Simarka (P3X-593)

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Simarka (P3X-593)
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Climat
Tempéré
Nature du terrain
Steppes, forêts
Culture(s)
Goa'uld (Passé) / Shavadaï, Toughaï (Présent)

Présentation

Simarka, désigné également sous le nom de code P3X-593, est une planète de la Voie lactée possédant une porte des étoiles et appartenant autrefois aux territoires des Goa'ulds. Exploré par les membres de l'équipe SG-1 peu de temps après la formation du programme porte des étoiles, ce monde aux conditions de vie favorables abrite un peuple semblable aux anciens Mongols vivants au XIIème siècle sur Terre.

Réparties dans de nombreuses tribus aux alentours de la porte des étoiles, ce peuple est notamment composé du clan des Shavadaïs, ou peuple de la steppe, et celui des Toughaïs, le peuple de la forêt. Toutefois, d'autres clans tels que le peuple des rivières ou celui du désert vivent selon un mode de vie semi-nomades, le tout régit d'anciennes lois établies à l'aube des temps pour se protéger des esprits maléfiques.

Ainsi, parmi ces lois se trouvent celle qui interdit les femmes de montrer les visages en public et les obligent à vivre à l'écart des autres habitants cachées derrière de grandes toiles dans les villages. Ces lois très strictes auraient été créés pour cacher les femmes des esprits qui veulent s'emparer de leurs âmes. Néanmoins, suite au passage de l'équipe SG-1 sur Simarka, Moughal décida d'abolir cette loi dans l'espoir de montrer l'exemple auprès des autres tribus.

Située à quelques kilomètres du village des Shavadaïs, la porte des étoiles locale est installé au milieu d'une clairière entourée des ruines d'un ancien temple et d'une dense forêt de feuillus et de conifères. De plus, une grande étendue d'eau appelée « Mer d'Ogada » par les Shavadaïs semble être située à une très grande distance du village de la tribu mongole.

Principaux lieux

Campement Shavadaï

Situé au sein d'une immense prairie verdoyante à proximité de la porte des étoiles locale, ce campement constitué de plusieurs tentes mongoles, ou yourtes, abrite la tribu des Shavadaïs, ou peuple de la steppe, et est dirigé par Moughal et son fils, Abu.

Toutefois, l'une des tentes de ce village est exclusivement réservée aux femmes de la tribu qui sont ainsi contrainte de vivre à l'écart des hommes sans peine d'être condamnée à mort si elles montrent leurs visages en public. Cette tente est complétée par une partie extérieure entourée de grandes toiles colorées et richement décorées.

Cependant, suite à l'intervention des membres de l'équipe SG-1, Moughal, le chef du village, abolit les anciennes lois et affranchit l'ensemble des femmes de son clan pour montrer l'exemple auprès des autres tribus mongoles.

Village de Turghan

Situé à plusieurs heures de voyage à cheval de la porte des étoiles et du village des Shavadaïs, ce campement installé au milieu d'une clairière abrite la tribu des Toughaïs, ou peuple de la forêt, et est dirigé par un chef mongol conquérant et sanguinaire appelé Turghan.

Ce village très similaire à celui des Shavadaïs est également composé de plusieurs yourtes, dont l'une d'entre elles réservées pour les femmes de la tribu. Il est situé à proximité de « l'arbre Tem » qui fut le lieu de rendez-vous entre Abu et Nya à la tombée de la nuit.

Histoire

Il y a plusieurs centaines, voire milliers d'années avant l'arrivée de l'équipe SG-1, la planète Simarka fut colonisée par les Goa'ulds qui déportèrent de nombreux êtres humains, probablement originaires de la Terre, afin de les asservir en se faisant passer pour de fausses divinités. Néanmoins, pour des raisons inconnues, les Goa'ulds finirent par quitter ce monde aux conditions de vie favorables en laissant derrière eux leurs anciens esclaves humains livrés à eux même. Ces derniers survécurent alors à la surface de cette planète répartis dans diverses tribus semblables aux peuples mongols du XIIème siècle sur Terre, et régit par un code d'anciennes lois. Ainsi, parmi ces lois, les femmes de ces tribus furent alors opprimées et ne jouirent d'aucun droit, étant notamment vêtus de voiles en public et isolés des autres habitants.

Plusieurs siècles plus tard, peu de temps après la formation du programme porte des étoiles au cours de l'année 1997, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur Simarka et débarquèrent au milieu d'une vaste clairière parsemée d'antiques ruines. Cependant, à peine arrivé sur ce monde à première vue inhabité, le colonel O'Neill et son équipe furent alertés par des aboiements et sauvèrent la vie du jeune Abu, appartenant à la tribu des Shavadai, d'une meute de chiens sauvages. Néanmoins, alors que celui-ci fut stupéfait de voir le capitaine Carter, une femme non voilée et habillée en homme, d'autres membres de la tribu vinrent à leur rencontre et menacèrent de tuer cette dernière jusqu'à l'arrivée de Moughal, le chef du clan shavadaï.

Quelques minutes plus tard, Moughal, et son fils, Abu, conduisirent les membres de SG-1 jusqu'à leur campement et invitèrent le capitaine Carter à revêtir une tenue correspondant aux coutumes et aux anciennes traditions des tribus mongoles de Simarka. Cependant, à la nuit tombée, le capitaine Carter fut enlevée par Abu et emmenée à cheval à travers la forêt jusqu'au campement des Toughaïs, une tribu ennemie des Shavadai dans l'espoir d'être échanger contre Nya, la fille de Turghan. Arrivé devant le chef de tribu ennemi, Abu lui demanda d'échanger le capitaine Carter contre sa fille, mais Turghan refusa catégoriquement, cette dernière étant déjà promise à un autre chef de clan appelé Chimakka. Il donna alors 300 pépites d'or à Abu et emmena le capitaine Carter parmi les autres femmes de son clan.

Pendant ce temps, les trois autres membres de l'équipe SG-1 remarquèrent la disparition du capitaine Carter puis celle de Abu, et décidèrent de partir à leur recherche en compagnie de Moughal. Après plusieurs heures de voyage à cheval, le colonel O'Neill, le docteur Jackson, Teal'c et Moughal arrivèrent à leur tour au campement de Turghan, permettant au capitaine Carter d'offrir à Nya une diversion pour s'enfuir dans la forêt afin de rejoindre Abu à la tombée de la nuit. Bien que Turghan refusa de vendre le capitaine Carter aux trois autres membres de SG-1 et à Moughal, celui-ci finit par accepter de l'échanger contre un Beretta M9 suite à une démonstration du colonel O'Neill.

Cependant, le lendemain matin, alors que l'équipe SG-1 et le chef shavadaï campèrent dans la forêt, Abu les prévint que Nya fut capturée par les hommes de Turghan au moment où ils tentèrent de s'enfuir, et que celle-ci sera exécutée par son propre père par lapidation à mort. Le capitaine Carter convint alors le colonel O'Neill de venir en aide à cette jeune fille en utilisant une ancienne loi shavadaï issue de la chanson d'Arkhan-tyr pour défier le chef des Tugai dans un duel à mort. Ainsi, une fois revenu au village des Toughaïs, le capitaine Carter s'engagea dans un combat au corps à corps contre Turghan et finit par remporter le duel contre le chef mongol. Turghan accepta de laisser sa fille Nya épousé Abu et de ne pas réaliser de représailles contre le peuple des Shavadaïs.

Quelque temps plus tard, lorsque les membres de l'équipe SG-1 s'apprêtèrent à quitter le village des Shavadaïs et à rentrer sur Terre par la porte des étoiles, Moughal prit officiellement la décision d'abolir les anciennes lois de son peuple et d'affranchir l'ensemble des femmes appartenant à son clan, qui ne furent plus contrainte de porter un voile en public et de cacher du regard des hommes.

Épisodes reliés
Stargate SG-1