Hala

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Hala
Galaxie
Ida
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Détruite
Atmosphère
Respirable
Climat
Instable (après l'invasion des Réplicateurs)
Culture(s)
Asgards (jusqu'en 2003) / Réplicateurs (2003-2004) / Néant (depuis 2004)

Présentation

Hala était une planète de la galaxie d'Ida située à plusieurs millions d'années-lumière de la Terre, à environ dix jours de voyage en hyperespace à bord du vaisseau cargo goa'uld modifié par le colonel O'Neill.

Exploré au cours de l'année 2003 par les membres de l'équipe SG-1, ce monde fut l'un des tout premier colonisé par les Asgards et devint au fil des siècles leur planète-mère. Néanmoins, celle-ci fut envahie par les Réplicateurs lorsque les Asgards décidèrent d'attirer les machines dans un champ de distorsion temporelle.

Néanmoins, suite à l'échec du plan des Asgards et à l'utilisation du générateur de distorsion dans le but d'accélérer le temps, les Réplicateurs assimilèrent l'ensemble des installations sur Hala jusqu'à ce que sa surface soit entièrement constituée de blocs, probablement sur plusieurs kilomètres, et recouvert par une fine couche de sable.

Ainsi, le temple asgard abritant le générateur devint l'unique édifice sur toute la surface de la planète, qui ne présenta alors, plus aucun relief, ni aucune végétation. De plus, l'atmosphère de Hala, bien que toujours respirable, devint de plus en plus instable, et fut assujettie à de violentes tempêtes électriques.

Cependant, deux ans après l'activation du champ de distorsion temporelle par SG-1, la planète Hala fut entièrement détruite lorsque les Asgards transformèrent son étoile en trou noir en augmentant artificiellement son champ gravitationnel.

Principaux lieux

Temple asgard

Situé à la surface de la planète Hala, ce bâtiment de couleur gris sombre constitué de deux triangles entrecroisés fut choisi par les Asgards dans le but d'abriter le générateur de distorsion temporelle destiné à attirer les Réplicateurs et à les enfermer à l'intérieur d'une bulle spatiale dans laquelle le cours du temps serait considérablement ralenti.

Bien que l'on ignore si ce temple fut préalablement bâti par les Asgards, cette structure haute de quelques dizaines de mètres devint l'unique édifice à la surface de toute la planète après l'invasion de Hala par les Réplicateurs, surplombant une gigantesque plaine désertique entièrement plane et constituée d'innombrables blocs.

Ce temple, probablement composé de neutronium pur, comportait une salle souterraine soutenue par de nombreuses colonnes en pierre dans laquelle fut entreposé le générateur de distorsion temporelle. C'est dans cette même pièce que les membres de l'équipe SG-1 rencontrèrent pour la première fois les Réplicateurs humanoïdes.

Néanmoins, suite à l'utilisation du générateur par les membres de l'équipe SG-1, les Réplicateurs humanoïdes et leurs congénères sous forme de bloc furent pris au piège pendant plus de deux ans dans une bulle temporelle jusqu'à ce que les Asgards décident de transformer le soleil de Hala en trou noir, détruisant du même coup le temple et les envahisseurs.

Histoire

Il y a plusieurs milliers d'années avant la création du programme porte des étoiles, la planète Hala fut colonisée par les Asgards qui développèrent leur civilisation technologiquement très avancé sur toute la surface de ce monde de la galaxie d'Ida jusqu'à devenir leur planète-mère.

Néanmoins, plusieurs siècles plus tard, suite à la découverte de Reese par les membres de l'équipe SG-1 au cours de l'année 2003, les Asgards étudièrent alors l'androïde et parvinrent à extraire de son programme la dernière instruction donnée aux Réplicateurs, leur ordonnant de se rassembler. Ils mirent ainsi au point un stratagème dans le but d'attirer les Réplicateurs jusqu'à leur planète-mère et de les piéger dans un champ de distorsion temporel d'un facteur de dix puissance quatre s'étendant sur une distance de 0,16 années-lumière.

Après avoir construit un générateur de distorsion temporel à l'intérieur d'un temple pré-existant sur Hala, les Asgards diffusèrent la ligne d'instruction de Reese sur de larges fréquences à travers l'Univers connu pour attirer les Réplicateurs dans le piège temporelle. Une fois le compte à rebours enclenché, les Asgards évacuèrent l'ensemble de la population de Hala en stockant les esprits de leurs congénères dans les ordinateurs de leurs vaisseaux qui se réfugièrent alors dans le vide intergalactique entre Ida et la Voie lactée.

Cependant, quelques instants seulement avant l'activation programmée de la machine temporelle asgarde sur Hala, une minuscule fissure dans le neutronium qui entourait le dispositif permit aux nanites réplicateurs de Numéro 1 de désactiver le générateur avant l'arrivée de ses congénères sur la planète. Alors que les Réplicateurs assimilèrent l'ensemble des technologies asgardes, ces derniers découvrirent alors le corps de leur créatrice, Reese, et réalisèrent que sa conception était supérieure à la leur. Ils utilisèrent alors le dispositif de distorsion temporelle pour accélérer le temps sur Hala et créer plusieurs réplicateurs humanoïdes à l'image de Resse composés de millions de cellules de neutronium.

Entre-temps, lorsque les Asgards découvrirent que leur plan avait échoué, le commandant Thor contacta alors les membres de l'équipe SG-1 à bord du Prométhée pour leur demander leur aide afin de réparer le générateur de distorsion temporelle. Bien que le colonel O'Neill fut réticent à l'idée d'accomplir cette mission, le vaisseau-mère de Thor remorqua le Prométhée jusqu'à la Terre avant de mettre le cap vers la galaxie d'Ida située à plusieurs heures de voyage en hyperespace.

Arrivé à proximité du système stellaire de la planète Hala, le vaisseau-mère asgard sortit de l'hyperespace avec le Prométhée avant qu'il ne soit repéré par les Réplicateurs. Néanmoins, les Asgards détectèrent grâce à des senseurs longue portée que les Réplicateurs avaient réactivé le générateur de distorsion temporelle et que le temps s'écoulait désormais beaucoup plus rapidement dans la bulle avec un facteur d'accélération de dix puissance cent. Après avoir intégré les coordonnées de la planète Hala dans l'ordinateur de navigation du Prométhée et modifié les moteurs du vaisseau terrien, les membres de l'équipe SG-1 mirent le cap vers l'ancienne planète-mère asgarde.

Quelque temps plus tard, après avoir été scanné par un vaisseau contrôlé par les Réplicateurs en orbite de Hala, les membres de SG-1 firent atterrir le Prométhée à la surface de la planète qui ne présenta alors aucun relief, hormis le temple abritant le générateur temporel. Une fois le Prométhée posé à la surface de Hala, les membres de SG-1 se dirigèrent vers la structure asgarde et réalisèrent avec stupeur que l'ensemble de la surface de la planète était intégralement recouverte de blocs de réplicateurs, probablement sur plusieurs kilomètres, ces derniers ayant assimilé l'ensemble des matériaux de ce monde depuis plusieurs centaines d'années.

Cependant, au moment où le major Carter commença à modifier l'interface de contrôle du générateur de distorsion temporelle, les membres de l'équipe SG-1 furent surpris par plusieurs individus qui leur ordonnèrent de s'éloigner du dispositif asgard. Alors que le colonel O'Neill interrogea ces derniers sur leurs identités, ainsi que leur présence sur ce monde désolé, Numéro 1 leur révéla qu'ils étaient eux-même des Réplicateurs. Bien que les membres de SG-1 ouvrirent le feu sur ces derniers, leurs armes n'eurent aucun effet, et furent alors capturés par les Réplicateurs humanoïdes qui commencèrent à sonder leurs esprits.

Une trentaine heures plus tard, les membres de l'équipe SG-1 se réveillèrent à bord du Prométhée et le major Carter suggéra de détruire le générateur en surchargeant les moteurs d'hyperpropulsion du vaisseau terrien. Néanmoins, l'un des Réplicateurs humanoïdes appelés Numéro 5 lui déconseilla la mise à exécution de ce plan puis transmit une invitation à dîner de la part de Numéro 1 au colonel O'Neill et son équipe. Toutefois, une fois de retour au sein du temple asgard, le chef des Réplicateurs révéla à SG-1 l'origine de la création de leur espèce puis décida de sonder à nouveau l'esprit des membres de l'équipe terrienne.

Cependant, au moment où Numéro 5 sonda l'esprit du major Carter, le Réplictateur plongea cette dernière dans son propre inconscient pour communiquer à l'abri de ses congénères. Le major Carter convint alors Numéro 5 qu'il était différent des autres Réplicateurs et lui proposa de s'enfuir de la planète Hala à bord du Prométhée avec les membres de SG-1 dès que le minuteur de la machine temporelle aurait été modifiée. Après avoir donné les instructions à Numéro 5, celui-ci termina les réglages du générateur en inversant la distorsion temporelle sans être surpris que les autres Réplicateurs.

Plus tard, lorsque les membres de l'équipe SG-1 se réveillèrent dans le temple asgard, le colonel O'Neill ordonna à Teal'c et Jonas de retourner à bord du Prométhée pour préparer le décollage du vaisseau, tandis que le major Carter finalisa le réglage de la machine. Alors que Numéro 5 se porta volontaire pour déclencher le minuteur, le colonel O'Neill ordonna au major Carter de régler celui-ci sur trois minutes au lieu de cinq dans l'espoir de s'enfuir au plus vite de la planète tout en abandonnant Numéro 5 à son sort.

Alors que le Réplicateur humanoïde attendit près du générateur, les membres de SG-1 à bord de ce dernier décollèrent de la surface de Hala et s'éloignèrent le plus rapidement possible de la planète avant le déclenchement de la distorsion temporelle. Néanmoins, au moment où Numéro 1 révéla à Numéro 5 qu'il avait été trahi par les Terriens, le générateur de distorsion se déclencha, piégeant l'ensemble des Réplicateurs au sein d'une bulle temporelle.

Conscient que les Réplicateurs mettraient moins de deux ans avant d'atteindre le générateur de distorsion temporelle, les Asgards augmentèrent artificiellement le champ gravitationnel du soleil de Hala afin qu'il finisse par s'effondrer sur lui-même, transformant celui-ci en trou noir. Alors que la planète se disloqua, le commandant Thor continua de surveiller le système de Hala pour s'assurer que l'ensemble des Réplicateurs soient détruits par les forces gravitationnelles de la singularité.

Néanmoins, en 2004, quelque temps après la bataille au-dessus de l'Antarctique sur Terre, le major Carter convint le docteur Elizabeth Weir d'utiliser le vaisseau cargo goa'uld modifié afin de rejoindre les coordonnées de Hala et ainsi demander l'aide des Asgards pour secourir le colonel O'Neill, toujours en état d'hibernation dans l'avant-poste des Anciens. Ayant calculé la position de la planète à partir des coordonnées gardées en mémoire par le Prométhée, le major Carter et Teal'c mirent alors le cap vers Hala en hyperespace.

Cependant, après dix jours de voyage en hyperespace, les deux membres de SG-1 furent stupéfaits de la présence d'un trou noir à leur arrivée à proximité de Hala et tentèrent de s'extraire de son champ gravitationnel en poussant les moteurs conventionnels au maximum. Toutefois, au moment où Teal'c suggéra de couper les boucliers du vaisseau pour alimenter les moteurs, la coque du vaisseau fut déchiqueté par la singularité et les membres de SG-1 furent téléportés in extremis par Thor à bord de son vaisseau baptisé le Daniel Jackson.

Alors que celui-ci révéla qu'un grand nombre de Réplicateurs, n'ayant pas encore franchi l'horizon des événements, étaient parvenus à se regrouper pour former une masse cohérente, cette dernière se mit à échapper à l'attraction du trou noir et prit de plus en plus de vitesse. En effet, grâce au générateur de distorsion temporelle, les Réplicateurs dirigés par Numéro 5 s'assemblèrent pour former un vaisseau qui s'éloigna du trou noir et se dirigèrent à toute vitesse vers le vaisseau de Thor. Bien que celui-ci et les deux membres de SG-1 tentèrent de lui échapper, le vaisseau ennemi envoya un projectile et de nombreux Réplicateurs infectèrent le vaisseau asgard.

Après avoir capturé le major Carter et apprit les coordonnées d'une colonie asgarde établie sur Orilla, le vaisseau-mère réplicateur mit le cap vers ce monde en hyperespace, suivi de près par celui de Thor. Ainsi, suite à ces événements, on peut supposer que la planète Hala et l'ensemble des Réplicateurs furent absorbés par le puits gravitationnel.

Épisodes reliés