Ennemis jurés

(4,15 / 5) 154 notesNoter
Cet épisode est canon.
Ennemis jurés (Saison 5 de Stargate SG-1)
Titre original :
Enemies
Épisode :
#501
Date de diffusion :
29 juin 2001
Audiences US :
2,80 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Robert C. Cooper
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Carmen Argenziano (Jacob Carter/Selmak), Peter Williams (Apophis), Jennifer Calvert (Ren'al), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Thomas Milburn Jr. (Jaffa), Dean Moen (Jaffa)
Synopsis
SG-1 se retrouve accidentellement coincé dans une lointaine galaxie aux côtés d'Apophis, qui menace de les annihiler. Teal'c subit un lavage de cerveau et redevient fidèle à Apophis.

Moments clés

- SG-1 se retrouve bloqué à plus de 4 millions d'années lumière de la Voie lactée
- Attaque du vaisseau amiral d'Apophis par un vaisseau inconnu
- Autodestruction du vaisseau amiral d'Apophis
- Manipulation mentale de Teal'c par Apophis
- Prise de contrôle du vaisseau-mère de SG-1 par Apophis, puis par les Réplicateurs
- Destruction du vaisseau-mère de Cronos en orbite de Delmak
- Décès d'Apophis

Défauts visuels et incohérences

[11:08] - Lorsque Daniel pose son bras sur la console de pilotage goa'uld, le panneau supérieur bouge vers lui.
[16:28] - On peut remarquer qu'un des cristaux présent dans le tiroir en penchant, alors qu'il devrait être aligné avec les autres. 
[21:29] - Lorsque les Jaffas d'Apophis utilisent les anneaux pour décharger les caisses à bord du Tel'tak, on peut remarquer que les anneaux ne sont pas tout à fait dans l'axe du sol du vaisseau. 
[24:43] - On peut apercevoir à travers la vitre que le plan de l'hyperesapce reste immobile, alors qu'il devrait être animé. 
[29:50] - On peut voir les explosifs sous forme de boule placé sur le mur noir derrière le colonel O'Neill et le major Carter. 

Caméos

[08:22] - Martin Wood - Martin Wood peut être vu dans la salle de contrôle avec le sergent Siler lors de l'arrivée de Ren'al par la porte des étoiles.

Notes sur l'épisode

- Alors que dans les épisodes précédents, les Réplicateurs avaient toujours la forme d'une araignée, cet épisode les présente sous plusieurs nouvelles formes insectoïdes.
- Cet épisode marque la mort définitive d'Apophis, le septième Goa'uld puissant qui est tué par SG-1, bien que l'acteur Peter Williams revienne dans plusieurs épisodes ultérieurs pour reprendre son rôle dans des flashbacks, des hallucinations et des lignes temporelles alternatives.
- On retrouve ce type de vaisseau de patrouille des Réplicateurs dans l'épisode "Evolution".
- D'après les commentaire audio de l'épisode, le coup de bras porté par Teal'c au visage du colonel O'Neill est bien réel, et non simulé. 

Secrets de tournage

- Dans le magazine Cult Times n°69, Brad Wright dit à propos de cet épisode : "Ennemis jurés" est un formidable début de saison. Ce que je voulais faire, c'était prendre nos deux grands ennemis des deux dernières années et les réunir, donc l'épisode met en scène Apophis et les Réplicateurs avec tout un tas de rebondissements qui laisseront nos spectateurs pantois."

- Plus tard, il ajouta dans une interview accordée à Sci Fi Wire, il ajouta : "Je pense que c'est l'un de nos meilleurs épisodes. À la fin de la saison dernière, nous nous sommes retrouvés sur un vaisseau dans une autre galaxie à 120 ans de chez nous, même à vitesse maximale, et avec notre ennemi juré Apophis. Un autre de nos ennemis, qui a failli nous anéantir par le passé, finit par nous venir en aide par inadvertance, et bien sûr, ils ont failli nous anéantir aussi, mais nous parvenons à leur échapper."

- Dans TV Zone Special #42 [juillet 2001], Peter DeLuise déclara : "Nous avons envisagé de les laisser dans l'espace et de faire une année d'épisodes sur le modèle de Star Trek : Voyager, ou encore mieux, Perdus dans l'espace. Cependant, nous ne pensions pas que les téléspectateurs y adhéreraient, d'autant plus que nous n'avions pas Billy Mumy, ou un robot criant 'Danger, SG-1 ! Danger!'"

- Brad Wright dit dans TV Zone Special #42 [juillet 2001] : " 'Ennemis jurés' était un scénario sur lequel nous avons tous travaillé et, je pense, c'est l'un de nos meilleurs épisodes à ce jour. Nous avons pris nos deux plus puissants adversaires des deux dernières saisons, Apopis et les insectes réplicateurs, et nous les avons mis à la gorge les uns des autres. Bien sûr, le pauvre SG-1 doit faire face aux deux antagonistes. Si vous cherchez une aventure pleine d'action, c'est celle qu'il vous faut." 

- Dans TV Zone Special #42 [juillet 2001], Robert C. Cooper dit à propos de cet épisode : "Je me souviens avoir appelé Joel Goldsmith [compositeur de musique] pour discuter de la musique de cet épisode. Habituellement, il y a des endroits naturels dans une scène où la musique commence et se termine. Parfois, il y a un petit espace mort ou un endroit sec au milieu où vous laissez la scène se dérouler. Pour "Ennemis jurés", j'ai dit à Joel : "Après le générique de début, entrez, et juste avant le générique de fin, sortez". C'est à peu près comme ça que ça s'est passé. Toute cette action nécessitait beaucoup de musique." 

- Dans un chat en ligne avec the Sam/Jack Horsewomen, Joseph Mallozzi dit : "Apophis est mort. Cela dit, c'est de la science-fiction et qui sait ce que l'avenir nous réserve. Je sais juste ce que le futur proche nous réserve."

- Plus tard, il ajouta sur son blog personnel : "J'ai toujours trouvé intéressant que, chaque fois que certains fans étaient en désaccord avec une décision créative, ils rejetaient toujours la faute sur T.P.T.B. (The Powers That Be), comme si nous étions un monstre géant à plusieurs têtes. En réalité, nous sommes de petits monstres individuels qui ont eu leur lot de désaccords au fil des ans, que ce soit sur des décisions concernant la garde-robe ou des arcs de personnages majeurs. La saison 4 a connu son lot de débats mineurs, mais cet épisode se démarque comme le premier grand déballage. Je ne me souviens même pas exactement de ce qui était contesté ; je me rappelle seulement que cela concernait la structure de l'histoire. Je me souviens seulement qu'il s'agissait de la structure de l'histoire et que nous étions très passionnés et, en fin de compte, très ennuyés. En fin de compte, Paul et moi avons remis l'épisode à Rob et nous nous sommes concentrés sur un autre script, "Le cinquième homme", et "Ennemis jurés" s'est avéré être un épisode formidable. Pour info, le titre provisoire de cet épisode était "Serpent's Hat". Ne demandez pas."