Vaisseau-mère réplicateur

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Vaisseau-mère réplicateur
Modèle de vaisseau
Type de vaisseau
Vaisseau-mère
Constructeurs
Réplicateurs
Taille
Plusieurs centaines de mètres de long
Armement
Projectiles réplicateurs
Défense
Boucliers énergétiques
Type de propulsion
Moteurs subluminiques / Hyperpropulsion
Type d'hyperpropulsion
Insterstellaire et intergalactique

Présentation

Les vaisseaux-mères réplicateurs sont d'immenses appareils entièrement composés de blocs de Réplicateurs de première génération capable d'effectuer des voyages en hyperespace d'ordre intergalactiques.

Ce type de vaisseau fut utilisé par Numéro 5 afin d'échapper à l'attraction gravitationnelle du trou noir de Hala puis fut rencontré à plusieurs reprises par les membres de SG-1 jusqu'à la destruction finale des Réplicateurs au cours de la bataille de Dakara.

Caractéristiques techniques

Structure

D'une longueur de plusieurs centaines de mètres, les vaisseaux-mères réplicateurs de forme relativement effilées sont composés de plusieurs milliards de blocs de première génération.

Ils sont constitués d'une structure principale en forme de dôme et se terminant par de multiples pointes, le tout reposant sur un axe central qui tourne constamment dans le sens inverse des aiguilles d'une montre en émettant une lueur violette.

La proue de ces vaisseaux-mères comportent trois aiguilles et possèdent une ouverture pour l'envoi de projectiles composés de blocs de Réplicateurs.

De plus, ces vaisseaux-mères sont équipés d'une cellule de prisonniers éclairée par une lumière blanche, dont les parois lisses sont composés entièrement de blocs réplicateurs et qui peuvent être ajustées pour immobiliser un individu et sonder son esprit.

Armement/Défense

Les vaisseaux-mères réplicateurs sont capables de tirer des projectiles en forme de dard composés de blocs de première générations qui peuvent transpercer facilement les boucliers asgards ou goa'ulds. Cette stratégie permet ainsi aux Réplicateurs de prendre rapidement possession des vaisseaux ennemis et de les assimiler pour agrandir leur armée.

De plus, ayant acquis les connaissances de nombreuses civilisations avancées à travers l'Univers, les vaisseaux-mères réplicateurs sont munis de puissants boucliers énergétiques. Néanmoins, les boucliers étant désactivés en hyperespace, une explosion telle que l'autodestruction d'un vaisseau asgard pourrait détruire ce type de vaisseau.

Toutefois, une attaque surprise dès sa sortie de l'hyperespace peut également provoqué la destruction de ces vaisseaux mais sans venir à bout des blocs réplicateurs. Ainsi, seul un rayon disrupteur est capable de détruire entièrement ces vaisseaux en interrompant instantanément les échanges de particules de kérons entre les blocs.

Propulsion

Les vaisseaux-mères réplicateurs sont capables de se mouvoir très rapidement à travers l'espace grâce de puissants moteurs subluminiques, probablement situés à l'arrière de l'appareil.

Toutefois, pour les trajets de longue distance, ces appareils disposent d'un système d'hyperpropulsion similaire à celui des Asgards. Ils sont ainsi capables de voyager en hyperespace, et de franchir d'immenses distances comme celle séparant deux galaxies.

Histoire

En l'an 2004, suite à la transformation de la planète Hala en trou noir dû à l'effondrement artificiel de son étoile par les Asgards, un grand nombre de Réplicateurs dirigé par Numéro 5 parvinrent à se regrouper avant d'avoir atteint l'horizon des événements de la singularité et commencèrent à former une masse cohérente. Cet amas de blocs réplicateurs capable de contrer la force de gravité du trou noir probablement grâce au générateur de distorsion temporelle asgarde, finit par prendre de la vitesse et s'éloigna de plus en plus de l'horizon des événements en formant une structure semblable à un vaisseau.

Alors que Thor, le major Carter et Teal'c s'éloignèrent, à leur tour, de la force de gravité du trou noir dans le but de lui échapper, le vaisseau-mère ennemi envoya un projectile composé de blocs de Réplicateurs qui transperça les boucliers et endommagea la coque du vaisseau asgard. Les Réplicateurs infestèrent alors le vaisseau de Thor et le major Carter fut téléportée à bord du vaisseau-mère par Numéro 5. Cependant, au cours de l'attaque, les machines infectèrent l'ordinateur de bord du vaisseau de Thor, apprenant ainsi, les coordonnées de la planète Orilla, une nouvelle colonie dont la sous-surface est riche en neutronium, et mirent le cap vers ce monde en hyperespace.

Peu de temps après, à bord du vaisseau-mère réplicateur, le major Carter fut enfermée à l'intérieur d'une petite pièce sans issue et fut torturée par Numéro 5, assoiffé de vengeance pour avoir été trahi deux ans plus tôt par les membres de SG-1. Pendant ce temps, ayant suivi le vaisseau ennemi en hyperespace, Thor tenta de se rapprocher de ce dernier dans le but de le détruire en activant le système d'autodestruction de son propre croiseur. Néanmoins, alors qu'il fut presque à portée, un des Réplicateurs sabota ses moteurs et son vaisseau perdit de la puissance pour rattraper le vaisseau ennemi.

Cependant, Thor transmit les coordonnées de sortie hyperspatiale du vaisseau-mère réplicateur à tous les vaisseaux de classe O'Neill disponibles qui se mirent en position défensive en orbite de Orilla. Ainsi, lorsque le vaisseau réplicateur émergea de l'hyperespace, celui-ci essuya les tirs de six vaisseaux-mères asgardes et fut entièrement détruit avant que ses boucliers ne soient réactivés. Toutefois, les débris du vaisseau ennemi ne furent tous détruits et de nombreux blocs de Réplicateurs tombèrent à la surface de Orilla, et les machines commencèrent à envahir la colonie asgarde.

Peu de temps après s'être enfui de la planète Orilla à bord d'un vaisseau araignée en hyperespace, Numéro 5 construisit un nouveau vaisseau-mère à partir des blocs de son armée de Réplicateurs de première génération dans lequel il créa un double du lieutenant-colonel Samantha Carter. Bien qu'ayant l'ensemble des souvenirs de son double d'origine, celle-ci fut alors programmée et entraînée par Numéro 5 au sein de son vaisseau-mère afin d'anéantir le SGC. Ainsi, au cours de l'année 2005, alors que le vaisseau-mère de Numéro 5 rejoignit la Voie lactée, RépliCarter entra en contact avec les membres du SGC en prétendant vouloir être détruite pour échapper au contrôle du réplicateur humanoïde.

Après avoir été autorisée à rejoindre le site Alpha installé sur P4X-650, le double réplicateur du lieutenant-colonel Carter révéla que Numéro 5 était parvenu à trouver un moyen de s'immuniser contre les effets du disrupteur et qu'il avait prévu de lancer une invasion à grande échelle de la Voie lactée. Alors que le vaisseau-mère du réplicateur humanoïde se dirigeait vers le site Alpha, le commandant Thor envoya un satellite disrupteur par la porte des étoiles pour protéger la base terrienne tandis que le colonel Carter et son double réussit à découvrir la clé de cryptage parmi le réseau subspatial réplicateur.

Néanmoins, bien que le satellite fut placé en orbite géo-synchronisé par Teal'c, le vaisseau-mère réplicateur de Numéro 5 sortit de l'hyperespace à proximité de P4X-650 avant que le programme de cryptage ne soit finalisé. Le colonel Carter ordonna alors l'évacuation immédiate de la base terrienne, mais son double utilisa le satellite pour anéantir Numéro 5 et son vaisseau-mère qui finit par se déloquer en orbite de la planète.

Quelques semaines plus tard, lors de l'invasion à grande échelle de la Voie lactée par les Réplicateurs orchestrée par le double du lieutenant-colonel Carter, celle-ci parvint à capturer le docteur Jackson et le retint prisonnier à bord de son vaisseau-mère. RépliCarter sonda le subconscient de l'archéologue terrien dans l'espoir de découvrir d'éventuelles menaces pour elle et ses congénères dans ses connaissances acquises durant son Ascension. Elle finit alors par découvrir l'existence de la super-arme situé à la surface de Dakara, l'ultime dispositif présent dans la galaxie susceptible de menacer les Réplicateurs, et ordonna à l'ensemble de ses vaisseaux de mettre le cap vers ce monde.

Cependant, bien que le double de Carter tua le docteur Jackson, qui avait momentanément pris le contrôle de son armée réplicateur, l'activation de la super-arme de Dakara créa une vague de radiation qui se répandit à travers toute la Voie lactée, désintégrant complètement RépliCarter et son vaisseau-mère.

Épisodes reliés