Asuras (M7R-227)

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Asuras (M7R-227)
Galaxie
Pégase
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable (jusqu'en 2007) / Détruite (depuis 2007)
Atmosphère
Respirable
Climat
Tempéré
Nature du terrain
Cité lantienne
Culture(s)
Asurans (jusqu'en 2007) / Inhabitée (depuis 2007)

Présentation

Asuras, désigné également sous le nom de M7R-227, est une planète de la galaxie de Pégase qui fut découverte au cours de l'année 2006 par les membres de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard. Équipé d'une porte des étoiles planétaire, ce monde aux conditions de vie favorables était la planète-mère des Réplicateurs humanoïdes de la galaxie de Pégase, également appelés Asurans.

Située à moins de 2 000 années-lumières de plusieurs autres planètes habitables de la galaxie de Pégase, ce monde, dont le sous-sol était riche en neutronium, abritait il y a plus de 10 000 ans un avant-poste de recherche des Anciens spécialisé dans la création d'armes nano-technologique. Bien que les Anciens mirent fin à leur expérience et abandonnèrent leurs installations, les Réplicateurs survécurent à cette attaque et développèrent leur civilisation à la surface de ce monde.

Ainsi, une gigantesque métropole à l'architecture lantienne s'étendant à perte de vue fut bâtie par les Asurans à la surface de ce monde et était alimentée par de nombreux E2PZ. Reliée à cette ville par quatre ponts suspendus, une réplique de la cité d'Atlantis était posée à la surface d'une petite étendue d'eau et abritait la porte des étoiles de ce monde technologiquement très avancé.

Cependant, plusieurs mois après la découverte de la planète Asuras, les membres de l'expédition Atlantis découvrirent que les Réplicateurs construisirent une importante flotte de vaisseaux-mères de classe Aurore dans le but d'attaquer la Terre. Ainsi, une frappe préventive fut lancée par l'équipage de l'Apollo et une bombe abritant six ogives nucléaires mark IV fut envoyée à la surface de cette planète.

Plus tard, lorsque les Réplicateurs utilisèrent leurs vaisseaux pour mener une guerre contre les Wraiths, ceux-ci commencèrent à annihiler plusieurs mondes humains de la galaxie de Pégase pour priver leurs ennemis à leur source de nourriture. Ainsi, une coalition de vaisseaux terriens-wraiths-voyageurs fut envoyée en orbite d'Asuras en 2008, provoquant la destruction totale de la planète et transformant cette dernière en un vaste champ d'astéroïdes.

A noter que vue depuis l'espace, la planète Asuras semblait posséder un immense continent verdoyant, ainsi que de grandes étendues d'eau.

Principaux lieux

Réplique d'Atlantis

Construite il y a plusieurs milliers d'années à la surface de la planète Asuras, cette cité est quasiment identique à Atlantis et possède par conséquent les mêmes dimensions que cette dernière.

Elle abrite ainsi les mêmes pièces principales que la cité des Anciens telles qu'une salle de contrôle et d'embarquement, un hangar à Jumper ou encore une cellule de haute sécurité. Toutefois, celle-ci étant située au milieu d'une gigantesque ville réplicateur, cette cité était reliée à cette dernière par quatre ponts suspendus et rétractables.

De plus, étant alimentée par trois E2PZ, cette cité réplicateur est capable de voyager en hyperespace et de rejoindre la planète Lantia en l'espace de quelques heures. Elle est protégée par un bouclier d'énergie extrêmement résistant et est probablement équipé d'un arsenal de drones.

Toutefois, elle fut entièrement détruite en orbite de Lantia lorsque le docteur Mckay programma la surcharge des trois E2PZ et ainsi sauver Atlantis de la destruction. Néanmoins, bien que cette cité fut complètement détruite, il est fort probable que les Réplicateurs restés sur Asuras commencèrent à bâtir une réplique d'Atlantis à la surface de leur monde d'origine.

Cité réplicateur

Cette magnifique cité de conception lantienne semble s'étendre à perte de vue à la surface de la planète Asuras et est constituée d'innombrables gratte-ciel semblables à ceux de la cité d'Atlantis.

Alimentés par de nombreux E2PZ grâce à un système de réseaux électriques souterrains, ces blocs d'immeubles sont toutefois parsemés de parcs, offrant un espace de verdures parmi ses immenses bâtiments.

Salle du cœur asuran

Situé au plein cœur de la cité réplicateur se trouve notamment la salle du cœur asuran. Ce lieu fortement surveillé et placé neuf étages sous le toit du bâtiment est utilisé comme un deuxième disque dur de sauvegarde pour l'ensemble des Réplicateurs et gère la totalité des interactions entre ces derniers.

Ainsi, grâce à ce super ordinateur, les Réplicateurs peuvent ainsi partager les informations avec leurs congénères et transmettre les nouvelles informations lors de séances de fusion. De plus, la salle du cœur asuran permet également de réguler l'alimentation électrique souterrain, et donc de contrôler les E2PZ, de toute la cité réplicateur.

Salle du Haut Conseil Asuran

Installé dans un bâtiment près d'une cité semblable à Atlantis, cette salle permet aux membres du Haut Conseil asuran de réunir, notamment lors de l'arrivée de visiteurs à la surface d'Asuras. Dirigé depuis plus de 10 000 ans par Oberoth, ce conseil possède également plusieurs membres possédant des opinions divergentes avec le chef des Asurans, notamment à propos de l'Ascension.

Histoire

Il y a plus de 10 000 ans avant l'arrivée de l'expédition Atlantis dans la galaxie de Pégase, les Anciens établirent un avant-poste de recherche sur la planète M7R-227, baptisée Asuras, au cours de la guerre contre les Wraiths afin de de développer de nouvelles armes pour lutter contre leur ennemi impitoyable.

Au bout de quelque temps de recherche, les Anciens finirent par créer des nanites capables de s'auto-répliquer et d'assimiler des organismes vivants, tout en programmant dans leur code source une agressivité qui surpassait celle des Wraiths. Cependant, alors que l'expérimentation de ces machines dépassa les espérances des Anciens, les nanites prirent l'apparence de leurs créateurs puis commencèrent à bâtir une ville à l'effigie des cités lantiennes. Toutefois, bien que les Asurans supplièrent les Anciens de supprimer toute forme d'agressivité de leur code source, ceux-ci refusèrent dans l'espoir d'obtenir une arme efficace contre les Wraiths.

Néanmoins, lorsque les Anciens jugèrent que leur expérience était vouée à l'échec et décidèrent d'abandonner leur projet de création d'armes nanotechnologies, le Haut conseil lantien envoya une flotte constituée de plusieurs dizaines de croiseurs de classe Aurore sur Asuras pour mettre fin à l'existence des Réplicateurs. Alors que les Anciens effacèrent toute trace de leur expérimentation dans la base de données d'Atlantis, une petite quantité de nanites parvint à survivre à la surface d'Asuras et commença à rebâtir une civilisation en imitant celle de leur créateurs. Ils construisirent alors une réplique d'Atlantis à la surface de leur planète-mère et installèrent la porte des étoiles à l'intérieur de la salle d'embarquement de la cité.

Ainsi, peu de temps après la défaite des Anciens et leur exil vers la Terre par la porte des étoiles, les Asurans réapparurent dans la galaxie de Pégase et commencèrent à attaquer les Wraiths. Ces derniers parvinrent toutefois à créer un virus de désactivation qui annula la directive ordonnant à ces machines de les attaquer, et parvinrent à le transmettre dans le code source réplicateurs par des moyens inconnus. Ainsi, l'ensemble des Réplicateurs se replièrent alors sur Asuras et bâtirent une gigantesque cité technologiquement très avancée à la surface de leur planète-mère.

Plusieurs milliers d'années plus tard, au cours de l'année 2006, le docteur McKay découvrit, dans la base de données de la cité d'Atlantis, que la planète M7R-227 abritait autrefois un laboratoire de recherche qui fut abandonné par les Anciens suite à l'aboutissement de leur projet. Intrigués par les commentaires laissés par les Anciens au sujet de cet avant-poste, les membres de l'expédition Atlantis décidèrent d'envoyer une sonde MALP sur cette planète et composèrent les coordonnés de ce monde de la galaxie de Pégase. Néanmoins, au moment où la sonde envoya les télémesures d'un environnement viable, ils furent stupéfaits de découvrir que cette planète était habitée par un peuple très évolué capable de maîtriser la technologie des Anciens.

Désireux d'établir au plus vite des relations diplomatiques avec cette civilisation, les membres de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard, accompagnée du docteur Weir, traversèrent la porte des étoiles et débarquèrent dans une immense pièce similaire à la salle d'embarquement d'Atlantis. Après avoir fait la rencontre de Niam qui leur souhaita la bienvenue sur Asuras, celui-ci conduisit les membres de l'équipe Atlantis jusqu'à la salle du Haut conseil asuran. Néanmoins, au moment où l'équipe traversa un immense pont suspendu, celle-ci réalisa avec stupéfaction que ce monde abritait une gigantesque ville d'architecture lantienne s'étendant à perte de vue. Niam leur apprit alors que son peuple vivait sur ce monde depuis des milliers d'années, sans être les victimes des Wraiths, leur permettant ainsi de bâtir cette cité technologiquement très avancée de plusieurs millions d'habitants et alimentée par plusieurs E2PZ.

Quelques instants plus tard, le colonel Sheppard et son équipe rencontrèrent Oberoth et les membres du Haut conseil asuran qui leur révélèrent que leur peuple étaient les derniers représentants des Anciens et qu'ils s'étaient séparés de leurs congénères il y a plus de 10 000 ans suite à une grave divergence d'opinion. Toutefois, malgré les réponses apportées à l'équipe au sujet de leur identité, Oberoth refusa catégoriquement de venir en aide aux Terriens, ainsi qu'aux autres peuples de la galaxie de Pégase, dans leur lutte contre les Wraiths, affirmant avoir une stratégie pour exterminer cette espèce dans un avenir proche.

Plus tard, alors que les membres de l'équipe s'interrogèrent sur le comportement étrange des Asurans, le docteur Weir rencontra à nouveau Oberoth en privé, mais celui-ci resta sur ses positions concernant l'aide à apporter aux Terriens contre les Wraiths. Incapable de parvenir à des négociations viables, les membres de l'expédition terrienne décidèrent de quitter Asuras et de rentrer sur Atlantis par la porte des étoiles. Cependant, au moment où ces derniers arrivèrent dans la salle d'embarquement, ils furent encerclés par une dizaine de soldats asurans et contraints de déposer leurs armes sous la menace d'Oberoth. Celui-ci emprisonna alors le colonel Sheppard et ses hommes dans une cellule de haute sécurité et sonda leurs esprits en les plongeant dans une sorte de réalité virtuelle.

Ainsi, lorsque Oberoth et les autres Asurans apprirent qu'Atlantis n'avait pas été détruite par les Wraiths comme ils pensaient, ces dernier décidèrent alors de se rendre sur Lantia pour anéantir la cité lantienne et assouvir leur soif de vengeance envers les créateurs qui les avaient trahi il y a plus de 10 000 ans. Alors que les ponts suspendus reliant la cité réplicateur à la métropole asurane se rétractèrent, la réplique d'Atlantis commença à s'élever dans le ciel de la planète et quitta la surface d'Asuras. Au moment où Niam conduisit les membres de l'expédition Atlantis sur l'un des balcons de la cité réplicateur, cette dernière s'éloigna de la planète Asuras et mit la cap vers Lantia en hyperespace.

Plusieurs semaines plus tard, suite à la tentative d'invasion d'Atlantis par les Réplicateurs, le Dédale effectua des survols réguliers en orbite d'Asuras afin d'observer les activités des Réplicateurs. Néanmoins, un mois et demi après un premier survol, l'équipage du Dédale réalisa que les Réplicateurs construisaient une flotte de croiseurs de classe Aurore à la surface de leur monde dans le but de se rendre sur Terre. Ainsi, trois semaines plus tard, sur ordre de la Commission internationale de surveillance, le colonel Ellis, à bord du vaisseau terrien Apollo, eut pour mission de lancer une frappe chirurgicale sur Asuras pour anéantir cette menace à l'aide de six missiles tactiques mark IX logés dans une plate-forme de lancement baptisée Horizon.

Une douzaine d'heures après l'arrivée de l'Apollo en orbite de Lantia, le vaisseau terrien sortit de l'hyperespace à proximité de la planète Asuras et le colonel Ellis ordonna le lancement immédiat de l'Horizon. Une fois déployée, la plate-forme libéra les six ogives nucléaires qui détruisirent toutes les cibles principales, et la plupart des objectifs secondaires identifiés pour la mission, dans un rayon de 150 kilomètres. Peu de temps après les explosions à la surface de la planète-mère réplicateur, le lieutenant-colonel Sheppard utilisa un Jumper occulté pour évaluer les dégâts et fut récupéré par l'équipage de l'Apollo une heure plus tard avant de rentrer sur Atlantis.

Quelque temps plus tard, suite à la sortie prématurée d'hyperespace de la cité d'Atlantis entre Lantia et M12-578, le docteur McKay eut l'idée d'utiliser le Jumper expérimental équipé d'un hypernavigateur dans le but de rejoindre une planète au condition de vie habitable. Après avoir calculé la position de plusieurs mondes habitables à portée de ce Jumper, McKay convint le colonel Sheppard de se rendre sur M7R-227, la planète-mère des Réplicateurs, dans le but de dérober un E2PZ. Ainsi, le colonel Sheppard, le docteur McKay et Ronon, accompagnés du docteur Elizabeth Weir, quittèrent la cité d'Atlantis à bord du Jumper expérimental et mirent le cap vers Asuras en hyperespace.

Plusieurs heures plus tard, les membres de l'équipe arrivèrent en orbite d'Asuras et le docteur McKay établit une connexion entre les nanites du docteur Weir et celles des Réplicateurs. Cette dernière guida alors le colonel Sheppard à travers la cité réplicateur et lui indiqua la position d'un E2PZ non surveillé par les Asurans. Toutefois, pendant que Sheppard et Ronon volèrent l'E2PZ, le docteur McKay parcourut le code source des Réplicateurs et parvint à découvrir la commande leur ordonnant d'attaquer les Wraiths. Néanmoins, ne pouvant utiliser les nanites du docteur Weir comme relais, McKay convint le colonel Sheppard de se rendre dans la salle du cœur asuran pour télécharger le programme d'activation de la commande d'attaque.

Quelques instants plus tard, l'équipe se rendit sur le toit d'un bâtiment sous lequel se trouve la salle du cœur asuran et McKay convertit le bouclier du Jumper en un champ anti-réplicateur dans le but de sécuriser les couloirs d'accès menant jusqu'au noyau asuran. Alors que Sheppard et Ronon accédèrent à la salle du cœur, Oberoth et les autres Réplicateurs repérèrent les membres de l'expédition Atlantis et parvinrent à franchir le champ énergétique au bout de quelques minutes. Encerclés par les Réplicateurs, le docteur Weir parvint à manipuler Oberoth pour permettre à son équipe de terminer le téléchargement du programme dans le cœur asuran et de s'enfuir de la planète avant d'être capturé par les Réplicateurs.

Toutefois, arrivé en orbite de la planète, un croiseur asuran désactiva son occulteur et apparut devant le vaisseau de l'équipe Atlantis, empêchant cette dernière de s'enfuir en hyperespace. Néanmoins, au moment où le croiseur s'apprêta à tirer sur le Jumper, l'Apollo tira une salve de missiles sur le vaisseau réplicateur et le colonel Ellis suggéra au lieutenant-colonel de rejoindre au plus vite le hangar à F-302. Ainsi, lorsque le Jumper arriva dans le hangar, l'Apollo passa immédiatement en hyperespace, empêchant aux attaques du croiseur réplicateur en orbite d'Asuras. Néanmoins, plusieurs heures après l'activation du code d'attaque réplicateur, les membres de l'expédition détectèrent une importante flotte de vaisseaux lancée depuis la planète-mère des Asurans se dirigeant vers un monde contrôlé par les Wraiths.

Entre-temps, une faction dissidente réplicateur appartenant au groupe de Niam créa des copies organiques à l'image de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard sur une planète isolée de la galaxie de Pégase. Toutefois, lorsque cette faction fut découverte et détruite par un croiseur de classe Aurore, les doubles des membres de l'équipe de Sheppard utilisèrent ce vaisseau réplicateur pour voyager en hyperespace et se rendre sur Asuras. Arrivé en orbite de ce monde, le double de McKay découvrit que les Réplicateurs reconstruisaient une importante flotte de vaisseaux de guerre. Le petit groupe en profita alors pour voler l'un de ses appareils et avertir les véritables membres de l'expédition Atlantis de la menace en leur transmettant un dispositif de traçage des vaisseaux-mères réplicateurs.

Peu de temps après, en 2008, les croiseurs de classe BC-304 terriens, le Dédale et l'Apollo, furent alors sollicités pour pister les vaisseaux-mères réplicateurs et les détruire dès leur sortie de l'hyperespace à travers la galaxie de Pégase. Incapables de comprendre la manière dont les Terriens repéraient leurs positions, les Asurans rassemblèrent leur flotte en orbite de leur planète-mère afin de mettre au point une nouvelle stratégie. Alos que le docteur McKay mit au point un programme sous la forme d'un réplicateur humanoïde appelé Fran pour augmenter artificiellement l'attraction entre les nanites, les Terriens négocièrent l'aide de sept vaisseaux-ruches wraiths et de sept vaisseaux voyageurs, dont un croiseur de classe Aurore, pour les aider à lutter contre la flotte asuran.

Après s'être rejoint à un point de rendez-vous, la flotte de la coalition Wraiths-Atlantes-Voyageurs sortirent de l'hyperespace en orbite d'Asuras et repoussèrent les attaques des croiseurs de classe Aurore asuran. Pendant que la bataille fit rage entre les vaisseaux de la coalition et ceux des Réplicateurs, le docteur McKay se téléporta dans la salle du cœur asuran en compagnie de Ronon et d'un groupe de Marines, tandis que Fran fut envoyée au sein de la cité réplicateur. Ainsi, lorsque cette dernière s'activa, l'ensemble des nanites constituant les Réplicateurs sur Asuras, aussi bien à la surface de la planète qu'à bord des croiseurs de classe Aurore situés en orbite, furent attirés au cœur de la cité, formant une gigantesque masse super dense. Cependant, au moment où le docteur McKay s'apprêta à surcharger une demi-douzaine d'E2PZ, la masse de Réplicateurs commença à s'enfoncer sous la surface de ce monde et coupa du même coup l'alimentation électrique souterrain de la cité, empêchant le scientifique terrien d'exécuter son plan.

Néanmoins, lorsque le colonel Carter réalisa alors que le sol autour de la masse réplicateur était riche en neutronium, le docteur McKay modifia les paramètres afin de cette dernière soit aspirée vers le noyau de la planète. Quelques instants plus tard, alors que les membres de l'équipe et les vaisseaux de la coalition fuirent au plus vite l'orbite de ce monde et passèrent en hyperespace, la planète-mère des Réplicateurs devint de plus en plus instable et entièrement pulvérisée quelques instants plus tard dans une gigantesque explosion.

Toutefois, peu de temps avant la destruction d'Asuras, Todd profita de l'annihilation des Asurans pour envoyer plusieurs Darts dans la cité réplicateur et dérober plusieurs E2PZ dans le but d'alimenter un avant-poste de clonage en énergie. Ainsi, son vaisseau-ruche fut le dernier à rester en orbite de la planète et passa en hyperespace quelques secondes avant l'explosion cataclysmique.

Peu de temps après la destruction d'Asuras, le docteur Weir et les derniers membres de la faction de Niam se rendirent au sein du champ de débris planétaire à bord d'un croiseur de classe Aurore, et confirmèrent de l'anéantissement d'Oberoth et de l'ensemble des Réplicateurs.

Épisodes reliés
Encyclopédie