Une question de temps

(4,26 / 5) 172 notesNoter
Cet épisode est canon.
Une question de temps (Saison 2 de Stargate SG-1)
Titre original :
A Matter of Time
Épisode :
#216
Date de diffusion :
29 janvier 1999
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Brad Wright
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Marshall Teague (Colonel Frank Cromwell), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), Tobias Mehler (Lt. Graham Simmons), Colin Cunningham (Major Paul Davis), Dan Shea (Sergent Siler), Biski Gugushe (Garde SG), Kurt Max Runte (Major Henry Boyd), Jim Thorburn (Watts)
Synopsis
La porte terrestre se retrouve connectée à un monde proche d'un trou noir, qui empêche le vortex de se refermer. Si rien n'est fait, la Terre sera aspirée dans le trou noir à travers la porte.

Moments clés

- Ouverture d'un vortex près d'un trou noir
- Disparition de l'équipe SG-10
- Dilatation temporelle au sein du SGC due aux ondes gravitationnelles du trou noir
- Première apparition du major Davis
- Décès du colonel Cromwell
- Installation d'un nouvel iris en alliage titanium-trinium

Défauts visuels et incohérences

[07:23] - Les coordonnées affichées ne sont pas celles de P3W-451, mais celles de Chulak.

Notes sur l'épisode

- Le colonel Jack O'Neill a vu le premier trou noir de l'univers Stargate dans "Cassandra", bien qu'à une distance sûre. Sa passion pour l'astronomie est démontrée dans les deux épisodes, puisqu'il reconnaît instantanément un trou noir et ses implications.
- C'est la première fois que la fenêtre de 38 minutes est mentionnée dans cette réalité.
- Dans cet épisode, le colonel Frank Cromwell est envoyé par le Pentagone et le major Paul Davis par les chefs d'état-major. Dans les collaborations futures, Davis assure la liaison avec le Pentagone.
- Le trou noir P3W-451 est utilisé par SG-1 pour diverses tâches, notamment pour aspirer suffisamment de matière stellaire pour provoquer la supernova du soleil de Vorash dans "Exode" et pour attaquer indirectement les Aschens dans "Les faux amis".
- En d'autres occasions, le souvenir de l'incident avec le P3W-451 a aidé SG-1 à résoudre ou à comprendre leur problème actuel. Par exemple, dans l'épisode "Effet domino" de la saison 9. Dans cet épisode, une version du lieutenant-colonel Samantha Carter issue d'une réalité alternative fait référence à cet épisode, indiquant que ces événements se sont également produits dans sa réalité.
- Cet épisode marque la première fois qu'O'Neill est laissé à la tête du commandement de la porte des étoiles, bien que cela soit temporaire. Il prendra plus tard le commandement complet de l'installation dans "Mésalliance 2ème partie" lorsque le Major Général George S. Hammond sera promu à la tête de la sécurité de la planète et qu'il sera promu Général de Brigade.
- Cet épisode présente un tourbillon derrière la porte, probablement causé par les forces extrêmes agissant sur le vortex. Cet effet n'a pas été vu depuis le film Stargate.
- Après "Hathor" et "Décisions politiques", c'est le troisième épisode dans lequel on ne voit pas le SG-1 voyager à travers la porte des étoiles.
- Dans les versions australienne et régionale 2 du coffret DVD, cet épisode est interverti avec "La cinquième race". Cet ordre est également utilisé sur le service de streaming australien Stan et sur le service de streaming américain Hulu.
- Les scènes de P3W-451 ont été filmées dans les dunes de sable de Richmond.
- C'est le seul épisode de Stargate SG-1 écrit par Misha Rashovich.
- Colin Cunningham (Major Paul Davis) est surtout connu pour avoir joué John Pope dans Falling Skies.
- Michael Shanks (Daniel Jackson) n'apparaît que dans la dernière scène de cet épisode et n'a que deux lignes de dialogue. Il est mentionné qu'il est en mission extérieure avec SG-6.
- Jim Thorburn (Capitaine Roger Watts) a déjà joué le rôle du sergent John Adams dans l'épisode "La tête à l'envers" de Stargate SG-1.