Bataille de la géante bleue

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Bataille de la géante bleue
Nom de la bataille
Bataille de la géante bleue
Conflit
Conflit entre Terriens et Goa'ulds / Conflit entre Terriens et Réplicateurs / Conflit entre Réplicateurs et Goa'ulds
Date
2001
Lieu
Système de la géante bleue
Issue
Apophis meurt en laissant un vide à la tête des Grands maîtres goa'ulds

Belligérants

  • Armée d'Apophis
  • Tok'ras / Terriens
  • Réplicateurs

Commandants

  • Apophis
  • Colonel O'Neill, Jacob Carter
  • Reine réplicateur

Forces en présence

  • Armée d'Apophis

- Teal'c
- Armée jaffa
- Un vaisseau-mère

  • Tok'ras / Terriens

- Un Ha'tak (planeurs de la Mort, Tel'tak)
- SG-1

  • Réplicateurs

- Frégate réplicateur
- Colonie réplicateur

Pertes

  • Armée d'Apophis

- Apophis
- Armée jaffa
- Un vaisseau-mère

  • Tok'ras / Terriens

- Un Ha'tak (planeurs de la Mort, Tel'tak)

  • Réplicateurs

- Reine réplicateur
- Frégate réplicateur
- Colonie réplicateur

Prélude

En l'an 2001, l'équipe SG-1 arriva sur la planète Vorash afin d'aider leur allié tok'ra à l'évacuation de leur base secrète grâce au vaisseau-mère du défunt Grand maître Cronos. En effet la position de leur base fut compromise car Tanith, informateur infiltré pour le comte d'Apophis, réussi à envoyer un message à son maître. Pourtant démasqué et emprisonné par les tok'ras, Tanith leur échappa. En arrivant dans le système de Vorash avec son armada, Apophis obligea SG-1 et Jacob à agir : la porte des étoiles tok'ra fut envoyée vers l'étoile du système afin de vampiriser une partie de sa masse ce qui déclenchera son explosion. Les alliés comptèrent ainsi détruire l'ensemble de la flotte d'Apophis.

Tanith essaya de contrecarrer ce plan mais il échoua : les 12 Ha'taks d'Apophis furent détruits par l'explosion. Cependant, avant que l'étoile n'explose, Tanith arrivera à faire prisonnier Teal'c pour l'offrir en trophée à Apophis. Jack, Sam, Daniel et Jacob parvinrent à passer en hyperespace, suivis de près par le vaisseau amiral d'Apophis. Néanmoins, l'onde de choc de l'explosion propulsa les deux vaisseaux à plus de 4 millions d'années-lumière du système de Vorash, dans une autre galaxie.

La bataille

Le vaisseau-mère d'Apophis et le Ha'tak des Terriens se retrouvèrent alors face-à-face dans une région encore inexplorée de l'univers.
Alors que les deux vaisseaux allaient s'affronter, un vaisseau extraterrestre inconnu s'interposa. Apophis lança l'attaque contre ce nouveau venu, permettant à SG-1 de prendre la fuite et de se réfugier dans la chromosphère d'une géante bleue toute proche. Ce stratagème permit à l'équipe de se cacher du Goa'uld Apophis et de leur mystérieux agresseur, le temps de réparer les boucliers du vaisseau Ha'tak.

Une fois sortie de la chromosphère de l'étoile au bout d'une dizaine d'heures, l'équipe put découvrir avec surprise que seul le vaisseau mère d'Apophis avait survécu à la bataille, mais qu'il n'y avait plus une seule trace de vie à son bord.

Carter, O'Neill et Jacob décidèrent d'aller voir sur place. Ils découvrirent que le vaisseau avait été envahi par les Réplicateurs et que le système d'autodestruction avait été enclenché. Dans l'urgence de la situation, ils récupérèrent quelques cristaux nécessaires à la réparation du Ha'tak, ils quittèrent rapidement le vaisseau-mère d'Apophis.

Après avoir assisté à l'autodestruction du vaisseau, ils eurent la surprise d'être contactés par Teal'c. À bord d'un vaisseau cargo Tel'tak, il dit avoir pu fuir avant l'explosion avec plusieurs rebelles jaffas. Mais arrivé sur le Ha'tak, Teal'c révéla à SG-1 son nouveau visage : il avait subi un lavage de cerveau et était redevenu le Prima d'Apophis. Ses anciens amis essayèrent de le raisonner, mais sans résultat. Ils furent enfermés dans une salle par Teal'c lui-même.
Apophis prit possession du vaisseau de SG-1, mettant le cap sur Delmak.

C'est alors que les Réplicateurs, qui avaient survécu à l'explosion du vaisseau-mère et avaient pu fuir avec les Jaffas dans le Tel'tak, infectèrent le Ha'tak. Ils réussirent à infiltrer les systèmes informatiques et prirent le contrôle du vaisseau. À la lecture de la base de données, les Réplicateurs furent très intéressés par les technologies présentes sur Delmak. Ils modifièrent donc les moteurs d'hyperpropulsion du vaisseau Ha'tak pour accélérer et revenir dans la Voie lactée en quelques heures.

Les membres de SG-1 et Jacob profitèrent du désordre provoqué par les Réplicateurs pour s'échapper de leur cellule. Ne voulant pas qu'Apophis ou même les Réplicateurs n'en réchappent, ils détruisirent les décélérateurs du vaisseau dès la sortie d'hyperespace aux abords de Delmak. SG-1 prit la fuite à bord d'un vaisseau cargo en emportant Teal'c de force. Le vaisseau-mère de Cronos, ne pouvant plus ralentir, entra à pleine vitesse dans l'atmosphère de Delmak, anéantissant à la fois les Réplicateurs et le Goa'uld Apophis.

Conclusion

On ignore les dégâts causés par le vaisseau Ha'tak sur la planète et ses installations, mais SG-1 a pu observer l'explosion depuis l'orbite de Delmak.

De retour au SG-C, Teal'c, victime du lavage de cerveau, croyait toujours être au service d'Apophis. Après plusieurs jours, SG-1 croyait avoir contré les effets du lavage de cerveau mais Bra'tac, qui voulut rendre visite à son ami retrouvé, leur révéla qu'il les dupait. Il ne restait plus qu'une solution : Bra'tac fut contraint de faire subir à Teal'c le rite de M'al Sharran pour annuler complètement les effets du lavage de cerveau.

Postés aux abords du système de Vorash, des vaisseaux de reconnaissance tok'ras purent apercevoir qu'une capsule monoplace fut lancée depuis le vaisseau-amiral d'Apophis quelques minutes avant l'explosion de l'étoile et put rejoindre sans encombre un territoire contrôlé par les Goa'ulds. Il s'agissait certainement de Tanith que SG-1 allait retrouver au service d'un nouveau maître.

La mort de Cronos, d'Heru'ur mais surtout d'Apophis laissa un vide considérable à la tête de l'Empire goa'uld, engendrant de multiples affrontements parmi les Grands maîtres et le retour sur le devant de la scène de Goa'ulds tels qu'Anubis et Osiris.

Épisodes reliés
Stargate SG-1