Code d'attaque réplicateur

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Code d'attaque réplicateur
Culture(s)
Lantien
Type
Programme informatique

Présentation

Ce programme informatique conçu par les Lantiens est un code de commande qui ordonne aux Réplicateurs d'attaquer les Wraiths.

Fonctionnement

Conçu il y a plus de 10 000 ans par les Lantiens, ce programme informatique est une directive d'attaque ordonnant aux Réplicateurs de détruire par tous les moyens les Wraiths, et figure parmi des millions d'autres commandes dans le code source de ces machines.

Néanmoins, un virus informatique créé par les Wraiths permet de désactiver cette commande d'attaque en exploitant une faille dans leur programmation, obligeant les Réplicateurs à cesser toute tentative d'agression vers eux et à rejoindre leur planète-mère.

Toutefois, ce programme put être réactivé par le docteur McKay grâce à un protocole de transfert qui téléchargea la nouvelle commande d'attaque d'un ordinateur portable terrien au cœur asuran, cette nouvelle directive étant transférée à l'ensemble des Réplicateurs lors d'une mise à jour collective.

Histoire

Il y a plus de 10 000 ans, lors de la guerre contre les Wraiths, les Lantiens décidèrent de développer de nouvelles armes pour lutter contre leur ennemi impitoyable et finirent par créer des androïdes auto-reproducteurs à partir de nanites, tout en programmant dans leur code source une commande d'attaque leur ordonnant d'éradiquer par tous les moyens leurs adversaires. Néanmoins, lorsque les Anciens jugèrent que leur expérience était vouée à l'échec, ces derniers décidèrent d'abandonner leur projet de création d'armes nanotechnologiques et envoyèrent une flotte constituée de plusieurs dizaines de croiseurs de classe Aurore sur Asuras pour mettre fin à l'existence des Réplicateurs.

Cependant, une petite quantité de nanites parvint à survivre au désastre et les Réplicateurs commencèrent à rebâtir une civilisation en imitant celle de leurs créateurs. Ainsi, peu de temps après la défaite des Anciens et leur exil vers la Terre, les Asurans réapparurent dans la galaxie de Pégase et commencèrent à attaquer les Wraiths. Ces derniers parvinrent toutefois à créer un virus de désactivation qui annula la directive ordonnant à ces machines de les attaquer, et parvinrent à le transmettre au sein de leur code source par des moyens inconnus. Ainsi, l'ensemble des Réplicateurs se replièrent alors sur Asuras et bâtirent une gigantesque cité technologiquement très avancée à la surface de leur planète-mère.

Plusieurs milliers d'années plus tard, en 2006, les membres de l'expédition Atlantis firent la rencontre des Asurans lors d'une mission d'exploration sur M7R-227, et découvrirent qu'en dépit des apparences, ces derniers étaient de redoutables armes technologiquement très avancées destinées à éliminer les Wraiths. Cependant, le colonel Sheppard et son équipe réalisèrent très rapidement que les Réplicateurs humanoïdes n'attaquaient pas les Wraiths, et refusèrent catégoriquement de venir en aide aux Terriens, ainsi qu'aux autres peuples de la galaxie de Pégase, dans leur lutte contre leurs ennemis, affirmant avoir une stratégie pour exterminer cette espèce dans un avenir proche.

Cependant, quelques mois plus tard, en 2007, lors d'une mission d'infiltration sur Asuras, le docteur McKay parvint à découvrir la commande d'attaque des Réplicateurs, leur ordonnant de détruire les Wraiths, et réalisa que celle-ci était désactivée pour des raisons inconnues. Néanmoins, ne pouvant utiliser les nanites du docteur Weir comme relais, McKay convainquit le colonel Sheppard de saisir cette unique chance de réactiver ce code d'attaque dans le but d'éliminer les Wraiths avant d'être repérés par les Réplicateurs au sein de la cité d'Asuras. Il préconisa alors de se rendre dans la salle du cœur asuran pour télécharger le programme d'activation de la commande d'attaque.

Ainsi, quelques instants plus tard, l'équipe se rendit sur le toit d'un bâtiment sous lequel se trouvait la salle du cœur asuran et le docteur McKay convertit le bouclier du Jumper en un champ anti-réplicateur dans le but de sécuriser les couloirs d'accès menant jusqu'au noyau asuran. Le colonel Sheppard et Ronon accédèrent alors facilement à cette salle et procédèrent au téléchargement du programme de réactivation du code d'attaque réplicateur. Néanmoins, Sheppard et Ronon étant encerclés par les Réplicateurs, le docteur Weir parvint à manipuler Oberoth pour leur permettre de terminer le téléchargement du programme dans le cœur asuran et de s'enfuir de la planète avant d'être capturés par les Réplicateurs.

Plusieurs heures plus tard, la commande d'attaque fut transmise à l'ensemble des Réplicateurs au cours d'une mise à jour collective et ces derniers commencèrent à armer de nombreux vaisseaux de guerre afin de détruire les Wraiths. Ainsi, peu de temps après l'amerrissage de la cité d'Atlantis sur l'océan de Nouvelle Lantia, les membres de l'expédition Atlantis détectèrent qu'une immense flotte contrôlée par les Réplicateurs avaient quitté la surface de leur planète-mère pour se diriger vers un monde contrôlé par les Wraiths. Ces derniers furent contraints de s'engager dans une guerre contre les croiseurs de classe Aurore asurans et perdirent notamment une douzaine de vaisseaux-ruches lors de ce conflit.

Entre-temps, bien que les Wraiths tentèrent à plusieurs reprises de télécharger à nouveau leur virus de désactivation, celui-ci refusa de fonctionner en raison des changements effectués dans le code de base des Réplicateurs réalisés par le docteur McKay. Néanmoins, suite à la capture des membres de l'équipe Atlantis, par l'intermédiaire de trois anciens compagnons d'armes de Ronon, un commandant wraith ordonna au docteur McKay d'annuler les modifications qu'il avait effectuées dans le code source de ces machines dans le but de rendre le virus de désactivation de nouveau opérationnel. Toutefois, le colonel Sheppard et son équipe parvinrent à retrouver le docteur McKay dans le laboratoire, empêchant ainsi celui-ci de terminer l'annulation des changements de la programmation réplicateur.

Cependant, plusieurs semaines plus tard, un commandant wraith, surnommé plus tard Todd par le lieutenant-colonel Sheppard, prit contact avec les membres de l'expédition Atlantis pour demander leur l'aide afin de lutter contre ces Réplicateurs. Il proposa alors d'utiliser à nouveau un virus de désactivation de leur commande d'attaque et demanda les changements effectués par le docteur McKay dans le code de base de ces machines. Bien que le colonel Sheppard refusa de lui fournir ces informations, Todd révéla alors que les Réplicateurs avaient commencé à annihiler des mondes humains de la galaxie dans le cadre de leur nouvelle tactique pour combattre les Wraiths en s'attaquant à leurs réserves alimentaires.

Ainsi, le docteur McKay fut sollicité afin de travailler avec Todd dans le but de rendre de nouveau opérationnel le virus informatique permettant la désactivation des directives d'attaque réplicateurs. Cependant, malgré plusieurs semaines de travail, ces derniers ne parvinrent pas à reconfigurer ce programme permettant de neutraliser de nouveau le code d'attaque. Plus tard, au moment où les croiseurs de classe Aurore réplicateurs se rassemblèrent en orbite d'Asuras, le docteur McKay abandonna définitivement la neutralisation du code d'attaque réplicateur au profit d'un programme visant à augmenter l'attraction entre les nanites dans le but de les rassembler en une gigantesque masse super dense.

Suite à la destruction de la planète Asuras, on ignore complètement si ce programme d'attaque fut toujours présent au sein du code source des Réplicateurs de la faction du docteur Weir rencontrés un an plus tard par les membres de l'expédition Atlantis.

Encyclopédie