Ectoparasites

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Ectoparasites
Galaxie d'origine
Pégase
Planète d'origine
Type
Insecte
Taille
60 cm
Régime alimentaire
Force vitale
Habitats naturels
Cavernes sombres et humides

Présentation

Les ectoparasites sont des formes de vie insectoïdes extrêmement résistantes et voraces capables de se nourrir en aspirant la force vitale des autres êtres vivants, et dont l'ADN est à l'origine de la création des Wraiths en tant qu'espèce dans la galaxie de Pégase.

Ils furent découverts pour la première fois au cours de l'année 2004 par les membres de l'équipe du major Sheppard peu de temps après l'arrivée des membres de l'expédition Atlantis sur la cité des Anciens à la surface d'une planète éloignée de la galaxie de Pégase contrôlée par les Wraiths.

Plus tard, l'ADN de ces créatures fut utilisé par le docteur Beckett et son équipe médical dans le but de mettre au point un rétrovirus permettant d'éliminer l'ensemble des caractéristiques wraiths tout en conservant celui des humains, puis plus tard par Michael dans la création de ses hybrides.

Morphologie

D'une longueur totale d'environ 60 centimètres, les ectoparasites sont des formes de vie insectoïdes munies d'une paire d'ailes et d'une très longue queue. Ils possèdent également un exosquelette très résistant de couleur noir avec des reflets bleus, d'une poche ventrale rouge-orangée, ainsi qu'une paire de quatre pattes capables de maintenir fermement une proie. Néanmoins, ils ne semblent posséder ni œil ni antenne, mais sont équipés d'une paire de crochets pointus et acérés nécessaires à leur alimentation.

En effet, à l'instar des sangsues, ces étranges créatures extrêmement voraces sont capables de s'accrocher à une victime pour nourrir, à ceci près que leur source d'alimentation réside dans la force vitale des autres êtres vivants qu'ils utilisent pour vivre et se reproduire. Néanmoins, bien que les ectoparasites partagent ainsi le même mode d'alimentation des Wraiths, ceux-ci ne semblent pas provoquer de vieillissement accéléré de leurs victimes et ne s'injectent pas d'enzyme dans l'organisme de ces dernières.

Ainsi, lorsqu'un insecte ectoparasite trouve un être vivant pour se nourrir, celui-ci enroule ses pattes avant autour du cou de sa victime et plante ses crochets près de la carotide pour aspirer sa force vitale. A cet instant, la victime ressent alors une douleur atroce et commence à souffrir d'une paralysie totale des membres inférieurs, ainsi que d'un engourdissement du reste du corps qui l'empêche de fuir et la maintient captive, le temps que l'insecte puisse se nourrir de son énergie vitale.

Une fois l'insecte rassasié, celui-ci laisse généralement une trace de morsure sous forme d'urticaire au niveau du cou de sa victime facilement identifiable. Néanmoins, ces créatures ne relâchent généralement leurs emprises qu'une fois leurs victimes décédées. C'est pourquoi l'utilisation d'un défibrillateur, provoquant un arrêt cardiaque du sujet et donc sa mort, peut être utilisé afin de retirer un insecte ectoparasites accroché autour du cou de son hôte, celui-ci pouvant être réanimé tandis que l'insecte est éliminé.

Cependant, les insectes ectoparasites sont des créatures extrêmement résistantes et très difficiles à tuer. En effet, tout comme les Wraiths, leurs blessures cicatrisent au fur et à mesure qu'il se nourrit des forces vitales de sa victime, et leur capacité de régénération semble être proportionnelle à la nourriture récemment consommée par l'insecte. Il est par conséquent impossible de tuer l'un d'entre eux lorsque celui-ci se nourrit et peut donc résister aux coupures, aux brûlures, et même aux tirs de balles de pistolet 9mm.

Bien que les insectes ectoparasites soient capables de tisser des toiles similaires à celle des araignées et d'attendre patiemment leurs proies en extérieur, ces créatures vivent essentiellement à l'intérieur de cavernes naturelles humides, froides et sombres dans le but de préserver leurs œufs des prédateurs. Ils se rassemblent alors par centaines, voire par milliers d'insectes autour d'un nid central, une sorte de ruche, composé de plusieurs cocons suspendus à plusieurs mètres au-dessus du sol et contrôlé par une reine pondeuse.

Ces créatures émettant un bruit particulier utilisent des phéromones particulières afin de se reconnaître entre eux et ainsi détecter la présence d'éventuels intrus qui s'approcheraient de leurs nids. Cependant, alors que les produits comme l'alcool ou la teinture d'iode n'ont aucun effet sur eux, les insectes ectoparasites possèdent une réaction primaire de défense lorsqu'ils sont en présence d'eau salée qui permet donc être utiliser pour les repousser et les maintenir à distance.

Après avoir identifié le code génétique des insectes ectoparasites, le docteur Beckett mit au point une arme biologique sous forme de rétrovirus dans le but de modifier l'ADN des Wraiths pour éliminer celui de l'ectoparasite de leur organisme tout en conservant l'ADN humain chez le sujet ciblé. Malgré l'échec de l'utilisation de cette arme biologique, ce rétrovirus fut par la suite utilisé par Michael au cours de ses expériences génétiques dans le but des créatures hybrides mi-humaine, mi-ectoparasite.

A noter que ces insectes semblent produire des excréments de couleur orange qui jonchent l'entrée des cavernes et le sol à l'intérieur de leur nid.

Histoire

Il y a plusieurs milliers d'années, au cours de la colonisation de la galaxie de Pégase par les Lantiens, ces derniers installèrent une population humaine sur un monde abritant des insectes ectoparasites qui commencèrent à se nourrir de cette dernière. Cependant, au fil des millénaires, les insectes incorporèrent leur ADN avec celui des humains, créant ainsi l'espèce des Wraiths qui poursuivit son évolution jusqu'à l'émergence d'une civilisation technologiquement évolué capable de rivaliser avec celle des Lantiens. Ces derniers menèrent de nombreuses recherches sur les insectes ectoparasites au cours de leur lutte contre les Wraiths et stockèrent ces informations dans la base de données de la cité d'Atlantis.

Plusieurs siècles plus tard, peu de temps après l'arrivée des membres de l'expédition Atlantis dans la galaxie de Pégase au cours de l'année 2004, le major Sheppard et son équipe furent chargés d'effectuer une mission de reconnaissance sur une planète contrôlée par les Wraiths sur laquelle le colonel Sumner et ses hommes avaient été retenu prisonniers. Toutefois, lorsque les membres de l'expédition Atlantis furent repérés par trois guerriers wraiths, le major Sheppard couvrit les arrières de la petite équipe qui tenta de rejoindre le Jumper, mais il fut attaqué par un ectoparasite qui s'enroula autour de son cou et commença à aspirer sa force vitale.

Alors qu'un des wraiths poursuivants laissa le militaire terrien pour mort, le lieutenant Ford retrouva le major Sheppard et tenta de tuer l'insecte à l'aide d'un couteau, puis en tirant une balle à l'aide de son pistolet M9 dans sa poche ventrale de la créature, mais en vain. Ainsi, malgré l'incapacité de se débarrasser de l'insecte parasite du cou du major Sheppard, le lieutenant Ford, Teyla et le docteur McKay ramenèrent ce dernier à bord du Jumper pour le conduire au plus vite à l'infirmerie de la cité d'Atlantis.

Cependant, lorsque le vaisseau lantien se retrouva coincé dans l'horizon des événements de la porte des étoiles active, le lieutenant Ford contacta le docteur Beckett dans l'espoir de trouver une solution pour se débarrasser de l'insecte. Néanmoins, après avoir verser de la teinture d'iode, puis de l'alcool qui n'eurent aucun effet sur la créature, le lieutenant Ford et Teyla utilisèrent du sel mélangé à de l'eau liquide sur l'insecte extraterrestre. C'est alors que celui-ci resserra violemment son étreinte autour du cou du major, provoquant chez lui une atroce douleur insupportable pendant quelques secondes.

Quelques instants plus tard, le major Sheppard suggéra à l'équipe d'utiliser le défibrillateur afin d'arrêter les battements de son cœur et ainsi forcer la créature à se retirer de son cou. Ainsi, une fois le choc électrique envoyé, l'insecte se décrocha du cou du militaire terrien au bout de quelques secondes et le lieutenant Ford lui tira dessus à plusieurs reprises à l'aide de son pistolet. Cependant, malgré les nombreux coups de feu, l'insecte survécut et commença de nouveau à se déplacer jusqu'à ce que le lieutenant Ford ouvrit la porte arrière du Jumper pour propulser le vaisseau à travers la porte des étoiles, envoyant par la même occasion la créature dans l'espace.

Plusieurs mois plus tard, en 2005, suite à la découverte d'un stockeur de données wraith dans un laboratoire abandonné, le docteur Beckett émit l'hypothèse que les Anciens avaient involontairement créé l'espèce des Wraiths en laissant des humains vivre sur des planètes peuplés par des insectes ectoparasites. Ainsi, ces insectes s'étant nourri des êtres humains au fil des millénaires, le docteur Beckett parvint à déterminé que ces créatures extraterrestres avaient incorporé leur ADN au leur afin adopter certaines caractéristiques de leurs victimes comme le mouvement bipède, l'opposition du pouce et la capacité cérébrale développée.

Plus tard, le docteur Beckett et son équipe de scientifiques mirent au point une arme biologique sous forme de rétrovirus dans le but de modifier l'ADN des Wraiths pour éliminer celui de l'ectoparasite de leur code génétique tout en conservant l'ADN humain chez le sujet ciblé. Toutefois, n'ayant aucun échantillon vivant sur lequel testé le rétrovirus, ses recherches furent ralenties jusqu'à la rencontre d'une jeune wraith appelée Ellia par les membres de l'équipe du colonel Sheppard sur la planète Ratira. Néanmoins, lorsque Ellia s'injecta elle même le traitement expérimental, celle-ci se transforma en une créature violente et incontrôlable plus proche de l'ectoparasite que de l'être humain.

Cependant, au cours de l'affrontement avec Ellia, le colonel Sheppard fut accidentellement contaminé par le rétrovirus du docteur Beckett et commença à son tour à se transformer en une créature mutante semblable à la jeune wraith. Le médecin terrien, avec l'aide de son équipe médicale, chercha désespérément un moyen d'inverser le processus de métamorphose et parvint à la conclusion que seules des cellules-souches d'ectoparasites, présentes notamment dans les embryons, pourrait lui permettre de développer un traitement efficace et de sauver la vie du colonel. Ainsi, après avoir averti le docteur Weir de la situation, celle-ci donna son feu vert pour l'envoi d'une mission pour une planète peuplée d'insectes ectoparasites.

Une heure plus tard, une équipe composée de de Teyla, Ronon, des docteurs McKay et Beckett, du major Lorne et deux autres Marines, Stevens et Walker, voyagea sur un monde densément boisé de la galaxie de Pégase à la recherche du nid principal des insectes ectoparasites et découvrit l'entrée d'une grotte à deux kilomètres de la porte des étoiles au pied d'une chaîne de montagne. Arrivée devant l'entrée d'une cavité souterraine, Ronon confirma une activité récente des insectes avec la présence d'excréments frais à l'extérieure de la grotte et l'équipe s'engouffra à l'intérieur de celle-ci en s'équipant de lunettes de vision nocturne.

Toutefois, après avoir parcouru plusieurs centaines de mètres dans une obscurité quasi-totale, la petite équipe découvrit le nid central au milieu d'une caverne protégée par des milliers d'insectes ectoparasites. Alors que le docteur Beckett utilisa de l'eau salé pulvérisée pour repousser les créatures et se reprocher le plus possible du nid, un des insectes s'approcha tout près de lui et Ronon tira sur ce dernier, provoquant la colère de ses congénères. Les membres de l'équipe ouvrirent alors le feu pour couvrir la fuite du médecin avant de s'enfuir à toute vitesse de la grotte. Après la mort des Marines, Stevens et Walker qui furent submergés et tués par les insectes, le major Lorne décréta l'échec de la mission et le retour immédiat sur Atlantis.

Plus tard, lorsque le docteur Beckett découvrit que le colonel Sheppard sécrétaient les mêmes phéromones que les ectoparasites, il convint le docteur Weir de proposer à ce dernier à les aider à accomplir la mission en récupérant des œufs dans le nid des insectes. Après avoir injecté une forte dose d'inhibiteur viral au colonel, Ronon, Teyla, McKay et Beckett retournèrent sur la planète des ectoparasites en compagnie de Sheppard en partie transformé par le rétrovirus et revinrent à l'entrée de la grotte abritant les parasites. Arrivé devant l'entrée de la grotte, le docteur Beckett donna les instructions au colonel Sheppard pour récupérer les œufs et ce dernier entra seul dans la caverne.

Peu de temps après, au moment où le colonel Sheppard arriva devant le nid central, celui-ci parvint à déplacer sans être repéré par les insectes et commença à remplir un récipient entier d'œufs d'ectoparasites. Toutefois, au cours de la mission, l'inhibiteur viral cessa son effet protecteur et, bien que le colonel lutta de toute ses forces pour ne pas perdre sa lucidité, ses efforts furent insuffisants. Ainsi, lorsque celui-ci sortit de la grotte en courant, Ronon le neutralisa avec son arme et l'équipe rentra sur Atlantis avec les œufs. Les cellules d'ectoparasites permirent alors la fabrication d'un antidote qui inversa les effets de la mutation dans le corps du colonel Sheppard et lui rendit son apparence humaine, ainsi que toutes ses facultés physiques et mentales au bout de deux semaines.

Deux ans plus tard, plusieurs mois après son évasion de la planète M8G-352 et d'un vaisseau-ruche wraith, Michael voyagea sur Nouvelle Taranis dans le but d'utiliser ses habitants comme cobayes pour ses expériences génétiques et ainsi se constituer une nouvelle armée pour assurer sa sécurité. Après avoir aménagé un laboratoire de recherche dans les galeries souterraines située sous le village des Taraniens, Michael reprit les travaux sur le rétrovirus du docteur Beckett pour inverser les effets pour une créature hybride mi-humain, mi-wraith beaucoup plus évoluée et dotée d'une force extraordinaire.

Ainsi, durant plusieurs mois, Michael utilisa des insectes ectoparasites afin que ces derniers puissent se nourrir de la force vitale des Taraniens et absorber le plus d'ADN humain que possible. Ainsi, une fois que les insectes eurent pondus leurs œufs, Michael préleva le matériel génétique des embryons d'ectoparasites et l'utilisa pour accélérer le développement de ses hybrides en augmentant la complexité de leurs physiologies. Après plusieurs ajustements et de multiples échec, Michael parvint à créer une créature semblable à un ectoparasite humanoïde et installa alors plusieurs chambres d'incubations au sein de la base souterraines pour mettre au monde plusieurs centaines de ces formes de vie.

Cependant, quelques mois plus tard, ayant plus aucun contact de la part des Taraniens, le lieutenant-colonel Sheppard et son équipe voyagèrent sur Nouvelle Taranis afin de connaître les raisons de ce silence de la part de ce peuple et furent stupéfaits de découvrir que ces derniers avaient disparu sans laisser de traces. Après avoir suivi un unique signe de vie à l'intérieur d 'un complexe souterrain, l'équipe Atlantis retrouva les corps des Taraniens puis un laboratoire wraith abritant un insecte ectoparasite conservé dans un bocal. Plus tard, lorsque Teyla fut capturée par Michael, celui-ci libéra un des ces insectes afin qu'il puisse se nourrir de l'Athosienne, mais cette dernière fut sauvée in extremis par Ronon à l'aide de son arme énergétique.

Plusieurs années plus tard, en 2008, lorsque le vaisseau-ruche de Todd fut contaminé par le rétrovirus du docteur Keller, celui-ci demanda de se rendre sur une planète peuplée par des ectoparasites dans le but de trouver un remède et éradiquer l'étrange maladie touchant l'ensemble de son équipage. Todd espérait trouver plusieurs de ces insectes à la surface de ce monde, et plus particulièrement une reine afin que cette dernière puisse se nourrir de lui et ainsi le soigner. Néanmoins, suite au crash du vaisseau-ruche de Todd dans l'océan de Nouvelle Lantia, le lieutenant-colonel Sheppard tint sa parole et laissa le Wraith rejoindre cette planète par la porte des étoiles. Todd fut alors capable de se soigner après avoir souffert d'atroces souffrances et put reprendre sa place de chef de l'Alliance après cette mésaventure.

Épisodes reliés