38 minutes

(3,91 / 5) 131 notesNoter
Cet épisode est canon.
38 minutes (Saison 1 de Stargate Atlantis)
Titre original :
Thirty Eight Minutes
Épisode :
#104
Date de diffusion :
30 juillet 2004
Audiences US :
3,30 millions de téléspectateurs
Audiences FR :
3,30 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Mario Azzopardi
Scénariste :
Brad Wright
Acteurs principaux
Joe Flanigan (Major John Sheppard), Torri Higginson (Dr. Elizabeth Weir), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Rainbow Sun Francks (Lt. Aiden Ford), David Hewlett (Dr. Rodney McKay)
Acteurs invités
Paul McGillion (Dr. Carson Beckett), Craig Veroni (Dr. Peter Grodin), Christopher Heyerdahl (Halling), Ben Cotton (Dr. Peter Kavanagh), Fiona Hogan (Dr. Simpson), Edmond Kato Wong (Opérateur de la porte des étoiles), Joseph May (Sergent Markham), Boyan Vukelic (Sergent Stackhouse), David Nykl (Dr. Radek Zelenka)
Synopsis
Au cours d'une mission, Sheppard est victime d'un insecte alien. Mais après avoir essuyé des tirs ennemis en repartant, le Jumper de l'équipe se retrouve coincé dans la porte spatiale.

Moments clés

- Retour sur la planète du vaisseau-ruche d'origine
- Découverte de l'Ectoparasite
- Le Jumper de l'équipe de Sheppard est bloqué dans une porte des étoiles spatiale

Défauts visuels et incohérences

[0:23] - Le copilote du Jumper n'appuie que sur cinq touches du DHD avant de valider la séquence.
[39:19] - Le sas du Jumper est fermé à l'arrivée sur Atlantis, alors que Ford l'avait ouvert.

Notes sur l'épisode

- Cet épisode est le seul épisode de Stargate SG-1 ou de Stargate Atlantis à se dérouler en temps réel ; entre l'ouverture de la porte des étoiles et la résolution, 38 minutes de temps d'écran se produisent.
- La solution de mouvement par décompression du Dr Peter Kavanagh est la même que celle utilisée dans l'épisode "Cause and Effect" de Star Trek : The Next Generation. De plus, le commandant Samantha Carter tente d'utiliser cette méthode pour propulser le Prométhée en dehors d'une nébuleuse dans l'épisode "Le voyage intérieur" de la septième saison de Stargate SG-1.
- Les événements de cet épisode, avec un équipage bloqué à bord d'un vaisseau spatial, en communication avec une équipe au sol qui lui donne des instructions et qui effectue des simulations en utilisant uniquement l'équipement disponible à bord du vaisseau, sont très similaires aux événements entourant la mission Apollo 13, où l'équipage a dû faire preuve d'ingéniosité et d'improvisation pour survivre à un voyage de retour sur Terre après un accident sur le chemin de la Lune.
- Mario Azzopardi fait son retour dans la franchise Stargate dans cet épisode. Il a eu l'honneur de réaliser l'épisode pilote de la saison 1 de Stargate SG-1, "Enfants des dieux". C'est la première fois qu'il réalise un épisode de la franchise depuis l'épisode "Le procès" de la saison 1.