BP6-3Q1

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
BP6-3Q1
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Nature du terrain
Urbanisé
Culture(s)
Habitants de BP6-3Q1 (Passé) / Inhabitée (Présent)
Forme(s) de vie
Libellules-scorpions de BP6-3Q1

Présentation

BP6-3Q1 est une planète de la Voie lactée aux conditions de vie favorables possédant une porte des étoiles. Exploré par les membres de l'équipe SG-1 au cours de l'année 1998, ce monde au climat tempéré abritant autrefois une civilisation technologiquement très avancée est désormais envahi par des essaims d'insectes extrêmement dangereux.

Une très grande cité fantôme à l'architecture moderne avec des grands immeubles se dressent à plusieurs kilomètres au-delà d'une étendue d'eau. Celle-ci est traversée par deux ponts suspendus surmontés de monorails, suggérant l'existence de transports en commun.

La porte des étoiles locale est située sur une grande place un peu à l'écart du centre de la ville au bout d'une jetée. Deux rangées de grands pylônes blancs bordent une allée reliant la porte à l'entrée d'un grand bâtiment tout de verre et d'acier. Le chemin est jonché d'une étrange substance jaune et collante, sans doute produite par les insectes volants.

D'après les relevés de la sonde MALP et les instruments scientifiques du capitaine Carter, l'atmosphère de BP6-3Q1 est libre de toute pollution et de quelconque forme de radiation. De plus, cette planète ne semble pas posséder de faune apparente, cette dernière ayant probablement été détruite par les insectes.

Bien que l'on ignore l'origine de ces créatures volantes, on peut supposer que les habitants de BP6-3Q1 connaissaient le fonctionnement de la porte des étoiles et qu'ils auraient ramené l'un de ces insectes lors de leur voyage sur un autre monde.

Principaux lieux

Cité fantôme

Lors de leur première exploration de la planète BP6-3Q1, les membres de l'équipe SG-1 eurent l'occasion de découvrir une immense cité située à quelques kilomètres de la porte des étoiles au-delà d'une grande étendue d'eau complètement abandonnée par ses habitants.

L'architecture des bâtiments autour de la porte des étoiles suggère qu'elle était habitée par une civilisation d'origine terrienne et technologiquement très avancée. Toutefois, suite à l'invasion d'un insecte extrêmement dangereux et proliférant, cette ville fut entièrement désertée par ses habitants et laissée à l'abandon.

C'est en explorant un des bâtiments de la cité fantôme que le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Jackson purent découvrir le dernier stade de reproduction des insectes. Malgré la dangerosité représentée par les insectes, Carter suggéra qu'il y avait peut-être des technologies intéressantes dans cette cité, mais le colonel O'Neill refusa catégoriquement de mener à bien cette mission.

Histoire

BP6-3Q1 était autrefois habitée par un peuple d'êtres humains technologiquement très avancé, probablement originaire de la Terre, qui construisit notamment une immense ville constituée de gratte-ciels et de monorails à la surface de ce monde à proximité de la porte des étoiles locale.

Toutefois, peu de temps avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1 sur ce monde en l'an 1998, cette civilisation très développée et densément urbanisée fut néanmoins la proie d'un terrible fléau provoqué par un insecte semblable à une libellule géante dotée d'une queue de scorpion et capable d'injecter un venin pouvant réécrire le code génétique de ses victimes.

Ainsi, en l'espace de six ou huit semaines, des essaims de plusieurs millions d'insectes se formèrent au-dessus de l'immense cité technologiquement très avancée, et la totalité des habitants fut complètement exterminée, métamorphosée en nouveaux insectes, laissant derrière eux les infrastructures de la cité quasiment intactes.

Quelques semaines après le début de l'attaque, le personnel du SGC envoya une sonde MALP sur BP6-3Q1 qui révéla les vestiges d'une ville technologiquement très avancée, récemment abandonnée. Ne signalant aucun danger de l'autre côté de l'horizon des événements, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur BP6-3Q1 et débarqua sur ce monde par la porte des étoiles.

Cependant, à peine arrivés parmi ces étranges bâtiments aux allures futuristes, les membres de l'équipe furent surpris de constater que la ville avait été abandonnée sans raison apparente, puisqu'ils ne découvrirent aucune trace de bataille, ni de radiations résiduelles ou encore d'agents pathogènes dans l'atmosphère. Alors que les membres de l'équipe s'interrogèrent sur la disparition subite des habitants de ce monde, l'un des insectes géants se posa furtivement dans le dos de Teal'c.

Néanmoins, alors que le colonel O'Neill tenta d'utiliser son arme de poing pour tuer l'insecte, Teal'c fut piqué dans le dos par ce dernier et s'effondra de douleur. O'Neill et Carter lui portèrent aussitôt secours, mais un essaim de plusieurs centaines d'insectes apparut au-dessus d'un bâtiment et se dirigea vers leur position. Le docteur Jackson composa alors au plus vite l'adresse de la Terre, et l'équipe parvint à s'enfuir in extremis par la porte des étoiles avant d'être rattrapée par ces étranges créatures.

Quelque temps plus tard, lorsque le docteur Harlow eut besoin du venin de l'insecte pour finaliser un antidote et sauver la vie de Teal'c, le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Jackson furent contraints de retourner sur BP6-3Q1 avec un équipement spécial dans le but de capturer vivant l'un de ces insectes et de le ramener à la base.

Toutefois, une fois de retour sur la planète, les membres de l'équipe entendirent des bruits étranges provenant d'un immeuble non loin de la porte des étoiles et découvrirent ainsi plusieurs cocons de forme humanoïde dans une pièce très sombre, le dernier stade de la métamorphose des victimes nécessitant une certaine obscurité. Ils assistèrent alors à la naissance d'une dizaine d'insectes sortant du corps d'un habitant de la planète, suggérant que l'invasion de ces créatures était très récente et que des rescapés de l'attaque avaient survécu peu de temps avant l'arrivée des Terriens.

Quelques minutes plus tard, les trois membres de SG-1 parvinrent à attirer au moins un insecte à travers le vortex de la porte des étoiles et le rapportèrent ainsi sur Terre. Une fois neutralisé, le docteur Harlow fut capable d'extraire le venin de la créature et acheva l'antidote contre la métamorphose, en complément des capacités médicales de la larve goa'uld de Teal'c.

Suite à ces événements, on peut supposer que le personnel du SGC n'a pas entrepris une nouvelle exploration plus approfondie de la planète BP6-3Q1 à cause de la menace représentée par les insectes, et que les coordonnées de ce monde furent probablement retirées de l'ordinateur central de la base.

Épisodes reliés
Stargate SG-1