Apophis

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Apophis
Joué par
Peter Williams
Culture(s)
Goa'uld
Statut
Décédé
Titre honorique
Grand maître goa'uld

Présentation

Apophis était l'un des puissants Grands maîtres de l'empire goa'uld et un ennemi de Cronos, de Sokar, de l'équipe SG-1 ainsi que de la Tok'ra.

D'après le Livre des morts de la mythologie égyptienne, Apophis était le Dieu Serpent régnant sur la nuit. C'était aussi le frère et le rival de Ra, le Dieu Soleil régnant sur le jour.

Il avait comme reine, Amaunet, comme fils, Klorel et comme hôte, un scribe de l'Égypte antique, et était le père biologique de Shifu, l'enfant Harcesis, le futur hôte désiré par Apophis.

Il avait également plusieurs Primas tels que Bra'tac, Teal'c, Kah'l et Kintac, ainsi qu'une garde personnelle et une armée ornant le symbole du Serpent.

Apophis avait annexé de nombreuses planètes dans son domaine telles que Pangar, Cartago, Chulak et Abydos.

Ses technologies acquises au fil de son règne comprenaient un bouclier personnel, ainsi que l'invisibilité pour sa flotte et un vaisseau-mère plus puissant que les Ha'taks classiques.

Comme tous les Goa'ulds, ses yeux brillaient à chaque fois que le symbiote voulait montrer sa domination, sa force ou sa colère.

Après la trahison de Teal'c, Apophis avait intégré un dispositif de rappel dans chaque vaisseau goa'uld comme ce fut le cas pour le X-301, dans lequel il avait enregistré un message vocal à l'intention de ses ennemis.

Comme l'avait mentionné Teal'c, ce qu'Apophis ne peut pas posséder, il le détruit.

Histoire

Quelques millénaires avant 1997, Apophis prit comme hôte un scribe de l'Égypte antique dans le temple d'Amun à Karnak.

Aux alentours du 18ème siècle, Apophis vainquit Shak'ran sur Pangar et annexa temporairement la planète à son domaine avant de l'abandonner.

Dans la première moitié du 20ème siècle, Apophis envoya son armée sur un champ de bataille et son Prima Bra'tac amena trois valeureux guerriers, dont Teal'c, qui s'étaient illustrés lors de cette bataille.

Plusieurs années plus tard, Apophis ordonna à Teal'c de tuer son ami Va'lar car ce dernier avait échoué lors d'une bataille contre les Jaffas de Ra. Apophis récompensa la loyauté de Teal'c, mais ce dernier ramena en réalité la larve d'un autre Jaffa mort et le Goa'uld n'y vit que du feu, montrant à Teal'c qu'Apophis n'était pas un dieu. Apophis désigna ensuite Teal'c comme son nouveau Prima et remporta de nombreuses victoires contre les autres Goa'ulds pendant des décennies grâce à l'apprenti de Bra'tac.

Sur Kawawn, Apophis ordonna la fermeture pour plusieurs semaines d'une mine de naquadah à cause d'un Ashrak, un assassin, qui tuait de nombreux Jaffas d'Apophis. Le corps de l'Ashrak fut retrouvé lorsqu'Apophis rouvrit la mine.

Plus d'une dizaine d'années avant le début du programme porte des étoiles, Apophis et son Prima Teal'c arrivèrent sur Cartago pour récolter des hôtes et capturèrent quelques habitants, dont Hanno et son père. Le Goa'uld ordonna à Teal'c d'éliminer un des Byrsas, qui finit par abattre le père d'Hanno.

Action(s) notable(s)

En 1997, Apophis envoya une sonde vers la Terre à la recherche d'hôtes pour sa reine Amaunet et son fils Klorel. Avec son Prima Teal'c et six gardes Serpents, il débarqua au SGC et kidnappa une femme, Weterings. Quelque temps plus tard, il arriva sur Abydos, enleva Skaara et Sha're puis emmena ses trois captifs sur Chulak. Apophis assassina Weterings lorsque sa reine Amaunet refusa la Terrienne comme hôte. Finalement, Sha're devint l'hôte de sa reine Amaunet et Skaara celui de son fils Klorel. Apophis traversa la porte des étoiles avec sa reine Amaunet et ses enfants vers sa base.

Par la suite, Apophis tenta ensuite à plusieurs reprises de détruire le SGC depuis son monde, mais après plusieurs tentatives infructueuses, il cessa ses attaques.

Quelques mois plus tard, Apophis et trois de ses gardes Serpents, dont Shak'l, se rendirent sur P3X-774 afin de capturer un Fenri, une forme de vie pouvant se rendre invisible. Cependant, l'équipe SG-1 tenta de capturer Apophis, mais le Goa'uld, grâce à son bouclier personnel, put empêcher l'embuscade et avec une lance Serpent, tua les membres de SG-1 hormis Teal'c. Quelque temps plus tard, Shak'l l'informa que les Nox étaient les êtres dotés du pouvoir d'invisibilité. Lorsqu'Apophis rencontra en chemin un jeune Nox nommé Nafrayu, il le tua avec son Kara'kesh afin de piéger les Nox, car ils étaient vulnérables lors de leur rituel de la vie. Heureusement, l'équipe SG-1 intervint, et avant qu'O'Neill n'ait pu paralyser Apophis, Anteaus le fit disparaître lui et ses Jaffas, les renvoyant ensuite par la porte des étoiles.

En 1998, le Ha'tak d'Apophis rejoignit celui de Klorel dans le but d'attaquer la Terre. Apophis contacta auparavant son fils grâce à une sphère de communication lorsque Klorel sortit de son sarcophage, puis quand O'Neill et Teal'c furent capturés par Klorel, ce dernier avertit Apophis, ordonnant leur exécution. Plus tard, Apophis et Klorel activèrent les boucliers de leur vaisseau respectif pour stopper deux missiles nucléaires terriens. Tandis que Bra'tac trahissait Apophis en aidant SG-1 à s'échapper du Ha'tak d'Apophis, ce dernier et Klorel quittèrent le vaisseau par la porte des étoiles avant l'explosion des deux Ha'taks.

Quelque temps plus tard, Apophis retourna sur Chulak humilié après sa défaite et enleva Rya'c, le fils de Teal'c. Il lui fit subir un lavage de cerveau grâce au Nish'ta pour le persuader que son père était un traître, et lui implanta également deux dents remplies d'un virus pour tuer les Terriens. Apophis, en compagnie de Rya'c, s'adressa notamment au peuple de Chulak via une sphère de communication. Ainsi, il leur indiqua que les rumeurs sur sa défaite étaient fausses et qu'il promettait une récompense pour celui qui lui ramènerait Teal'c vivant, et une récompense supplémentaire pour ceux qui l'accompagnaient.

Après la perte de ses vaisseaux et ses gardes Serpent, Apophis transporta des humains vers une planète pour y créer un camp d'entraînement, afin de former des soldats en vue d'une infiltration de la Terre. Il captura notamment les membres de l'équipe SG-11 sur P89-354 et les emmena dans le camp d'entraînement où ils furent interrogés, torturés et tués par Apophis.

Plus tard, Apophis conçut un enfant avec Sha're et l'envoya se cacher sur Abydos. Lorsqu'il y revint par la porte des étoiles, Amaunet lui informa que son enfant Harcesis avait été volé par Heru'ur. Il quitta alors Abydos en compagnie de sa reine, mais en réalité, l'enfant se trouvait toujours sur la planète sous la responsabilité de Kasuf.

En 1999, après avoir été capturé et torturé par Sokar, Apophis réussit, grâce à ses derniers Jaffas loyaux, à s'enfuir à bord d'un planeur goa'uld qui s'écrasa sur PB5-926. Suppliant l'équipe SG-1 arrivée sur place, il fut amené sur Terre, pensant qu'elle serait attaquée si Sokar voulait le récupérer à tout prix. Apophis fut longuement interrogé, mais ne divulgua aucune information. Après la mort du Goa'uld et avant que Sokar ne détruise l'iris de la porte des étoiles terrienne et le SGC, le corps sans vie de l'hôte d'Apophis fut renvoyé vers PB5-926.

Apophis fut par la suite ressuscité et tué à de nombreuses reprises par Sokar, avant de devenir Na'onak, le Prima de Bynarr, seigneur de Netu. Après que SG-1 et Martouf aient été faits prisonniers sur Netu, Apophis tua Bynarr et leur révéla sa véritable identité. Puis, il les interrogea un à un avec un puissant narcotique, le sang de Sokar, pour découvrir le code de l'iris protégeant la porte des étoiles terrienne et la cachette de la Tok'ra. Martouf lui révéla qu'elle se cachait sur Entac et lorsqu'Apophis divulgua cette information à Sokar, ce dernier indiqua à Apophis que cette planète n'abritait aucun Tok'ra. Sokar tenta de faire tuer Apophis, mais ce dernier réussit à fuir le vaisseau de Sokar, qui fut détruit par l'explosion de Netu. Sur Delmak, la planète-mère de Sokar, Apophis prit le contrôle de l'armée du défunt Sokar.

En 2000, Apophis chercha l'enfant Harcesis et envoya ses Jaffas sur Chulak puis sur Kheb.

Quelque temps plus tard, il construisit un nouveau type de vaisseau-mère sur un chantier situé sur PX9-757, mais l'équipe SG-1, sans Teal'c, le détruisit.

Plus tard, Apophis décréta un cessez-le-feu avec Heru'ur dans le but de former une alliance entre eux. Se rejoignant dans le système de Tobin, Apophis eut un cadeau de la part de Heru'ur, le Shol'va Teal'c, mais Terok, son tortionnaire, fut transféré à sa place. Et lorsqu'une mine du système de Tobin, programmée par SG-1, provoqua une explosion sur le vaisseau-mère d'Apophis, ce dernier crut à une trahison de Heru'ur, et la flotte de Ha'taks d'Apophis préalablement occultée protégea son vaisseau-mère, pendant que ce dernier détruisait le Ha'tak de Heru'ur, causant sa mort. Avec les forces combinées de Sokar et de Heru'ur, Apophis devint une grande menace pour les Terriens, la Tok'ra et les autres Grands maîtres.

En 2001, Tanith, au service d'Apophis, transmis les coordonnées de la base tok'ra sur Vorash au Goa'uld qui envoya sa flotte. Lorsqu'elle arriva, Tanith amena Teal'c blessé devant Apophis et ce dernier récompensa Tanith pour sa loyauté, puis plaça le Jaffa dans un sarcophage et lui lava le cerveau. Plus tard, le soleil de Vorash se transforma en supernova, détruisant un à un les Ha'taks d'Apophis. Néanmoins, son vaisseau-mère put quitter la zone et se retrouva face à face avec le Ha'tak de SG-1 à 4 millions d'années-lumière.

Même si perdu dans une galaxie inconnue, Apophis menaça SG-1 et Selmak de détruire leur vaisseau et alors qu'Apophis chargeait les armes de son vaisseau-mère, il tira sur un vaisseau inconnu qui s'approchait. Tandis que le Ha'tak de SG-1 s'éloignait vers la géante bleue, les deux vaisseaux s'affrontèrent. Cependant, Apophis enclencha l'autodestruction de son vaisseau lorsque des Réplicateurs l'infestèrent, et fuit à bord d'un Tel'tak en compagnie de Teal'c et d'une dizaine de Jaffas. Dès que le Ha'tak de SG-1 revint sur zone, le Tel'tak d'Apophis prit contact avec lui. Teal'c étant redevenu au service d'Apophis, il piégea les Terriens qui furent faits prisonniers. Plus tard, après que les Réplicateurs aient tué tous ses Jaffas, Apophis se protégea avec son bouclier personnel pour les empêcher de le tuer. Lorsque le Ha'tak revint sur Delmak grâce aux améliorations effectuées par les Réplicateurs, les Terriens fuirent avec le Tel'tak, tandis que le Ha'tak s'écrasa sur la surface de la planète, tuant Apophis.

Version(s) alternative(s)

Une dimension trop réelle

En 1997, Apophis envoya son Prima Teal'c mener ses forces afin d'envahir la Terre, ce que le Goa'uld tenta en vain de faire dans notre réalité.

De l'autre côté du Miroir

En 1999, Apophis débarqua au SGC par la porte des étoiles en compagnie de deux gardes Serpent, puis interrogea George Hammond sur la localisation de leurs chefs en le faisant torturer, mais il n'obtint aucune réponse. C'est alors que notre Teal'c, qui avait tué son autre version, amena devant lui Samantha Carter, et avant de quitter la salle de contrôle, le Goa'uld ordonna à Teal'c de se débarrasser de George Hammond et de Samantha Carter. Après que cette dernière se soit enfuie par la porte des étoiles pour contacter les Asgards, Apophis captura Teal'c qui l'avait trahi. Les George Hammond et Charles Kawalsky de cette réalité ainsi que les Teal'c, Jackson et O'Neill de notre réalité furent amenés et mis à genoux devant Apophis.

Le Goa'uld fut surpris de voir O'Neill vivant car auparavant, il l'avait vu être tué par son Prima et demanda comment cela était possible. N'obtenant pas de réponses satisfaisantes notamment de Jackson, Apophis ordonna à deux reprises de tirer sur Hammond avec un Zat, puis une autre fois sur Daniel Jackson. Alors qu'Apophis était sur le point de faire tuer Jackson, un de ses Jaffas le prévint de l'arrivée d'un vaisseau ennemi et lorsqu'il activa son gant goa'uld, un rayon de téléportation asgard fit disparaître Apophis.

Pouvoir absolu

En 2001, à cause du savoir goa'uld, le docteur Jackson tortura Apophis dans une vision, mais cette dernière faisait partie d'un rêve provoqué par Shifu, le Harcesis.

La porte des rêves

En 2003, lorsque Teal'c était plongé dans un rêve après une blessure grave lors d'une embuscade, Apophis le hanta à plusieurs reprises dans un hôpital.

Retour vers le futur 2/2

En 2005, après qu'une équipe terrienne menée par le colonel O'Neill se soit faite capturer par des Jaffas, Teal'c amena Daniel Jackson devant Apophis. Le Goa'uld le tortura avec son Kara'kesh, mais le Terrien était résistant à la torture et Apophis ordonna à Teal'c de le laisser seul. Il put ensuite implanter un Goa'uld dans le corps du Terrien et grâce aux précieuses informations fournies, le Grand maître envoya une flotte de Ha'taks détruire la Terre.

Continuum

En 2008, Apophis resta le dernier Grand maître goa'uld à se dresser contre Ba'al, qui avait modifié le temps pour contrôler l'empire goa'uld. Fait prisonnier par Teal'c, Apophis fut amené et mis à genoux devant Ba'al, dont le vaisseau-mère était en orbite de la Terre. Il traita Teal'c de Shol'va avant de déclarer qu'il espérait que le règne de Ba'al ne dure qu'un instant et que son agonie des années. Finalement, Ba'al trancha le haut de son crâne et le symbiote tomba, tuant Apophis et son hôte.

Coulisses
Références mythologiques