basé à terre ou aéroporté.

- L'AGM-65D, missile pourvu d'une tête chercheuse à visualisation infrarouge, permettant des frappes de nuit ou par mauvais temps.

- Maverick E utilise un système de guidage par désignateur laser optimisé pour les installations fortifiées, une ogive à fragmentation plus lourde (140 kg par rapport aux 57 kg des versions antérieures).

- Maverick modèle F, modèle conçu spécialement pour la marine américaine.

- Maverick modèle G a essentiellement le même système de guidage bien qu'amélioré et dispose d'une ogive de pénétration plus lourde issue du modèle E.

- Maverick modèle H est un missile AGM-65B / D mis à jour avec un nouveau dispositif de capteur photographique (CCD), adapté à l'environnement désertique.

- Maverick modèle J est un missile destiné à la Navy.

- Maverick modèle K est un AGM-65G modernisé disposant également d'un nouveau capteur photographique.

- Maverick modèle E2/L intègre un système de guidage laser.

Il n'est pas spécifié quelle est la version utilisée au SGC.

Fonctionnement

Contrôlé à distance par le SGC (via la salle de contrôle de la porte), un drone équipé d'un marqueur de cible sera tout d'abord lancé à travers la porte des étoiles. Descendant du plafond de la salle d'embarquement, la plateforme de lancement des missiles peut être abaissée pour se positionner juste en face de la porte des étoiles. Lorsque les missiles sont lancés, ils sont guidés par le laser du drone jusqu'à leur cible (notons que sans une désignation laser, les missiles voleraient jusqu'à épuisement de leur carburant et s'écraseraient).

Histoire

SG-1 utilisa les missiles guidés sur Latona afin d'éliminer les unités jaffas de Svarog autour de la porte et permettre ainsi le déploiement d'une équipe de secours sur Latona afin d'aider l'équipe SG qui était sur place.

Les missiles furent également utilisés dans le cadre d'un plan de Teal'c, Ishta et Aron, coordonné avec le SGC pour éliminer Moloc et ses forces. Bien que le drone fût abattu, Teal'c et Aron récupérèrent le marqueur laser encore fonctionnel du drone et l'utilisèrent pour diriger les missiles vers Moloc.

Épisodes reliés