Stargate-Fusion.com : Stargate Atlantis, Stargate Sg1, Stargate Worlds, Stargate Universe
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Avant-poste d'Antarctique
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
722 - La Cité Perdue 2/2

Encyclopédie
Culture(s)
- Anciens / Alterans

Organisation(s)
- Commandement planétaire

Planète(s)
- Terre

Avant-poste d'Antarctique
Avant-poste d'Antarctique
Informations générales

Culture : Ancien
Type : Militaire

Présentation

Description

L'avant-poste de l'Antarctique est un centre de défense militaire créé par les Anciens, il y a plusieurs millions d'années. Il est situé sur la planète Terre, dans la Voie lactée, à proximité de la base américaine de McMurdo.

Fonctionnement

L'avant-poste de l'Antarctique est une structure de forme hexagonale, dont l'une des parois aurait été vitrée offrant ainsi à l'époque - avant d'être recouverte par la glace - une magnifique vue sur la région. Cette structure est d'une hauteur semblable à celle de la tour centrale d'Atlantis, mais ne semble pas aussi vaste que la cité.

Cet avant-poste dispose d'une multitude de fonctionnalités. C'est un système de défense ultra performant, composé d'un fauteuil de contrôle et d'un arsenal de plusieurs centaines de milliers de drones contrôlés via le fauteuil.

L'avant-poste dispose en outre d'anneaux de transport (afin d'y permettre l'accès), de caissons de stase et d'une base de données des Anciens.

L'installation est alimentée par un extracteur de potentiel de point zéro qui se place dans le socle du fauteuil de contrôle et peut être protégée par un brouilleur empêchant ainsi toute téléportation depuis l'extérieur.

Enfin, l'avant-poste de l'Antarctique sert également de plateforme d'atterrissage pour les vaisseaux-cités Anciens, dont la base vient s'encastrer sur l'installation.

Histoire

La date exacte de conception de l'avant-poste demeure inconnue. Néanmoins, on sait que la porte des étoiles du Pôle Sud était âgée d'au moins 50 millions d'années et que l'avant-poste était déjà présent au moment du départ d'Atlantis et de certains Anciens vers la galaxie de Pégase, il y a plus de cinq millions d'années. De ce fait, on peut en conclure que l'avant-poste date d'au moins de cinq millions d'années et d'au plus de 50 millions d'années.

L'avant-poste fut découvert par l'équipe SG-1, en 2004, au moment où la Terre était menacée par la flotte du seigneur goa'uld Anubis. Après s'être rendue par vaisseau cargo sur l'avant-poste de Praclarush Taonas pour y récupérer un E2PZ, SG-1 fonça au Pôle Sud de la Terre pour accéder au système de défense. Bien après le départ des Anciens, l'avant-poste de l'Antarctique avait été recouvert par plus d'un kilomètre et demi de glace. Depuis la mission sur P3X-439, le colonel O'Neill, disposant du savoir des Anciens, a pu procéder à une modification des anneaux de transport du vaisseau cargo, afin de faire fondre la glace qui les séparait de l'avant-poste.

Avec le soutien des forces spatiales terriennes, SG-1 put in extremis brancher l'E2PZ au fauteuil de contrôle de l'avant-poste et utiliser son arsenal de drones pour neutraliser Anubis et anéantir sa flotte. Épuisé par toutes ces actions et surtout par le savoir des Anciens qui rongeait à petit feu son cerveau, O'Neill fut placé dans l'un des caissons de stase de l'avant-poste, dans l'attente d'une intervention des Asgards.

Plusieurs semaines plus tard, les États-Unis et les autres grandes puissances de la planète entrèrent en négociation pour le contrôle de l'avant-poste de l'Antarctique, sous la direction du docteur Elizabeth Weir. La finalité de cet avant-poste et sa présence au Pôle Sud faisaient qu'il entrait en violation avec le fameux “Traité sur l'Antarctique” de 1961, dont son objectif principal est de s'assurer dans l'intérêt de toute l'humanité que l'Antarctique continuera à être employé exclusivement à des fins pacifiques et ne deviendra ni le théâtre ni l'enjeu de différends internationaux. Seules les activités pacifiques y sont autorisées. Le traité établit un cadre d'échange d'information, de personnel scientifique, d'observations et de données concernant les activités réalisées par les signataires sur le continent. Enfin, toute mesure de nature militaire et non pacifique y est interdite. Ainsi, l'usage des bases à des fins militaires est prohibé.

Ces négociations aboutirent finalement à une gestion internationale de l'avant-poste. Une équipe de scientifiques constituée de membres venant de plusieurs pays fut envoyée sur place, sous la direction du docteur Elizabeth Weir.

Après la formation de l'expédition Atlantis et l'épuisement de l'E2PZ, l'avant-poste fut alimenté par des générateurs à Naquadah mark II. Néanmoins, les recherches se poursuivirent.

Réalité alternative

Dimension parallèle

En 2007, la Terre rencontra des difficultés pour trouver une source d'énergie alternative à l'E2PZ puissant alimenter le fauteuil de contrôle des Anciens, afin de pouvoir occulter la planète face à une invasion ori. Finalement, il a été décidé de transférer le fauteuil de l'Antarctique vers la zone 51, dans l'État du Nevada, et de reconfigurer le réseau électrique américain, afin d'acheminer l'énergie directement vers le fauteuil.


0.032 sec
Copyright © 1998-2020 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama