Les génériques de la saga Stargate

Les génériques de la saga Stargate
Par Irmin
Le dimanche 27 juin 2021 à 14:05
Dossier Stargate
Temps de lecture : 20 minutes
Partagez cet article

2 - Stargate SG-1

Avec ses 10 saisons, le générique de Stargate SG-1 comporte pas moins de dix versions différentes ! Que ce soit un simple changement de plan, de portrait d'acteur ou que ce soit pour une refonte totale, chaque générique a sa particularité et s'inscrit dans la trame narrative de la série.

Saisons 1 à 5 (version 1)

Le tout premier générique, qui lance Stargate SG-1 sur le petit écran, reprend la séquence d'introduction du film Stargate : La porte des étoiles de 1994 réalisé par Roland Emmerich. La caméra fait un traveling rapproché sur les détails du masque de Râ pour finir par un zoom-out sur le visage au central du masque.

Au fil de la prise de vue, on peut voir défiler le titre de la série, le nom des acteurs principaux (Richard Dean Anderson, Michael Shanks, Amanda Tapping, Christopher Judge et Don S. Davis) ainsi que des créateurs de la série.

Le nom de l'épisode, le nom de son scénariste et de son réalisateur, le nom des acteurs invités ainsi que celui des autres membres de la production et des équipes techniques sont quant à eux affichés durant les premières minutes qui suivent la diffusion du générique.

Même si ce générique est proche visuellement de la séquence introductive du film, il a été raccourci pour ne durer que 60 secondes, permettant de ne pas trop empiéter sur le reste de l'épisode. La musique a été reprise par le compositeur Joel Goldsmith, également créateur des principaux titres de la bande originale de Stargate SG-1.

Rappelons que le générique du film Stargate de 1994 était un grand standard du style science-fiction. Positionné au tout début du film, il introduit la scène de la découverte de la Porte par le Professeur Langford avec le fameux traveling sur le masque de Râ. Volontairement mystérieux et sombre, ces 2 minutes 40 secondes contribuent à poser l'atmosphère mystique du film avec une bonne dose d'égyptologie.

On peut se demander pourquoi ce générique a été repris pour Stargate SG-1. En effet, il met en scène un attribut de Râ, son masque, alors que le personnage est pourtant mort à la fin du film et n'est pas réintroduit dans la série.

Ce générique permet de retrouver l'ambiance et le graphisme du film. Il contribue à créer un parallèle entre le film de 1994 (qui, rappelons-le, a très bien marché au box-office mondial) et les cinq premières saisons de Stargate SG-1. Il démontre également, s'il le fallait encore, que les deux œuvres font partie du même univers et que la série est bien la suite du film.

Saisons 1 à 5 en DVD (version 2)

En remplacement de ce premier générique, une deuxième séquence, radicalement différente, a été utilisée lors des sorties DVD des saisons 1 à 5. En effet, les 5 premières saisons sont sorties en DVD toutes en même temps en 2001 et il a été choisi de changer le générique d'introduction.

En tout début de générique, on y voit une activation de la Porte des étoiles. De la même façon que dans de nombreuses séries, il se poursuit avec un enchaînement d'extraits d'épisodes pour présenter un à un les personnages principaux. Ces scènes sont entrecoupées par les séquences d'un voyage à travers un vortex. Il se finit par une vue de la Porte active, franchie par l'équipe SG-1.

Revenir à un générique plus "classique" pour une série de science-fiction a certainement été une volonté de la part des producteurs pour donner à la série une image plus abordable pour le grand public. Ce changement illustre aussi une certaine émancipation de la série par rapport au film alors que justement la série enregistre de bons scores d'audience. Elle est d'ailleurs reconduite pour une sixième saison.

À noter que pour les premières diffusions TV de Stargate SG-1 en France, c'est bien la première version qui a été utilisée sur les chaînes Série Club et M6. Mais à partir de 2010, NRJ 12 rediffuse intégralement la série en utilisant le générique issu des DVD, avec donc la deuxième version.

Saison 6, épisodes 601 & 602 (version 3)

Tout change avec la saison 6. Michael Shanks, qui joue le rôle du docteur Daniel Jackson, quitte la série à la fin de la saison 5 et n'est donc plus un acteur principal pendant la saison 6.

Pour ménager le suspense sur le remplacement du personnage de Daniel Jackson dans l'équipe SG-1, le générique s'adapte. L'arrivée de Jonas Quinn au SGC n'ayant pas encore été officialisée, et pour laisser les spectateurs savourer les deux premiers épisodes, le générique devient plus sobre. On y voit uniquement la Porte des étoiles sur un fond noir, filmée sous différents angles de vue, avec l'anneau intérieur en rotation. Les détails y sont particulièrement bien travaillés, mettant en valeur le travail de l'équipe de décorateurs qui a réalisé la Porte.

Tout au long de ces 60 secondes, seul le nom des acteurs principaux et le titre de la série défilent. Le thème musical reste le même que celui des deux premières versions. À la fin, on peut voir une équipe SG traverser la Porte sans pouvoir reconnaitre formellement les membres qui la composent.

Après la crainte de voir s'arrêter la série à la fin de la saison 5, cette sixième saison sonne donc une nouvelle ère pour SG-1 avec un nouveau générique aussi mystérieux que la composition de l'équipe SG-1.

Saison 6, épisodes 603 à 622 (version 4.1)

À partir de l'épisode 2 de la saison 6, Jonas Quinn rejoint officiellement l'équipe SG-1.

Le générique de l'épisode 3 change donc à nouveau pour une quatrième version. On y retrouve les mêmes vues en gros plan de la Porte des étoiles du précédent générique, mais cette fois, les extraits d'épisode font leur retour. Ils nous présentent uns à uns les acteurs principaux : Richard Dean Anderson, Amanda Tapping, Christopher Judge, Corin Nemec, Don S. Davis.

La particularité de ce nouveau générique est de voir le portrait des différents acteurs incrusté dans une Porte avec l'anneau intérieur en rotation.

Saison 7 (version 4.2)

Le générique de la saison précédente est repris pour la saison 7 lorsque Daniel Jackson, le personnage de Michael Shanks, reprend sa place comme personnage principal au sein de l'équipe SG-1. Son portrait remplace celui de Jonas Quinn à la fin du générique.

L'ordre de plusieurs plans a également été modifié, et on peut facilement identifier les membres de l'équipe qui traversent la Porte en fin de générique : Jack, Sam, Teal'c et Daniel.

Saison 8 (version 4.3)

À la fin de la saison 7, Don S. Davis (Major General George S. Hammond) quitte la série et donc la liste des personnages principaux. Son portrait quitte donc le générique de la saison 8 de Stargate SG-1.

Avec la sortie de Don S. Davis du générique, ce dernier se retrouve amputé des quelques secondes qui étaient dédiées au portrait du personnage du général Hammond. Pour conserver une durée de 60 secondes, plusieurs extraits d'épisodes sont ajoutés.

Saison 9 (version 5.1)

Stargate SG-1 a bien failli s'arrêter à la fin de la saison 8. La série est finalement prolongée pour une 9ème saison et de profonds changements sont effectués dans la série : nouvel arc scénaristique, nouveaux personnages, nouvelle dynamique.

Pour marquer ces différents changements, un nouveau générique est élaboré pour la série et fait son apparition dès le premier épisode de la saison 9 avec l'arrivée du Colonel Mitchell (Ben Browder) et du Général Landry (Beau Bridges) au SGC.

Ce générique reprend les fondements de ceux des saisons précédentes, mais avec de nouvelle images : vues en gros plan de la Porte des étoiles, extraits d'épisodes, séquences du voyage en vortex, portraits des personnages principaux et passage de SG-1 par la Porte. Seul bémol, les vues rapprochées de la Porte du début de générique ont été remplacées par des images en 3D, peu convaincantes par rapport aux plans introduits depuis la troisième version du générique.

Saison 10, épisodes 1001 à 1008 (version 5.2)

À partir de la saison 10, l'actrice Claudia Black rejoint le casting principal de Stargate SG-1 avec son personnage, Vala Mal Doran.

Le portrait de Claudia Black est donc ajouté au montage du générique. Cependant, le personnage de Vala ne faisant pas encore partie de l'équipe SG-1, le plan final du générique lors duquel l'équipe traverse ensemble la porte des étoiles n'intègre pas Vala.

Saison 10, épisodes 1009 à 1020 (version 5.3)

Dans l'épisode 8 de la saison 10, "Amnésie", Vala Mal Doran rejoint officiellement l'équipe SG-1.

À partir de l'épisode suivant, et jusqu'à la fin de la saison, un très court plan est ajouté à la fin de la séquence finale du générique lors duquel l'équipe traverse ensemble la porte des étoiles. Avant que nos héros franchissent la Porte des étoiles, ils sont rejoint par Vala qui entre en courant dans la salle s'embarquement et qui rattrape le reste de l'équipe sur la rampe de la porte.

Saison 10, épisode 1006 (version 6)

Le 200ème épisode de Stargate SG-1 est volontairement satirique et humoristique. Il tourne en dérision les propres choix des scénaristes et ironise sur les ressorts utilisés lors des nombreuses aventures de SG-1.

Ici, le générique fait un clin d'œil à celui des autres séries diffusées à la même époque que Stargate. Beaucoup d'entre eux sont plus court que celui de SG-1. Une durée plus courte permet d'allonger les tranches de publicités pendant la diffusion des épisodes sans impacter la grille des programmes de la chaîne.

Alors, pour jouer pleinement la carte du second degré, le générique de l'épisode 6 de la saison 10 ne dure que 5 secondes et ne reprend que quelques plans : la Porte pendant la composition d'une adresse puis son activation finale avec l'ouverture d'un vortex.

La musique est volontairement tronquée pour accentuer l'impression d'un générique raccourci. Comme le dit si bien Martin : « Un générique ? Vous rigolez, ça ne se fait plus ! Aujourd'hui on met un petit carton avec le titre et puis basta ! »

Saisons 9 & 10 US (version 7)

Pour les mêmes raisons que l'épisode 1006 ironisait sur la longueur des génériques, une autre version de 10 secondes est diffusé aux Etats-Unis pour les saisons 9 et 10 de SG-1.

On y voit la Porte s'activer, avec l'équipe en reflet dans l'horizon des évènements, puis un court voyage à travers le vortex. On a juste le temps d'y lire le titre ainsi que le nom des créateurs de la série. Ce générique n'a jamais été porté en France.

À lire aussi
Interview avec Atlante Props
Interview avec Atlante Props
19/05/2021 à 18:14

Nous avons rencontré Julien Guyard, alias Atlante Props, propmaker français spécialisé dans la franchise Stargate.

Interview
Catégories