Cœur asuran

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Cœur asuran
Culture(s)
Asuran
Type
Organe de contrôle

Présentation

Le cœur asuran, appelé également noyau, est un dispositif utilisé comme un deuxième disque dur de sauvegarde pour l'ensemble des Réplicateurs, et gère la totalité des interactions entre ces derniers.

Ce lieu fortement surveillé par les Asurans est situé à la surface de la planète Asuras dans le second cardan de la tour de communication, neuf étages sous le toit de ce bâtiment, en plein cœur de la cité réplicateur.

Fonctionnement

Conçu par les Asurans, ce noyau central de données est utilisé par les Asurans comme une sorte de super ordinateur, leur permettant de partager les informations et les transmettre à leurs congénères en temps réel dans la galaxie de Pégase lors de séances de mise à jour collectives appelées fusion.

Il se compose d'un dispositif lumineux en forme de dôme installé au sein d'une salle spacieuse possédant un haut plafond. Ce noyau peut être contrôlé à partir d'une console située à proximité immédiate de ce dispositif dans le but de contrôler un grand nombre de fonctions relatives aux Réplicateurs.

Ainsi, un cristal lantien relié à un ordinateur terrien peut être inséré dans la console centrale du cœur, permettant à un utilisateur d'accéder aux informations présentes dans le code source des Réplicateurs. Néanmoins, une reconfiguration de l'ordinateur terrien est nécessaire afin que le cœur asuran puisse reconnaître sa présence et accepter les nouvelles données.

De plus, un programme informatique, tel qu'un virus, peut être transmis à l'ensemble des Réplicateurs grâce à ce dispositif dans le but d'activer, ou de neutraliser, une directive présente dans le code source de ces machines comme par exemple la commande d'attaque leur ordonnant d'attaquer les Wraiths.

À noter que le cœur asuran permet également de contrôler le réseau d'alimentation électrique, et par conséquent les E2PZ, de la cité réplicateur.

Histoire

En 2007, au cours d'une mission d'infiltration sur Asuras, la planète-mère des Réplicateurs, le docteur McKay parcourut leur code source grâce aux nanites présentes dans le corps du docteur Weir et parvint à découvrir la commande d'attaque, leur ordonnant de détruire les Wraiths, au sein même de leur code source. Toutefois, ne pouvant utiliser les nanites du docteur Weir comme relais, le docteur McKay convainquit le colonel Sheppard de saisir cette unique chance de réactiver ce code d'attaque dans le but d'éliminer les Wraiths et préconisa alors de se rendre dans la salle du cœur asuran pour télécharger ce programme afin de le transmettre à l'ensemble des Réplicateurs lors d'une fusion.

Ainsi, quelques instants plus tard, la petite équipe se dirigea au cœur de la cité réplicateur à bord d'un Jumper et se posa sur le toit du bâtiment dans lequel se trouvait neuf niveaux plus bas la salle du cœur asuran. Le docteur McKay convertit alors l'occulteur du vaisseau lantien en un champ anti-réplicateur et réussit à l'étendre suffisamment dans le but de sécuriser les couloirs d'accès menant jusqu'au noyau asuran. Protégés contre les attaques des Réplicateurs grâce à la barrière énergétique, le colonel Sheppard et Ronon parcoururent rapidement les couloirs, guidés à distance par les docteurs McKay et Weir et accédèrent facilement à la salle du cœur asuran, ainsi qu'à son tableau de commande.

Néanmoins, alors que Oberoth et les autres Réplicateurs découvrirent la présence des membres de l'expédition Atlantis, l'ordinateur portable du docteur McKay ne parvint à entrer en interface avec le cœur asuran, obligeant le colonel Sheppard à le reconfigurer pour procéder au téléchargement du programme d'attaque. Toutefois, au moment où les Réplicateurs parvinrent à franchir le champ énergétique et encerclèrent les deux membres de l'équipe Atlantis dans la salle du noyau, le docteur Weir parvint à manipuler Oberoth pour permettre à son équipe de terminer le téléchargement du programme dans le cœur asuran et de s'enfuir de la planète avant d'être capturée par les Réplicateurs.

Quelques semaines plus tard, lorsque les membres de l'expédition Atlantis mirent au point une stratégie pour détruire les Réplicateurs et leur flotte de croiseurs de classe Aurore, le docteur McKay suggéra de faire exploser une demi-douzaine d'E2PZ en forme symétrique autour de la masse super dense constituée de nanites dans le but de créer artificiellement une bombe à fusion susceptible d'anéantir la planète Asuras. Toutefois, il prévint les membres de son équipe que l'exécution de ce plan nécessitait qu'il soit téléporté directement dans la salle du cœur asuran afin de pirater les systèmes d'alimentation de la cité réplicateur et ainsi entrer les codes pour provoquer la surcharge des E2PZ.

Ainsi, dès la sortie des vaisseaux alliés de l'hyperespace en orbite d'Asuras, le docteur McKay, accompagné de Ronon et d'un escadron de Marines furent téléportés par l'équipage de l'Apollo dans la salle du noyau réplicateur. Le scientifique terrien brancha alors son ordinateur portable à la console centrale et parvint à contrôler le réseau d'alimentation de la cité réplicateur et notamment les E2PZ. Toutefois, bien que l'activation de Fran parvint à attirer l'ensemble des nano-cellules, aussi bien à la surface qu'en orbite de la planète, McKay remarqua que la masse réplicateur devint tellement lourde qu'elle s'enfonça sous la surface, endommageant le réseau d'alimentation souterrain de la cité.

Cependant, alors que le docteur McKay fut incapable de surcharger les E2PZ depuis la salle du cœur asuran, le colonel Carter réalisa grâce aux détecteurs du Dédale que le sol autour de la masse réplicateur était riche en neutronium, un minerai extrêmement dense servant de matériau de base des nanites. Le docteur McKay modifia les paramètres à partir du noyau asuran afin que la masse soit aspirée par le neutronium en direction du noyau de la planète pour engendrer l'implosion de cette dernière. Une fois les modifications effectuées, le docteur McKay et son équipe quittèrent la salle du cœur asuran et furent téléportés à bord du Dédale quelques instants avant l'explosion de la planète Asuras.

Épisodes reliés
Encyclopédie