Émancipation

(2,93 / 5) 255 notesNoter
Cet épisode est canon.
Émancipation (Saison 1 de Stargate SG-1)
Titre original :
Emancipation
Épisode :
#103
Date de diffusion :
08 août 1997
Audiences US :
4,30 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Jeff Woolnough
Scénariste :
Katharyn Powers
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c)
Acteurs invités
Cary-Hiroyuki Tagawa (Turghan), Jorge Vargas Jr. (Abu), Soon-Tek Oh (Moughal), Crystal Lowe (Nya), Marilyn Chin (Femme de la tribu)
Synopsis
L'arrivée de SG-1 par la porte des étoiles sur la planète Simarka remet en question la place de la femme et l'oppression de celle-ci dans cette société.

Moments clés

- Rencontre avec le peuple des Shavadaïs

Références culturelles

Oprah Winfrey - « What is an Oprah? » [Teal'c]

Défauts visuels et incohérences

[02:19] - On peut voir une perche de son dans le reflet de la visière du capitaine Carter.
[38:55] - Lors du combat entre Carter et Turghan, on peut voir que la bûche au sol est en plastique, et que le capitaine rebondie sur cette dernière lorsqu'elle retombe dessus.

Notes sur l'épisode

- C'est le premier épisode à ne pas comporter de scènes se déroulant sur Terre.
- Il est généralement considéré par les critiques comme l'un des pires épisodes de toute la série Stargate SG-1. La chaîne Sci-Fi (et peut-être l'équipe de production) semble le tenir dans le même mépris, car il est rarement, voire jamais, rediffusé en syndication. Souvent, lorsque la série est rediffusée, elle passe directement de "L'ennemi intérieur" à "La théorie de Broca".
- C'est le premier des onze épisodes de Stargate SG-1 écrits par Katharyn Powers. Elle est également responsable de l'épisode "Code of Honor" de la première saison de Star Trek : The Next Generation, qui est très similaire (tant au niveau de l'histoire que de la réception). Dans les deux épisodes, une femme officier est enlevée et participe ensuite à un combat à mort auquel les deux parties survivent. Autre coïncidence, les deux épisodes sont le 4e épisode de la première saison de leur série.
- Il s'agit du seul épisode de Stargate SG-1 réalisé par Jeff Woolnough.

Encyclopédie
Cultures
Organisations