La morsure du Serpent

(4,02 / 5) 198 notesNoter
Cet épisode est canon.
La morsure du Serpent (Saison 2 de Stargate SG-1)
Titre original :
The Serpent's Lair
Épisode :
#201
Date de diffusion :
26 juin 1998
Audiences FR :
4,90 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Jonathan Glassner
Scénariste :
Brad Wright
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Tony Amendola (Bra'tac), Robert Wisden (Lt. Colonel Samuels), Peter Williams (Apophis), Gary Jones (MSgt. Walter Harriman), Alexis Cruz (Skaara/Klorel), Laara Sadiq (Technicienne), Douglas H. Arthurs (Kah'l), Michael Jonsson ((Jaffa #1)), Phillip Mitchell (Jaffa #2), Bernie Neufeld (Aide camp du Général)
Synopsis
Toujours en cavale à bord d'un vaisseau goa'uld en route vers la Terre, SG-1 essaie d'empêcher l'irréparable avec l'aide du jaffa Bra'tac, le mentor de Teal'c.

Moments clés

- Capture des membres de SG-1 par les Jaffas au service de Klorel
- Réapparition de Bra'tac
- Évacuation du personnel scientifique et militaire vers le site Alpha
- Tentative de destruction des vaisseaux goa'ulds avec deux ogives enrichie au naquadah
- Destruction de deux vaisseaux Ha'tak en orbite de la Terre
- Premier sauvetage de la Terre par SG-1

Références culturelles

Le Fantôme de l'Espace - « Space monkey ! » [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

[07:47] - Dans le Pel'tac du vaisseau d'Apophis, on peut apercevoir deux grandes statues égyptiennes représentant une sorte de faucon. Or, Apophis est considéré comme étant le dieu serpent, et est souvent représenté sous cette forme, et non un faucon.
[14:08] - L'e dispositif de déclenchement à distance des charges de C-4 change de place sur le conteneur goa'uld d'un plan à l'autre.
[33:05] - Lorsque Daniel sort du sarcophage goa'uld, on peut voir que son uniforme est intact alors que l'on devrait un trou fait par l'impact de l'arme à énergie qu'il l'a touché quelques minutes plus tôt.
[34:20] - Au moment de l'éjection des deux planeurs de la mort pilotés par SG-1, on peut voir que les deux autres chasseurs stationnés juste au dessus de ces derniers ont disparu.

Notes sur l'épisode

- Lorsque le site Alpha est composé, les glyphes composés sont exactement les mêmes que ceux d'Abydos. Des images d'archives de la porte des étoiles du film de 1994 sont également utilisées.
- Toutes les scènes montrant l'utilisation des anneaux de transport dans le Ha'tak d'Apophis sont des séquences du film de 1994 légèrement accélérées.
- Lorsque le colonel Jack O'Neill dit "Je pense qu'une meilleure idée est de faire en sorte que les autres gars donnent leur vie pour leur monde d'abord", c'est une référence à une citation célèbre de George S Patton "Aucun bâtard stupide n'a jamais gagné une guerre en allant mourir pour son pays. Il l'a gagnée en faisant mourir un autre salaud pour son pays".
- Dans cet épisode, deux vaisseaux Ha'tak sont détruits par SG-1 et les Jaffas rebelles de Bra'tac. Ce sont les deux premiers depuis la création du SGC.
- Il a été révélé plus tard dans "Rien à perdre" que la destruction de la flotte d'Apophis a été couverte par une éruption solaire massive. En 2004, Joe Spencer a tenté d'utiliser ces rapports pour prouver à sa femme Charlene Spencer que ses visions de SG-1 étaient réelles.
- Il s'agit du dernier des deux épisodes de Stargate SG-1 réalisés par le créateur et producteur exécutif Jonathan Glassner.
- Dans l'épisode "La Tok'ra, 1ère partie", Garshaw de Belote révèle qu'à bord des vaisseaux se trouvait un groupe d'infiltrés Tok'ra.