P9Q-281

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
P9Q-281
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Inhabitable
Atmosphère
Respirable
Température de surface
93°C en pleine journée
nombre de soleil(s)
2 soleils
Culture(s)
Ancien (Passé) / Inhabitée (Présent)

Présentation

P9Q-281 est une planète aride et désertique de la Voie lactée qui fut autrefois exploré par les Anciens. Équipé d'une porte des étoiles, ce monde éclairé d'une très forte luminosité fait partie d'un système binaire et orbite par conséquent autour de deux soleils, dont l'un particulièrement chaud. Ainsi, la température à la surface de cette planète peut monter jusqu'à 93°C en pleine journée, et ne peut donc abriter aucune forme de vie humaine.

Ce monde relativement hostile fut exploré en l'an 1999 par les membres de l'équipe SG-1 composée exceptionnellement du major Castleman, du capitaine Carter, de Teal'c et d'un autre militaire dans l'espoir de trouver une solution pour aider le colonel O'Neill qui avait reçu toute la connaissance des Anciens dans son cerveau. Néanmoins, le DHD tomba en panne peu de temps après leur arrivée et ne put être réparé qu'avec l'aide d'O'Neill qui dessina un plan détaillé du panneau de commande.

A noter qu'un piédestal comportant des inscriptions écrites dans la langue des Anciens se trouve près de la porte des étoiles et qu'il s'agit apparemment de l'unique vestige de leur présence sur ce monde.

Histoire

Il y a plusieurs milliers, voire millions d'années avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1, la planète P9Q-281 fut exploré par les Anciens. Ces derniers installèrent notamment une porte des étoiles et construisirent un socle gravé plusieurs symboles dont la signification demeure inconnue avant de répertorier les coordonnées de ce monde au sein de leur bibliothèque sur P3R-272. Toutefois, au fil des millénaires, les Anciens finirent par quitter cette planète et la laissèrent complètement abandonnée.

En l'an 1999, lorsque la bibliothèque des Anciens fut accidentellement téléchargée dans le cerveau du colonel O'Neill lors de l'exploration de P3R-272, ce dernier entra les coordonnées de nombreuses planètes situées dans la Voie lactée dans l'ordinateur du SGC, dont celles de P9Q-281. Ces nouvelles adresses ne figurant pas sur le Cartouche d'Abydos se révélèrent être des planètes inconnues des Goa'ulds et sur lesquelles les Anciens avaient installé des Portes des étoiles.

Quelques temps plus tard, le capitaine Carter et le personnel du SGC composèrent plusieurs séries de coordonnées récemment enregistrées par le colonel O'Neill et envoyèrent des sondes MALP sur certaines de ces planètes en espérant prendre contact avec les créateurs de la Porte des étoiles. Lorsqu'une sonde fut envoyée sur P9Q-281, les Terriens découvrirent un piédestal près de la Porte des étoiles locale qui comportait des symboles correspondant à la langue des Anciens.

Peu de temps après cette découverte, le capitaine Carter demanda au général Hammond l'autorisation d'effectuer une mission d'exploration sur ce monde dans l'espoir de rencontrer les Anciens et ainsi de trouver un moyen de secourir le colonel O'Neill. Le général Hammond donna son accord pour l'exécution de cette mission et joignit temporairement le major Castleman à l'équipe SG-1. Ainsi, quelques instants plus tard, le major Castleman, le capitaine Carter, Teal'c et un autre militaire traversèrent la Porte des étoiles et voyagèrent sur cette planète désertique.

Cependant, les membres de SG-1 n'ayant pas renvoyé la sonde MALP dans les délais, le général Hammond ordonna au lieutenant Graham de composer à nouveau les coordonnées de P9Q-281 pour contacter l'équipe. Le capitaine Carter avertit alors le général que le DHD était tombé en panne lorsqu'ils voulurent renvoyer la sonde à la base et que la Porte des étoiles locale refusait désormais de fonctionner. De plus, la sonde MALP n'avait pas révélé l'existence d'un second soleil qui s'était levé peu de temps après leur arrivée sur la planète, et que la température augmentait très rapidement. Néanmoins, Carter prévint le général Hammond que Teal'c allait tenter d'activer la Porte en composant les coordonnées manuellement.

Une heure plus tard, le général Hammond contacta à nouveau le capitaine Carter à l'aide de la sonde MALP et celle-ci lui apprit que la manœuvre pour ouvrir la Porte des étoiles manuellement avait échoué. En effet, lorsqu'ils tentèrent de composer l'adresse de la Terre, le DHD se bloqua à mi-procédure et verrouilla complètement le système de la Porte. D'après ses calculs, Carter estima que la température à la surface de P9Q-281 pourrait s'élever à 93°C dans moins de quatre heures, et qu'elle et les autres membres de son équipe seront morts de déshydratation avant la fin de la journée.

Convaincu que seul le colonel O'Neill pouvait leur venir en aide grâce aux connaissances des Anciens, le docteur Jackson prit l'initiative de lui monter l'enregistrement vidéo du capitaine Carter afin de trouver une solution. Le colonel commença alors à dessiner un plan très détaillé du panneau de commandes de la Porte des étoiles, ainsi que des instructions très précises pour le réparer. Une fois achevé, le plan fut envoyé au capitaine Carter sur P9Q-281 à travers l'horizon des événements.

Quelques minutes plus tard, les membres de l'équipe SG-1 furent capables de réparer le DHD et de composer les coordonnées de la Terre pour rentrer à la base. Néanmoins, l'équipe ne découvrit rien d'intéressant sur la planète qui puisse aider le colonel O'Neill.

Épisodes reliés
Stargate SG-1