Occulteur personnel goa'uld

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Occulteur personnel goa'uld
Culture(s)
Goa'uld
Type
Camouflage

Présentation

Ce dispositif de camouflage optique personnel permet de déphaser son utilisateur de 180 degrés par rapport à notre perception visuel et par conséquent de devenir totalement invisible à l'œil nu.

Il peut apparaître ainsi sous la forme d'un pendentif ou d'un bijou porté sur un brassard, et fut notamment utilisé par les déesses goa'ulds Hathor et Nirrti, ainsi qu'un Ashrak au service du Grand maître Anubis.

Fonctionnement

Conçu par les Goa'ulds, ce dispositif de camouflage optique perfectionné permet de créer un champ d'énergie autour de son utilisateur qui le déphase légèrement par rapport à notre dimension espace-temps. Cet appareil décale alors les particules de l'utilisateur, mais aussi des éventuels objets qu'il transporte, vers une autre phase, le rendant ainsi invisible.

Alors que la vibration des molécules est à l'origine de l'émission de la lumière dans toutes les directions, rendant la matière visible pour les humains, le champ électromagnétique crée par l'appareil émet de la lumière dans une seule direction déphasée de 180 degrés par rapport à notre perception, et permet de rendre l'utilisateur invisible.

Néanmoins, le filtre lumineux d'une interphase tout-terrain unifie la dispersion de la lumière en réalignant la longueur d'onde de ses rayons, pour que le pic de chaque longueur d'onde coïncide. Cette arme de conception goa'uld permet doc d'annuler les effets du camouflage optique pour repérer une personne utilisant ce décalage de phase.

Cependant, la création d'un champ électromagnétique de haute fréquence avec une gamme comprise entre 400 et 700 nanomètres permet de ramener les particules déphasés par le camouflage vers le spectre visible. Ce champ ne peut toutefois être produire qu'à partir d'une puissante source d'énergie telle qu'un générateur à naquadah terrien.

Une fois le champ déployé autour d'une zone déterminée, celui-ci annule les effets du dispositif de camouflage et révèle la présence de l'utilisateur. Celui-ci devient alors visible et peut être touché par des tirs d'armes à feu ou à énergie, sa mort entraînant la désactivation immédiate du camouflage optique.

A noter que le dispositif de camouflage optique personnel aurait été développé par la déesse Nirrti dans le but de lutter contre les Reetous, une technologie qu'elle n'aurait pas partagé avec les autres Grands maîtres goa'ulds.

Histoire

En 1999, suite à la capture du colonel O'Neill, du major Carter et du docteur Jackson par la déesse Hathor, ces derniers finirent par découvrir qu'ils avaient été enfermé à l'intérieur d'une pyramide goa'uld reconstituant une partie futuriste du SGC. Alors que les trois membres de SG-1 s'interrogèrent sur l'identité de leur ravisseur, Hathor désactiva son dispositif de camouflage optique et apparut devant la porte des étoiles factice. Toutefois, bien qu'elle utilisa son occulteur à plusieurs reprises, ce dispositif fut détruit lorsque la Goa'uld fut jetée dans une cuve de liquide cryogénique par le colonel O'Neill.

Quelques semaines plus tard, lors des négociations visant à inclure la Terre au traité des planètes protégées par les Asgards, la déesse Nirrti utilisa un dispositif de camouflage optique dans le but de compromettre les débats en attaquant sauvagement Teal'c et Cronos dans les quartiers de ce dernier. Plus tard, lorsque Teal'c reprit connaissance à l'infirmerie du SGC, celui-ci révéla aux autres membres de SG-1 et au général Hammond que, lui et Cronos, avaient été attaqués par une force invisible, suggérant qu'un individu avait utilisé un appareil de camouflage optique.

Conscients que Nirrti avait menti sur l'état de santé de Cronos, le colonel O'Neill et le docteur Jackson poussèrent la déesse goa'uld dans ses derniers retranchements en l'accusant d'avoir obtenu la technologie d'invisibilité pour lutter contre les Reetous. Celle-ci finit alors par activer son occulteur au moment où Yu tenta de l'étrangler. Elle se saisit alors d'un fusil d'assaut terrien et tira à travers la pièce avant de s'échapper. Néanmoins, elle fut rapidement rattrapée par le major Carter et une équipe de militaires armés d'armes interphases dans les couloirs du SGC et fut contrainte de désactiver son dispositif de camouflage.

Quelque années plus tard, au cours de l'année 2001, suite à la découverte de son laboratoire de recherche secret sur Hanka par les membres de SG-1, Nirrti revint au sein de ce dernier équipé de son occulteur personnel et resta invisible aux yeux des Terriens. Elle en profita alors pour traverser la porte des étoiles avec l'équipe terrienne et infiltra le SGC pour suivre ses expériences sur Cassandra. Néanmoins, lorsque cette dernière sentit la présence de la Goa'uld, plusieurs équipes munies d'armes TER balayèrent la base avant que Nirrti ne soit neutralisée par le colonel O'Neill à l'aide d'un Zat.

Plusieurs mois plus tard, lorsque le Grand maître Anubis parvint à découvrir l'emplacement d'une base secrète tok'ra dans le système de Risa, celui-ci envoya un Ashrak, un assassin professionnel goa'uld munie d'un dispositif de camouflage optique, dans le but d'infiltrer l'avant-poste et de désactiver les systèmes de sécurité de celui-ci. Néanmoins, au cours de l'attaque des Jaffas d'Anubis, cet assassin suivit les résistances tok'ras à travers le vortex et infiltra le site Alpha établi sur P3X-984 par la porte des étoiles.

Le lendemain matin, après avoir été tenté de saboter le générateur à naquadah du campement, l'Ashrak tua un tok'ra appelé Ocker afin d'accuser l'un des rebelles jaffas nommé Artok de l'avoir assassiné et ainsi augmenter les tensions entre les deux factions. Néanmoins, l'Ashrak finit par tuer le rebelle jaffa avant de s'enfuir du campement terrien. Alors que les Tok'ras et les Jaffas rebelles s'accusèrent mutuellement de trahison, Bra'tac découvrit alors des empreintes de pas se dirigeant vers la forêt. Ainsi, après avoir fait l'appel des personnes présentes, le colonel O'Neill en déduisit qu'un intrus n'appartenant pas aux trois groupes avait infiltré le campement militaire terrien.

Plus tard, suite à la création de plusieurs équipes de recherche, l'Ashrak invisible tua le groupe du capitaine Greer puis attaqua par surprise Bra'tac et Malek. Malgré la disparition du maître jaffa, le major Carter et Malek eurent l'idée d'utiliser le générateur à naquadah afin de produire un champ électromagnétique haute fréquence et ainsi contrer les effets du camouflage optique de l'ennemi invisible lors de leur retour au campement. Ainsi, après avoir déployé le champ d'énergie, l'assassin put être repéré par les membres de l'équipe jusqu'à ce qu'il fut tué par Bra'tac de plusieurs tirs de lances serpents dans le dos.

Plusieurs mois plus tard, en 2003, lorsque les membres des équipes SG-1 et 4 menèrent une mission d'infiltration sur P3X-367 dans le but de capturer la déesse Nirrti, cette dernière utilisa son dispositif de camouflage optique pour neutraliser le lieutenant-colonel Evanov, puis le major Carter au sein de sa forteresse. Néanmoins, on ignore complètement ce qu'il est advenu de son dispositif de camouflage optique après la mort de cette dernière, tuée par ses propres cobayes.

Encyclopédie