Entité de P9C-372

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Entité de P9C-372
Galaxie d'origine
Voie lactée
Planète d'origine
Langage parlé
Inexistant
Statut actuel
Décédé
État des relations avec la Terre
Hostile
Niveau technologique
Elevé

Présentation

L'Entité est une forme de vie artificielle intelligente originaire de la planète P9C-372 rencontrée par les membres de l'équipe SG-1 au cours de l'année 2001. Elle apparut pour la première fois sous la forme d'une onde de haute fréquence à travers les détecteurs de la sonde MALP, dont le tracé ressemblait à celui obtenu par un encéphalogramme.

Cette forme de vie basée sur l'électricité est semblable à un programme informatique très envahissant qui se développe et exige de plus en plus de mémoire. Ce programme aussi complexe qu'un brin d'ADN peut également se répliquer à partir d'une fraction de taille d'origine.

Cependant, cette forme de vie extraterrestre semble être extrêmement sensible aux ondes radio qui provoque des interférences parmi leur espèce. Étant doués d'un instinct de survie très important, les habitants de P9C-372 envoyèrent alors l'Entité au SGC dans l'unique but de préserver leur monde contre les Terriens.

Histoire

En 2001, suite à l'envoi d'une sonde MALP à la surface de P9C-372 par le personnel du SGC, les ondes radio émises par l'appareil provoqua alors de sérieux dégâts parmi les habitants de ce monde. Pensant qu'il s'agissait d'une attaque de la part des Terriens, une forme de vie intelligente basée sur l'électricité fut alors envoyée à travers le vortex de la porte des étoiles à l'aide des transmetteurs de la sonde afin d'investir les ordinateurs du SGC et détruire la base terrienne. Néanmoins, au moment où l'Entité provoqua d'énormes court-circuit dans la salle de contrôle de la base, le colonel O'Neill parvint à enfermer le vortex avant que cette dernière n'ait pu achever sa mission.

Quelque temps plus tard, alors que les techniciens de la base rétablirent les ordinateurs de la salle de contrôle, le major Carter et le docteur Jackson découvrirent qu'un signal alien sous la forme d'une onde de haute fréquence avait traversé la porte des étoiles via l'antenne radio de la sonde MALP. Ils prévinrent alors le général Hammond que cette onde extraterrestre avait scanné plus de la moitié des fichiers du serveur de la base, dont le langage informatique, les programme et le réseau, lui permettant ainsi d'apprendre à utiliser la technologie terrienne.

Plus tard, au cours d'un briefing avec le général Hammond, l'Entité utilisa une caméra et un rétroprojecteur pour identifier un à un les membres de l'équipe SG-1 à travers les dossiers du personnel du SGC, étudiant du même coup le comportement des Terriens. Toutefois, malgré l'absence de menace de cette sonde alien, le général Hammond ordonna au major Carter de trouver un moyen d'éradiquer cette forme de vie des ordinateurs de la base. Cette dernière coupa alors un par un tous les systèmes reliés au serveur de la base durant une journée avant de réinstaller l'ensemble des programmes.

Entre-temps, l'Entité prit alors le contrôle d'un MALP situé au niveau 24 et survécut à cette coupure de courant en utilisant la batterie de la sonde d'exploration. Elle se servit alors du bras articulé de cette dernière pour se brancher sur l'éclairage de secours puis commença à se créer une unité centrale indépendante à partir de plusieurs sondes d'exploration, de câbles électriques et d'équipements électroniques terriens, son existence exigeant de plus en plus de mémoire informatique.

Toutefois, quelques heures plus tard, lorsque le major Carter et le sergent Siler remarquèrent un débit de courant anormale dans un entrepôt situé au niveau 24, ceux-ci découvrirent avec stupéfaction que l'Entité extraterrestre avait créé sa propre unité centrale afin de pouvoir survivre à la coupure de courant. Bien que le colonel O'Neill souhaita détruire cette entité à l'aide de lance flamme, le major Carter et le docteur Jackson désirèrent communiquer avec cette dernière grâce à une interface créée par cette dernière sous la forme d'un moniteur et d'un clavier d'ordinateur. Ainsi, avec l'accord du général Hammond, le major Carter commença à communiquer avec l'Entité extraterrestre, mais cette dernière profita de cette occasion pour se télécharger au sein de son cerveau.

Plus tard, lorsque l'Entité communiqua avec les membres de SG-1 à travers le corps du major Carter et un ordinateur relié à un synthétiseur vocal, celle-ci leur révéla qu'elle s'était téléchargée dans son cerveau afin de pouvoir survivre et ainsi éviter d'être éradiquer par le personnel du SGC. Plus tard, l'Entité apprit au colonel O'Neill et au docteur Jackson que les ondes radio de la sonde MALP détruisaient ces semblables sur sa planète d'origine et provoquaient d'énormes dégâts. Furieux par l'attitude de l'Entité, O'Neill menaça alors cette dernière menaça d'envoyer des douzaines de sondes MALP sur sa planète d'origine si elle ne quittait pas le corps du major Carter.

Cependant, bien que l'Entité tenta de s'échapper de l'infirmerie, celle-ci se retrouva rapidement encerclée par les militaires dans les couloirs du SGC. Néanmoins, ne pouvant pas être extraite de son hôte sans être détruite, l'Entité extraterrestre transféra la conscience du major Carter dans son ancien module au niveau 24 de la base et choisit délibérément de se sacrifier lorsque le colonel O'Neill tira deux fois avec un Zat dans l'espoir de préserver son monde d'origine.

Galerie photos

Épisodes reliés
Stargate SG-1