Bert Samuels

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Samuels
Joué par
Robert Wisden
Planète d'origine
Terre
Culture(s)
Terrien
Nationalité
Américain
Statut
Vivant
Grade
Lieutenant Colonel

Présentation

Samuels est un lieutenant-colonel, anciennement major, de l'armée de l'air des États-Unis.

C'est l'ancien officier en second du général Hammond avant son transfert au Pentagone au service d'analyse de la porte des étoiles.

Il avait également travaillé avec Maybourne dans la zone 51 pour développer un nouveau missile nucléaire enrichi au naquadah.

Son fiasco après les tirs de missiles pour détruire les vaisseaux d'Apophis et Klorel a été le chant du cygne pour Samuels, qui perd en conséquence toute crédibilité aux yeux du général Hammond.

Samuels a deux surnoms donné par Jack O'Neill, l'un est « Sparky » dans notre réalité et l'autre, « Sammy », dans une réalité alternative.

Actions notables

En 1997, Samuels reçut l'ordre d'emmener Jack O'Neill voir le général Hammond au SGC, au sujet de la porte des étoiles. Sur place, il écouta notamment les deux versions du colonel O'Neill sur les événements survenus sur Abydos.

Le lendemain, Samuels participa au briefing de la mission sur Abydos et en profita pour déclarer que la seule manière de protéger la Terre d'une menace extérieure était d'enterrer la porte des étoiles terrienne, comme l'avaient fait les anciens Égyptiens.

Avant le départ de SG-1 et SG-2 pour Chulak, Samuels donna des instructions et également un transmetteur de codes au colonel O'Neill, permettant l'ouverture de l'Iris et le passage sécurisé de la porte des étoiles pour le retour sur Terre.

Après ces événements, il quitta le SGC et quelques mois plus tard, Samuels y revint avec le sénateur Kinsey pour déterminer la viabilité du programme porte des étoiles dans le cadre d'une audience avec SG-1 et le général Hammond. Samuels avait préalablement informé le sénateur Kinsey des risques encourus à continuer le programme et ce dernier ordonna alors la fermeture de la base, ce qui mit le général Hammond en colère qui expulsa Samuels du SGC.

Pour stopper les deux vaisseaux-mères goa'ulds qui s'approchaient de la Terre, Samuels fit la liaison entre le SGC et le Pentagone, par ordre du bureau d'état-major à la requête du sénateur Kinsey. Samuels indiqua au général Hammond que deux prototypes de missiles nucléaires seraient lancés pour détruire les Ha'taks.

Dès l'approbation du président des États-Unis, Samuels organisa un briefing sur le lancement des ogives nucléaires et lorsque les deux vaisseaux furent en orbite géostationnaire au-dessus des États-Unis, les missiles furent lancés. Néanmoins, le tir fut un échec, les missiles s'étant écrasés sur les boucliers des vaisseaux ennemis.

Après cet échec, Samuels souhaita rejoindre les partants pour le site Alpha, mais le général Hammond refusa sa requête et lui ordonna de rester pour défendre la base en cas d'attaque. La menace écartée, Samuels fut définitivement congédié du SGC par le général Hammond.

Réalité alternative

Retour vers le futur 1/2

En 2005, à la demande du Pentagone pour cause de sécurité nationale, le major Samuels, avec deux capitaines, tenta en vain d'escorter le colonel O'Neill à Washington.

Épisodes reliés