Unité centrale de l'Entité

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Unité centrale de l'Entité
Culture(s)
Entité
Type
Stockage de données

Présentation

Cette unité centrale composée de câbles électriques et d'équipements électroniques terriens fut conçue par une entité extraterrestre provenant de la planète P9C-372 dans le but de survivre malgré la coupure du réseau informatique au sein du SGC.

Ce module de stockage de données fut découvert par les membres de l'équipe SG-1dans un entrepôt à sonde MALP au niveau 24 du SGC peu de temps après la première tentative pour éradiquer la forme de vie extraterrestre des ordinateurs de la base.

Fonctionnement

Installée dans l'une des réserves au niveau 24 du SGC, cette unité de stockage de données fut créée par l'Entité extraterrestre de P9C-372 peu de temps après son arrivée par la porte des étoiles dans le but de survivre à toute tentative d'éradication de son programme du réseau informatique de la base terrienne.

Initialement composé d'une sonde d'exploration MALP, ce module fut par la suite complété par l'Entité à l'aide de câbles électriques et de nombreux équipements électroniques terriens, tels que des circuits imprimés, plusieurs écrans d'ordinateurs, ainsi qu'une interface constituée d'une caméra et d'un clavier placé sous tension grâce à un condensateur.

D'une longueur d'environ quatre mètres pour trois mètres de haut, cette unité centrale peut stocker une très grande quantité de mémoire informatique, permettant à l'Entité de se développer jusqu'à occuper l'ensemble de l'espace disponible. Cette capacité de mémoire est notamment suffisante pour abriter temporairement la conscience d'un être humain.

A noter que suite à la coupure du réseau informatique du SGC, l'Entité utilisa l'éclairage de secours relié à un générateur séparé de la base afin d'alimenter ce module jusqu'à ce que le colonel O'Neill sectionne les fils d'alimentation.

Histoire

En 2001, suite à l'envoi d'une sonde MALP à la surface de P9C-372 par le personnel du SGC, une forme de vie intelligente basée sur l'électricité appelée l'Entité traversa la porte des étoiles et s'introduisit dans le réseau informatique de la base terrienne, provoquant ainsi d'énormes court-circuit dans la salle de contrôle. Toutefois, quelques heures après avoir infecté l'ordinateur central de la base, cette dernière prit le contrôle d'un MALP situé au niveau 24 et commença alors à se créer une unité centrale indépendante à partir de plusieurs sondes d'exploration, de câbles électriques et d'équipements électroniques terriens, son existence exigeant de plus en plus de mémoire informatique.

Toutefois, après avoir découvert la présence de l'Entité au sein du réseau informatique du SGC, le Général Hammond ordonna au Major Carter de trouver un moyen d'éradiquer cette forme de vie des ordinateurs de la base. Cette dernière coupa alors un par un tous les systèmes reliés au serveur de la base durant une journée avec l'aide du sergent Siiler avant de réinstaller l'ensemble des programmes. Néanmoins, privée de toute source d'alimentation, l'Entité survécut à cette coupure de courant en utilisant la batterie de la sonde d'exploration et se servit du bras articulé de cette dernière pour se brancher sur l'éclairage de secours de la réserve pour continuer à perfectionner son unité centrale.

Cependant, plusieurs heures plus tard, lorsque le major Carter et le sergent Siler rétablirent l'alimentation au sein de la base, ceux-ci remarquèrent un débit de courant anormale dans un entrepôt situé au niveau 24 et décidèrent de se rendre sur place pour enquêter. C'est alors qu'ils découvrirent que la porte de la réserve avait été scellé de l'intérieur, obligeant le sergent Siler à découper celle-ci à l'aide d'un chalumeau. Alors que les membres de SG-1 parvinrent à accéder à l'entrepôt des sondes MALP plongé dans l'obscurité, ces derniers découvrirent avec stupéfaction que l'Entité avait créé une unité centrale afin de pouvoir survivre à la coupure de courant.

Alors que le colonel O'Neill souhaita détruire cette entité à l'aide de lance flamme, le major Carter et le docteur Jackson désirèrent communiquer avec cette dernière grâce à une interface créée par cette dernière sous la forme d'un moniteur et d'un clavier d'ordinateur. Ainsi, avec l'accord du général Hammond, le major Carter commença à communiquer avec l'Entité extraterrestre, mais cette dernière profita de cette occasion pour se télécharger au sein de son cerveau à l'aide du clavier placé sous tension. Ainsi, bien que le colonel O'Neill coupa les câbles d'alimentation de l'unité centrale de l'Entité, celle-ci investit le corps du major Carter qui fut alors conduite l'infirmerie de la base.

Plus tard, le sergent Siler découvrit que l'Entité avait utilisé un condensateur d'une sonde MALP pour mettre le clavier sous tension et ainsi entrer dans le major Carter. Le colonel O'Neill parvint à la conclusion que la forme de vie avait prévue la réaction des membres de SG-1, qui souhaitaient communiquer avec cette dernière, et que celle-ci avait donc créer un module de transfert pour investir le corps d'une personne, et ainsi occuper davantage de mémoire. Peu de temps après, lorsque l'Entité communiqua avec les membres de SG-1 à travers le corps du major Carter, celle-ci leur révéla qu'elle s'était téléchargée dans son cerveau afin de pouvoir survivre et ainsi éviter d'être éradiquer par le personnel du SGC.

Cependant, lorsque le colonel O'Neill menaça l'Entité d'envoyer des douzaines de sondes MALP sur sa planète d'origine si elle ne quittait pas le corps du major Carter, cette dernière tenta de s'échapper de l'infirmerie, mais elle se retrouva rapidement encerclée par les militaires dans les couloirs du SGC. Néanmoins, ne pouvant pas être extraite de son hôte sans être détruite, l'Entité extraterrestre transféra la conscience du major Carter dans son ancien module au niveau 24 de la base et choisit délibérément de se sacrifier lorsque le colonel O'Neill tira deux fois avec un Zat dans l'espoir de préserver son monde d'origine.

Deux jours plus tard, le général Hammond donna l'ordre au sergent Siler de détruire le module de la réserve au cas où l'Entité aurait à nouveau trouvé refuge au sein de l'unité centrale. Néanmoins, au moment où le sergent Harriman reconnecta l'ordinateur central de la base, le module de l'Entité se réactiva et le sergent Siler déclencha l'alerte au sein de la base. Alors que le colonel O'Neill ordonna la destruction de l'unité centrale, un message s'afficha et le docteur Jackson comprit que l'Entité avait transférer la conscience du major Carter dans le module avant de se laisser tuer pour préserver son monde de la destruction.

Après avoir branché un ordinateur à l'unité centrale, le docteur Fraiser découvrit avec stupeur les ondes cérébrales du major Carter et réalisa un branchement pour permettre à la militaire de regagner son corps. Une fois le major Carter de nouveau consciente, on peut supposer que cette unité centrale fut entièrement détruite par le personnel du SGC.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Formes de vie
Personnages