Seberus

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Seberus
Culture(s)
Type de vaisseau
Vaisseau de transport pénitentiaire
Longueur
22,30 mètres
Hauteur
12 mètres
Défense
Boucliers énergétiques / Bouclier sonique
Type de propulsion
Moteurs subluminiques / Hyperpropulsion
Type d'hyperpropulsion
Insterstellaire
Équipage minimum
1 personne
Nombre de passagers
7 gardiens et 3 prisonniers

Présentation

Le Seberus est un vaisseau de transport pénitentiaire de conception hebridane/serrakine appartenant au capitaine Warrick Finn. Il fut rencontré pour la première fois par les membres de l'équipe SG-1 à la surface de la planète P2X-005.

Cet appareil utilisé à l'origine pour le transport de dangereux criminels hebridans jusqu'à une colonie pénitentiaire fut par la suite amélioré par Warrick et son frère Eamon pour participer à la 59ème épreuve de Kon Garat en 2003.

À noter que d'après les recherches réalisées par Jonas Quinn, le nom de ce vaisseau, le Seberus, serait dérivé d'un galion nommé Ceberus et construit en 1668, chargé de transporter des prisonniers de Dublin jusqu'à une colonie pénitentiaire, située au-delà des mers.

Caractéristiques techniques

Structure

D'une longueur d'environ 22,30 mètres pour 12 mètres de haut, le Seberus est composé d'une unique structure centrale allongée munie de deux ailes recourbées vers le haut à leurs extrémités, et arbore une coque de couleur verte sombre. Bien qu'il puisse être piloté par un unique pilote, son équipage se compose généralement de sept gardiens, et peut accueillir trois prisonniers maintenus en état d'hibernation lors de transferts entre Hebridan et la colonie pénitentiaire.

Cependant, bien qu'il s'agit d'un modèle très répandu de vaisseau spatial à la surface de la planète Hebridan, le Seberus fut grandement modifié par Warrick et son frère Eamon dans le but de participer à la 59ème épreuve de Kon Garat en 2003. Ainsi, ce vaisseau propulsé par un réacteur ionique alimenté en azote liquide fut équipé d'un générateur à naquadah grâce à l'aide du major Carter afin d'améliorer considérablement sa vitesse de déplacement.

Équipé de trains d'atterrissage, le Seberus est également muni d'une rampe d'accès située sous la coque de l'appareil et qui permet l'embarquement, ou le débarquement, des membres de l'équipage et du matériel. Toutefois, le Seberus est également équipé d'au moins une écoutille de secours située à son sommet, ainsi qu'un sas d'arrimage et peut donc se connecter à un autre vaisseau à travers l'espace en cas d'avarie de ses systèmes de survie.

À noter que des volets de protection anti-explosion peuvent être déployés par l'équipage dans le but de protéger le poste de pilotage contre d'éventuels objets stellaires, ou de dangereuses radiations émises par la couronne d'une étoile.

Défense

Boucliers énergétiques

Le Seberus est équipé d'un bouclier énergétique de couleur jaune, formant une bulle autour de l'appareil, capable d'absorber de nombreux tirs émis notamment par les drones d'attaque de la première épreuve de la boucle de Kon Garat. Il peut être contrôlé depuis le poste de pilotage, et être renforcé afin de protéger une section particulière du vaisseau.

De plus, ce champ de force fut modifié par Eamon pour être converti en un bouclier chromosphérique et ainsi protéger plus spécifiquement les équipements électroniques présents à l'intérieur du Seberus contre la chaleur et les radiations de la chromosphère d'une étoile.

Bouclier sonique

De plus, en tant que vaisseau de transport pénitentiaire, le Seberus, une fois au sol, peut être protégé par un système de défense sous la forme d'un bouclier sonique. Celui-ci est capable d'émettre un son à haute énergie extrêmement aiguë, provoquant un mal de tête insupportable pour les êtres humanoïdes, tels que les humains ou les Serrakins.

En effet, alors que le seuil de la douleur se situe aux alentours de 140 décibels pour un être humain, ce bouclier peut être programmé pour atteindre les 200 décibels. Un tel niveau sonore peut alors neutraliser rapidement un individu pour l'empêcher de pénétrer à l'intérieur du vaisseau, et le forcer à battre en retraite devant l'intensité de la douleur.

Ce système de défense peut être activé depuis une console située dans le poste de pilotage et munie d'un bouton et d'un écran, permettant de régler le volume sonore délivré par le bouclier sonore. De plus, ce système peut être programmé à distance et s'activer dès qu'un individu s'approche à quelques mètres à l'extérieur de l'appareil.

À noter qu'à l'inverse, l'intérieur du vaisseau est isolé des sons émis par ce système défensif afin de protéger son équipage contre les décibels générés par ce bouclier.

Propulsion

Le Seberus est équipé d'un système de propulsion ionique composé de quatre moteurs situés à l'arrière de l'appareil et alimentés en azote liquide. Il est ainsi capable de se mouvoir très rapidement à travers l'espace, lui permettant notamment d'esquiver très facilement les rochers de glace de différentes tailles au sein d'une ceinture d'astéroïdes.

D'après le major Carter, les réacteurs du Seberus fonctionnent selon un flux d'ions propulsés à grande vitesse par une sorte de matrice électromagnétique. En effet, l'azote liquide stocké au sein d'un réservoir isolé en acier passe dans un échangeur de chaleur relié au conteneur des électrons qui le transforme en gaz.

Ainsi, les électrons émis dans la chambre magnétique se heurtent aux atomes qui se chargent positivement et deviennent des ions. Ces derniers sont alors attirés massivement par quatre grilles, placées à l'arrière du vaisseau, avant d'être propulsés dans l'espace, permettant au vaisseau d'atteindre une vitesse de plus de 100 000 km/h.

Toutefois, l'utilisation d'un générateur à naquadah permet d'augmenter la puissance des moteurs, et par conséquent d'améliorer sa vitesse de déplacement. Un répartiteur d'énergie est néanmoins nécessaire pour réguler le surplus de puissance et empêcher la destruction de l'appareil.

À noter que le Seberus est également équipé d'un système d'hyperpropulsion lui permettant de voyager plus vite que la lumière et ainsi atteindre des planètes situées en dehors du système solaire de Hebridan.

Système de communication

Ce vaisseau de transport pénitentiaire possède un système de communication sophistiqué qui lui permet d'émettre, ou de recevoir des communications audio et vidéo, provenant d'autres appareils, ou depuis un ordinateur situé à la surface de la planète Hebridan.

Néanmoins, ce système de communication peut être modifié avec l'aide d'un générateur à naquadah pour envoyer une puissante décharge électromagnétique et ainsi immobiliser un autre appareil à distance en endommageant ses équipements électroniques.

Salles principales

Poste de pilotage

Situé dans la partie avant de l'appareil, ce poste de pilotage constitue le centre névralgique du Seberus et permet ainsi de contrôler l'ensemble de ses systèmes de propulsion, de défense ou environnementaux. Il est équipé de deux sièges, l'un pour le pilote, et l'autre pour le co-pilote, ainsi que de multiples commandes électroniques.

Les communications visuelles sont affichées via un écran placé au milieu du poste de pilotage et sont automatiquement enregistrées sur le disque dur de l'ordinateur central. Néanmoins, divers moniteurs placés de part et d'autre des consoles principales permettent de renseigner sur l'état général de l'appareil et de ses systèmes.

Salle des machines

Située dans la partie arrière de l'appareil, cette salle des machines abrite l'ensemble des systèmes d'alimentation et de propulsion du Seberus à travers l'utilisation d'une centrale énergétique, appelée également matrice, de conception standard qui contrôle la distribution de l'alimentation à travers le vaisseau.

Néanmoins, bien qu'étant une technologie plus avancée que celle de la Terre, le Seberus peut être modifié pour fonctionner avec un générateur à naquadah relié à la source d'alimentation principale. Ainsi, les systèmes du vaisseau, mais surtout ses moteurs, deviennent beaucoup plus puissants et efficaces.

Cependant, cette centrale énergétique fut sabotée par Del Tynan peu de temps avant le départ de la course de Kon Garat en débranchant le régulateur thermique du répartiteur d'énergie de l'appareil afin de provoquer une grave avarie et ainsi permettre à Muirios de remporter la grande épreuve.

Chambres d'hibernation

Bien que le Seberus soit un vaisseau de transport de prisonniers, celui-ci ne semble pas comporter de cellules conventionnelles, mais au moins trois chambres cryogéniques dans lesquelles les détenus sont maintenus en état d'hibernation lors de leur transfert entre Hebridan et une colonie pénitentiaire de haute sécurité.

Néanmoins, ces chambres d'hibernation semblent consommer énormément d'énergie, et doivent donc être désactivées manuellement en cas d'avarie sous peine de provoquer la mort de leurs occupants. Les prisonniers sont alors surveillés par plusieurs gardiens armés jusqu'à la réparation des systèmes de l'appareil.

À noter qu'un générateur à naquadah peut fournir l'énergie nécessaire pour alimenter ces chambres d'hibernation et ainsi maintenir de nouveau les prisonniers en état de stase.

Histoire

En 2000, le vaisseau de transport pénitentiaire Seberus, commandé par le capitaine Warrick Finn et son équipage, fut chargé de transporter Aden Corso et ses deux complices, Lyle Pender et Tanis Reynard, de la planète Hebridan jusqu'à une prison de haute sécurité située sur une colonie pénitentiaire. Toutefois, au cours du voyage, le Seberus fut touché par une nuée d'astéroïdes et commença à perdre de grandes quantités d'énergie. Ainsi, l'équipage du vaisseau fut contraint de se poser en catastrophe sur P2X-005, une planète inhabitée équipée d'une porte des étoiles. Toutefois, n'ayant plus assez d'énergie à bord du Seberus, Warrick et son équipage prirent la décision de sortir les prisonniers de leur chambre d'hibernation pour les maintenir en vie.

Cependant, alors que Warrick et son officier en second effectuaient une mission de reconnaissance à la recherche d'eau et de nourriture, Aden Corso et ses coéquipiers réussirent à tromper la vigilance des gardiens et à s'emparer de leurs armes. Ils tuèrent alors ces derniers de sang froid puis retournèrent les défenses du Seberus, et notamment le bouclier sonique, pour maintenir Warrick et son premier officier à distance de l'appareil. Bien que ces derniers avaient tenté à plusieurs reprises de reprendre possession du vaisseau de transport, Aden, Pender et Tanis traquèrent les deux Serrakins à travers la forêt en attendant de trouver un moyen de réparer le Seberus et ainsi rejoindre Hebridan dans l'espoir de récupérer leur butin laissé sur place.

Trois ans plus tard, lorsque les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur P2X-005, ces derniers découvrirent le Seberus échoué au bord d'un petit étang à proximité de la porte des étoiles locale. Alors que l'équipe terrienne s'interrogea sur l'origine de ce vaisseau et de ses occupants, Aden Corso et ses complices firent irruption armés de fusils à énergie en prétendant être les véritables propriétaires du Seberus. Après s'être présentés auprès des membres de SG-1, Aden Corso, Lyle Pender et Tanis Reynard leur révélèrent qu'ils s'étaient écrasés à la surface de P2X-005 à la suite d'une collision avec un astéroïde, mais que l'atterrissage forcé sur ce monde avait provoqué une fuite des réacteurs, ainsi que la perte de la majeure partie de leurs réserves de carburant.

De plus, étant incapables de redémarrer la centrale de propulsion du vaisseau faute de puissance, ils demandèrent alors l'aide de l'équipe terrienne pour réparer leur appareil. Ainsi, le major Carter suggéra au colonel O'Neill d'aider les rescapés hebridans en rechargeant leurs batteries à l'aide d'un générateur à naquadah dans le but d'étudier le vaisseau extraterrestre et d'en apprendre plus sur cette technologie. Cependant, au moment où Aden Corso fit visiter l'intérieur du Seberus au major Carter, les autres membres de l'équipe SG-1, ainsi que Tanis et Pender furent pris à partie par Warrick et son second et tombèrent sous le feu d'armes à énergie. Au cours des échanges de tir, l'officier en second serrakin fut tué et Aden Corso utilisa les systèmes de défense sonore du Seberus pour forcer Warrick à battre en retraite.

Une fois l'affrontement terminé, les membres de SG-1 interrogèrent les rescapés du vaisseau de transport sur l'origine de leurs agresseurs et Aden prétendit que lui et ses hommes étaient régulièrement attaqués par des créatures extraterrestres qui avaient jadis massacré cinq autres membres de l'équipage du Seberus. Néanmoins, le colonel O'Neill ordonna au major Carter et à Jonas Quinn de retourner sur Terre en compagnie de Tanis Reynard, blessée à l'épaule durant les échanges de tirs, afin que celle-ci puisse être soignée et de rapporter le matériel nécessaire pour réparer le vaisseau extraterrestre. Au cours de ce bref retour au SGC, le major Carter et Jonas Quinn demandèrent l'autorisation au général Hammond d'aider les Hebridans à réparer le Seberus en rechargeant ses batteries avec un générateur à naquadah.

Quelque temps plus tard, le major Carter revint sur P2X-005 en compagnie de SG-15 en apportant le matériel nécessaire aux réparations du Seberus. Une fois revenu à bord du vaisseau échoué, le major Carter eut l'idée de redémarrer la centrale de propulsion du Seberus en utilisant le générateur à naquadah comme nouvelle matrice, permettant à l'ordinateur de bord de se réinitialiser et de lancer les programmes de diagnostic système. Entre-temps, sur Terre, Jonas Quinn parvint à découvrir qu'un navire construit en 1668 appelé le Ceberus était affecté au transport des prisonniers irlandais vers les colonies pénitentiaires et possédait la même étymologie que le nom du vaisseau extraterrestre retrouvé sur P2X-005, suggérant un sens, ou une racine, communs en celte ancien.

Pendant ce temps, le major Carter parvint à rétablir l'alimentation à bord du Seberus et à rebrancher l'ordinateur principal de celui-ci. Toutefois, alors que Aden Corso quitta momentanément le vaisseau, le major Carter fut stupéfait de découvrir un message de détresse enregistré par l'équipage avant le crash du vaisseau dans lequel elle apprit que le Seberus était en réalité un vaisseau de transport de prisonniers, signifiant qu'Aden et ses hommes avaient menti à l'équipe SG-1 depuis le début. Ainsi, lors du retour d'Aden Corso à bord du vaisseau, le major Carter attacha ce dernier tandis que le colonel O'Neill et Teal'c parvinrent à retrouver Warrick qui se présenta comme étant le véritable capitaine du Seberus. Celui-ci leur révéla alors qu'Aden Corso et ses coéquipiers étaient en réalité de dangereux criminels hebridans.

Cependant, au moment où Jonas Quinn et Tanis Reynard revinrent sur P2X-005 par la porte des étoiles, le major Carter fut assommé par Pender à l'extérieur du Seberus, et ce dernier libéra Aden Corso de ses entraves. Bien qu'Aden ordonna à son second d'allumer les moteurs, Tanis convainquit ses coéquipiers d'utiliser la porte des étoiles pour composer les coordonnées d'un monde abritant de nombreuses richesses et d'utiliser l'un des membres de SG-1 comme otage pour forcer SG-15 à les laisser s'échapper de la planète. Après avoir programmé les systèmes de défense du Seberus, Aden et ses coéquipiers utilisèrent le major Carter comme appât à l'extérieur de l'appareil tandis qu'ils rejoignirent la porte des étoiles avec Jonas Quinn comme otage.

Arrivés à proximité du Seberus, Warrick se porta volontaire pour déconnecter les défenses du vaisseau depuis le poste de pilotage, permettant au colonel O'Neill et Teal'c de libérer le major Carter. Plus tard, suite à la capture d'Aden Corso et ses complices sur Terre grâce à un stratagème imaginé par Jonas Quinn, les membres de l'équipe SG-1 aidèrent Warrick à finaliser les réparations de son vaisseau et à remettre les prisonniers dans leur module d'hibernation. Le Seberus fut alors capable de décoller de la surface de P2X-005, permettant à Warrick de rejoindre Hebridan et de remettre Aden Corso et ses coéquipiers aux autorités de ce monde. De retour sur sa planète d'origine, Warrick modifia le Seberus avec l'aide de son frère Eamon dans le but de participer à la 59ème épreuve de Kon Garat et remporter un important contrat avec la société Tech Con.

Cependant, ayant besoin d'une source d'énergie supplémentaire pour améliorer la propulsion du Seberus, Warrick contacta le personnel du SGC quelques mois après sa rencontre avec SG-1 afin de solliciter l'aide du major Carter pour remporter la course annuelle de vaisseaux spatiaux dans le système solaire d'Hebridan. Il proposa alors à cette dernière d'étudier la propulsion ionique à bord de son appareil en échange de l'utilisation d'un générateur à naquadah pour améliorer les moteurs de son vaisseau. Le major Carter se porta toutefois volontaire pour participer à cette épreuve malgré la dangerosité représentée par cette dernière et de devenir le co-pilote de Warrick pendant la course. Après avoir obtenu l'autorisation du général Hammond, les membres de l'équipe SG-1 embarquèrent à bord du Seberus en compagnie de Warrick et rejoignirent la planète Hebridan.

Peu de temps après leur arrivée sur ce monde, Warrick présenta son frère Eamon au colonel O'Neill et son équipe dans le hangar du Seberus puis offrit un manuel contenant l'ensemble des plans détaillés de son vaisseau au major Carter. Après avoir branché le générateur à naquadah dans la matrice du vaisseau de transport pénitentiaire, le major Carter accompagna Warrick dans un magasin de pièces détachées dans le but de récupérer une centrale de scan longue portée pour améliorer les systèmes de navigation du Seberus. Néanmoins, une fois les préparatifs de la course terminés, un Hebridan dénommé Del Tynan sabota le Seberus en débranchant le régulateur thermique du répartiteur d'énergie de l'appareil afin de provoquer une grave avarie durant l'épreuve et ainsi permettre à Muirios de remporter la course de Kon Garat.

Plusieurs heures plus tard, Warrick Finn et le major Carter, à bord du Seberus, rejoignirent la ligne de départ en orbite de Hebridan en même temps que les vaisseaux des autres concurrents, dont Golan Jarlath, Shibo, La'el Montrose et Muirios. Peu de temps après le départ de la course, le Seberus subit alors les tirs énergétiques de nombreux drones d'attaque hebridans constituant la première épreuve et permettant de tester les boucliers énergétiques des vaisseaux participants. Néanmoins, les boucliers du Seberus parvinrent à résister aux assauts des drones qui poursuivit sa route vers la deuxième épreuve consistant à frôler la chromosphère de l'étoile du système solaire d'Hebridan. Cependant, une surcharge survint dans le répartiteur d'énergie au moment où Warrick enclencha un bouclier anti-radiations conçu par Eamon.

Alors que la propulsion du vaisseau fut interrompue et que la gravité de l'étoile commença à attirer le Seberus vers sa surface, Warrick et le major Carter eurent l'idée, avec l'aide d'Eamon, de reconnecter le générateur à naquadah directement sur le bloc ionique du Seberus, permettant de contourner le répartiteur d'énergie endommagé pour alimenter directement les propulseurs. Une fois cette manœuvre effectuée, Warrick et le major Carter furent capables de reprendre la course puis augmentèrent leur vitesse en utilisant la gravité de l'étoile pour rattraper les autres concurrents. Après avoir été brièvement contactés par le colonel O'Neill et le docteur Jackson, ils captèrent la balise de détresse du Oran, le vaisseau piloté par Jarlath, et décidèrent de lui venir en aide en s'arrimant à son appareil.

Quelque temps après avoir recueilli Jarlath à bord du Seberus, Warrick et le major Carter atteignirent la troisième épreuve de la course consistant à traverser une ceinture d'astéroïdes, rattrapant par la même occasion les vaisseaux de Muirios et La'el Montrose. Néanmoins, lorsqu'ils furent contactés par Del Tynan qui menaça d'éliminer Eamon et Teal'c s'ils n'abandonnaient pas immédiatement la course, Warrick coupa alors instantanément les propulseurs du Seberus, permettant aux deux autres concurrents de prendre à nouveau de l'avance. Suite à la libération des deux otages, Warrick et le major Carter reprirent la course, mais réalisèrent que le Seberus était incapable de rattraper le vaisseau de Muirios. Néanmoins, ils décidèrent d'empêcher ce dernier de franchir la ligne d'arrivée avec l'aide de Jarlath.

En effet, au moment où le vaisseau de Muirios entama la dernière ligne droite de la course, Golan Jarlath eut l'idée d'utiliser le champ électromagnétique du générateur à naquadah pour envoyer une décharge électrostatique à distance via le système de communication du Seberus afin de détruire l'équipement électronique du vaisseau de Muirios. Ainsi, bien que Muirios tenta d'éjecter le vaisseau de La'el Montrose de la piste, la décharge électromagnétique endommagea les commandes de son appareil, qui s'immobilisa instantanément à travers l'espace et entraîna la victoire de La'el Montrose. Ainsi, malgré leur défaite, Warrick et le major Carter, à bord du Seberus, parvinrent à terminer la 59ème épreuve de Kon Garat, et rejoignirent la surface de Hebridan.

Épisodes reliés