À quoi aurait pu ressembler la saison 6 de Stargate Atlantis ?

À quoi aurait pu ressembler la saison 6 de Stargate Atlantis ?
Par Batmol, Irmin
Le dimanche 08 mai 2022 à 16:54
Dossier Stargate
Temps de lecture : 20 minutes
Partagez cet article

3 - Épisodes 612 à 620

612 - Hamsterball

Pour cet épisode, Mallozzi nous fait une confidence : "Parfois, vous avez une idée de scénario bien abouti. D'autres fois, vous n'avez rien d'autre qu'une vague vision de ce que vous voulez faire. Pour cette histoire, je suis dans le deuxième cas : ma première idée était de voir les membres de l'équipe piégés dans une prison en forme de boules de hamster géantes."

Mallozzi développe son idée en nous précisant que la petite pièce où auraient été emprisonnés les membres de l'équipe aurait également contenu une porte des étoiles. Suffisamment petite, la pièce n'est pas plus grande que le volume du kawoosh qui se forme lorsque la porte s'ouvre. Nos héros n'auraient donc pas pu survivre à la prochaine activation de la porte.

Comment se seraient-ils retrouvés là ? Comment s'en seraient-ils échappés ? Et que se serait-il passé d'autre dans cet épisode ? Ça aurait été au scénariste Alan McCullough, qui était pressenti pour écrire cette histoire, de répondre à ces questions.

613 - Yesterday, Today, and Tomorrow

Nouveaux voyages dans le temps pour ce treizième épisode : le Dr McKay aurait réalisé des expériences avec le Jumper temporel en envoyant dans le temps des versions doubles de l'équipe, à la fois en arrière et en avant. L'histoire se serait focalisée alors sur trois périodes différentes : passé, présent et futur.

L'une, cinq ans dans le passé où la version de l'équipe qui aurait fait un bond temporel en arrière aurait eu du mal à remettre la main sur le Jumper. Elle aurait dû également réparer les dégâts causés par le voyage dans le temps sans affecter la chronologie originelle.

L'autre, cinq ans dans le futur où Atlantis aurait été assiégée par la race extraterrestre introduite dans l'épisode "Tous les possibles" ("The Daedalus Variations" en VO). L'équipe qui aurait fait un bond en avant dans le temps aurait voulu avoir accès au Jumper afin d'avertir l'équipe du présent de cette attaque.

Et finalement dans le présent où McKay aurait continué de peaufiner son expérience temporelle.

Le développement de l'intrigue dans chaque chronologie (passé, présent et futur) aurait influencé les événements et les actions des autres équipes perdues dans le temps pour finir en apothéose à la fin de l'épisode.

614 - Hexed

Alors que l'équipe aurait visité une communauté extraterrestre, Sheppard aurait été maudit par un habitant plutôt excentrique. Prenant, au début, cela à la légère, nos héros se seraient rendu compte qu'à la suite de cette rencontre Sheppard aurait joué de plus en plus de malchance. Beaucoup de malchance ! 

615 - Entropy

À l'origine prévu pour la saison 5, cet épisode aurait développé une histoire dans laquelle les effets du pont McKay-Miller auraient eu de graves répercussions sur la cité d'Atlantis. Mais Joe Mallozzi et Paul Mullie, les scénaristes pressentis pour cet épisode, ont finalement choisi de ne pas garder cette histoire qui aurait été trop proche de l'épisode "Rendez-vous glacial" ("Brain Storm" en VO). Ils ont alors décidé de pousser l'idée encore plus loin.

Mallozzi avait donc imaginé une version où un accident avec un E2PZ déclenche l'ouverture d'une série de portails temporels à travers la cité d'Atlantis. Au sein de ces divers éclats d'espace-temps, les règles de la physique ne s'appliquent plus.

616 - Revenge

Le Wraith Todd fait son retour dans l'épisode seize de cette saison fantasmé par Joe Mallozzi : Sheppard et son équipe auraient dû monter une opération pour sauver Todd après qu'il ait été capturé par ses rivaux. Reprenant son rôle de reine wraith, Teyla aurait dirigé l'équipe à bord d'un vaisseau ruche afin de retrouver et de sauver leur improbable allié.

617 - Payback

Suite à des attaques perpétrées contre trois équipes de la cité d'Atlantis par un ennemi inconnu, l'équipe de Sheppard aurait ici été amenée à enquêter sur plusieurs mondes pour retrouver l'agresseur. Mais l'enquête aurait pris une tournure surprenante lorsque nos héros auraient été attaqués par un Jumper. En fuite sur un autre monde extraterrestre, ils auraient été poursuivis par un ennemi capable de prédire chacun de leurs mouvements.

Leur mystérieux poursuivant se serait révélé être le lieutenant Aiden Ford accompagné d'un groupe de mercenaires et disposant d'armes et de technologies Anciennes. Où Ford aurait-il trouver ces armes si précieuses et si rares ? Comment l'équipe de Sheppard se serait-elle tirée de ce mauvais pas ? L'épisode n'aurait volontairement pas répondu à ces questions pour laisser l'épisode suivant y répondre.

618 - Turn of Events 2

L'équipe de Sheppard aurait finalement réussi à capturer Ford. Peu coopératif, il aurait été emprisonné sur Atlantis et interrogé sur la provenance de ses armes. L'enquête aurait mené nos héros sur la piste du marché noir de la technologie Ancienne (épisode 215, "La Tour" / "The Tower" en VO).

Là, ils auraient découvert que la cité sœur d'Atlantis, la Tour, serait tombée entre les mains d'un groupe de Geniis dissident dirigé par nul autre qu'Acatus Kolya. Il aurait survécu aux événements de l'épisode 13 de la saison 3 "Invincible" ("Irresponsible" en VO) grâce à un émetteur de bouclier personnel modifié.

Bien installés dans la Tour, Kolya et son groupe auraient consolidé les défenses du bâtiment. Toutes les tentatives de notre équipe pour l'y déloger auraient échoué. Ils se seraient repliés sur Atlantis, mais pas avant d'avoir obtenu une information cruciale : l'emplacement d'une usine Aciennne d'E2PZ cachée sur Atlantis.

619 - Pre-finale

Grâce aux informations recueillies lors du précédent épisode, nos héros auraient enfin pu accéder à l'usine d'E2PZ cachée sur la cité d'Atlantis. Après avoir fouillé cette partie de la cité, ils auraient découvert que le lieu aurait recelé encore plus de secrets avec notamment la localisation d'autres entrepôts des Anciens similaires à celui-ci dans toute la galaxie de Pégase.

L'exploration d'une de ces chambres disséminées dans la galaxie, visiblement abandonnées depuis longtemps, aurait donné lieu à une découverte surprenante : Elizabeth Weir conservée en état de stase depuis sa capture par les Asurans.

Avec l'aide d'Elizabeth, l'équipe de Sheppard aurait eu accès à une arme asurane spécialement conçue pour être utilisée contre Atlantis et visiblement susceptible de la détruire. Reprenant l'arme pour leur compte, l'équipe de Sheppard aurait armé le dispositif en vue de neutraliser la menace que représentent désormais la Tour et Kolya. Mais, le temps d'arriver sur place, il aurait été trop tard, la cité sœur d'Atlantis aurait déjà décollé et aurait fait route vers les étoiles. Sa destination : Atlantis !

En plus de nous donner un résumé détaillé de cet épisode, placé juste avant le grand final de la saison 6, Mallozzi nous donne accès à quatre pages du scénario écrit pour l'occasion :

620 - Finale

L'équipe de Sheppard serait retournée sur Atlantis pour prendre part à la défense de la cité. À leur arrivée, les scanners à longue portée auraient déjà détecté la Tour faisant route vers leur position.

Toutes les équipes en exploration hors monde auraient été rappelées sur Atlantis, tous les préparatifs auraient été faits pour se préparer à un inexorable affrontement contre la cité sœur.

Concernant la réalisation de cet ultime épisode, Mallozzi nous dit qu'à ce moment-là : "Nous aurions eu le droit à des portraits, centrés sur les différents personnages, alors que la cité toute entière se prépare pour ce qui sera sa plus grande bataille. Et cela contre un adversaire mieux équipé et mieux préparé qu'elle. Enfin, la bataille commence !"

Atlantis aurait décollé au-dessus de l'océan. Elle aurait traversé la stratosphère puis l'exosphère pour se positionner en orbite autour de la planète.

C'est alors que la cité sœur serait apparue. Atlantis aurait attaqué la première en lançant ses Jumpers et ses drones suivis de près par leur adversaire qui aurait répondu de la même manière.  "Ça aurait été la bataille la plus épique de l'histoire de Stargate" nous dit Mallozzi.

Durant la bataille, Sheppard aurait piloté habilement son Jumper jusqu'au cœur de la cité ennemie pour atterrir sur une jetée. Lui et son équipe auraient débarqué, l'arme asurane prête à fonctionner, déterminée à accomplir la mission qu'ils s'étaient fixés dans l'épisode précédent.

Pressés par le temps, ils auraient dû faire face aux soldats ennemis et aux frappes de drones alors qu'ils auraient cherché à installer l'arme asurane aussi près que possible des systèmes critiques de la cité.

Du côté d'Atlantis, la situation serait devenu critique : dépassée par un ennemi mieux préparé à la guerre, la cité aurait subi de lourds dégâts. À tel point que même si nos héros auraient réussi leur mission en déposant et en déclenchant l'arme asurane sur la Tour, la victoire aurait été bien amère au vu des pertes lourdes subies par Atlantis.

Pourtant, à ce moment-là, une flotte de vaisseaux ruches serait sortie d'hyperespace et serait venue en aide à Atlantis en concentrant ses tirs sur la cité ennemie. Cette flotte de vaisseau wraith aurait été conduite par Todd. Lui et sa flotte auraient fait converger vers lui une partie des tirs de la Tour, donnant du répit à Atlantis. Cela aurait aussi donné du temps à Sheppard et à son équipe pour déclencher l'arme et se replier vers le Jumper.

Réussissant à s'évader, l'arme se serait initialisée derrière eux, déclenchant une réaction en chaîne d'explosions qui auraient finalement englouti l'ensemble de la cité ennemie.

Une fois la bataille gagnée, Atlantis serait revenue à la surface de la planète. Sheppard aurait remercié Todd, Wraiths et Humains seraient parvenus à un accord : la paix serait enfin revenue dans la galaxie de Pégase.

Fin de la série.

À lire aussi
Interview avec Atlante Props
Interview avec Atlante Props
19/05/2021 à 18:14

Nous avons rencontré Julien Guyard, alias Atlante Props, propmaker français spécialisé dans la franchise Stargate.

Interview
Catégories