La fontaine de Jouvence 1/2

(4,02 / 5) 121 notesNoter
Cet épisode est canon.
La fontaine de Jouvence 1/2 (Saison 7 de Stargate SG-1)
Titre original :
Evolution 1/2
Épisode :
#711
Date de diffusion :
22 août 2003
Audiences FR :
3,30 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Peter DeLuise
Scénariste :
Damian Kindler
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
Carmen Argenziano (Jacob Carter/Selmak), Tony Amendola (Bra'tac), Frank Roman (Raphael), Bill Dow (Dr. Bill Lee), Zak Santiago (Rogelio Duran), Eric Breker (Colonel Albert Reynolds), Craig Erickson (Adal), Michael Jonsson (Garde Jaffa de Ramius), Dan Payne (Guerrier Kull), Todd Thomson (Prima de Ramius), Victor Favrin (Chalo), Sean Whale (Ramius)
Synopsis
Le SGC enquête sur l'apparition de super-soldats créés génétiquement par Anubis. Daniel voyage en Honduras à la recherche d'une technologie qui permettrait de vaincre ces supers soldats.

Moments clés

- Création des guerriers Kulls par Aubis
- Décès des seigneurs goa'ulds Tilgath et Ramius
- Découverte de la Fontaine de Jouvence au Honduras
- Capture des docteurs Jackson et Lee par des rebelles nicaraguayens
- Capture d'un des guerriers Kulls d'Anubis

Références culturelles

Star Trek - O'Neill essaie de faire le salut Vulcain devant Ramius.
Frankenstein de Mary Shelley - « Frankenstein's monster. » [Daniel]

Notes sur l'épisode

- Lorsque le colonel Jack O'Neill salue Ramius, il tente de faire le salut vulcain de Star Trek.
- La planète d'origine du Kull est identifiée comme étant le Tartare. Dans la mythologie égyptienne ancienne, Anubis était identifié comme le dieu des morts et de l'embaumement ; son homologue grec était Hadès, sous le royaume duquel se trouvait le Tartare, l'endroit où les Titans étaient emprisonnés et qui était le lieu de souffrance ultime des damnés.
- Les scènes du camp des rebelles au Nicaragua ont été tournées au Mid-Valley Viewpoint de la Lower Seymour Conservation Reserve.
- C'est le premier de deux épisodes de Stargate SG-1 écrits par Michael Shanks. Son projet initial était une suite de "Le crâne de cristal" impliquant le Dr Nicholas Ballard.
- Michael Jonsson (le garde jaffa de Ramius) a déjà joué le rôle du commandant jaffa d'Apophis dans l'épisode "La morsure du serpent" de Stargate SG-1 et le guerrier Juna dans l'épisode "Répliques".
- Dan Payne (Guerrier Kull) a précédemment joué le rôle d'Ashrak d'Anubis dans l'épisode "L'union fait la force" de Stargate SG-1, le commandant jaffa de Nirrti dans l'épisode "Métamorphose" et le SSgt. Allan dans l'épisode "L'apprenti sorcier".

Secrets de tournage

Joseph Mallozzi révéla dans une discussion avec Our Stargate : "Nous allons certainement secouer les choses cette saison, et la série de deux épisodes de la mi-saison verra l'introduction d'une nouvelle menace effrayante. Bra'tac et Jacob vont débarquer et attendez-vous à quelques surprises. Nous aurons également un aperçu du passé de Jack dans les opérations secrètes." 

- Robert C. Cooper confia dans le magazine SFX [mai 2003] : "Anubis va créer un soldat plus efficace que les Jaffas, dans son esprit, car les Jaffas sont retournés contre lui. Le nouveau soldat va être un peu plus agréable à combattre pour nous. Nous voulions créer quelque chose qui soit non seulement un adversaire beaucoup plus puissant que les Jaffas, mais aussi un adversaire que nous aurions plaisir à affronter et avec lequel nous nous amuserions un peu plus. Cela ne nous dérange pas de tirer sur ce type ; il est mauvais et mérite d'être détruit. En fait, la question de savoir s'il est encore en vie fera partie de la série...".

- Joseph Mallozzi ajouta dans son blog sur le site de GateWorld : "Le tournage a commencé sur le grand épisode de mi-saison, dont une partie se déroule dans la jungle sud-américaine - et rien ne dit jungle comme les tarentules et les cafards géants. Le temps était magnifique (ensoleillé et chaud, on ne peut pas demander un meilleur temps sud-américain) et le lieu de tournage (redressé dans les verts de la jungle) impressionnant à souhait. Oh, et il y a bien sûr ce nouveau méchant cool qui déchire tout que nous présentons...". 

- Michael Shanks confua lors d'une apparition à la convention Fan Odyssey [via Stargate SG-1 Solutions] : "Ce qui s'est passé, c'est que j'avais deux ou trois idées d'histoires différentes qui devaient être les miennes à l'origine. Je voulais faire une suite à un épisode intitulé 'Le cristal de crâne' de la troisième saison. Il explique ensuite que les dieux aztèques ont essayé d'aider Nick en lui donnant quelque chose qui était à l'origine l'équivalent de la fontaine de jouvence, et que Daniel trouve le corps et les notes de Nick sur celui-ci. "[Robert] Cooper avait [une idée similaire qui impliquait] l'idée qu'ils [les Goa'uld] obtiennent ce dispositif capable de créer ce tout nouvel ennemi que nous aurons et qui remplacera en quelque sorte les Jaffa comme nos personnages de type storm trooper. Ils n'ont pas encore de nom, mais ils sont beaucoup plus puissants que les Jaffas que l'on peut maintenant frapper avec un coupe-ongles ou quelque chose du genre et qui s'écroulent. Ils remplacent donc ces troupes par un soldat beaucoup plus puissant. C'est dans la série en deux parties que nous faisons et c'est ainsi que j'ai été crédité en tant que scénariste. Mais ce n'est pas l'idée que j'avais à l'origine. J'avais une vision plus... pure, à l'origine." 

- Joseph Mallozzi révéla lors d'un chat sur StarGateNews.De : "Nous ne verrons pas Nicholas Ballard - cependant, ses recherches joueront un rôle important dans les deux volets de mi-saison 'La fontaine de Jouvence 1ère et 2ème partie

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "La première partie de notre double-partie de mi-saison (hé, vous vous souvenez de l'époque où le 11e épisode était le point médian de la saison ?) a présenté un nouvel ennemi redoutable avec une braguette tout aussi redoutable. Ouaip. A chaque fois que le super-soldat mortel entrait en scène, tout ce que je pouvais penser était "Je me demande si c'est là qu'ils gardent leur batterie". L'idée d'un ennemi presque indestructible était bonne et, sur le papier, ça avait l'air cool - mais le produit fini avait plus tendance à déclencher le rire qu'un quelconque sentiment d'appréhension. "Note : Pour ce que ça vaut, les Asurans étaient pareillement/stérieusement bien dotés."